WELCOME - BIENVENUE - ברוכים הבאים - Добро пожаловать

 

33940791 10156291158789361 7475027108490641408 n

WELCOME - BIENVENUE -BIENVENIDA

ברוכים הבאים  - ДОБРО ПОЖАЛОВАТЬ 

 

   La démocratie est un vain mot si elle n'est pas au service des droits de l'Homme

Democracy is useless if it does not support Human Rights

La democracia es una palabra vana si no está en el servicio de los derechos humanos

Didier Bertin - 14 July 2014

 

Plus d'un demi-million de fois  

AU 25 FEVRIER 2019: LES ARTICLES DU SITE ONT ETE LUS PLUS DE

565 000 de  fois (cumul)

42 rubriques - 500 articles

 

 

  More than half a million  times 

ON 25 FEBRUARY 2019:THE ARTICLES OF THE SITE WERE READ MORE THAN

565 000 times (cumulative figure)

  42 categories - 500 articles

 

Más de medio millón veces

A  25 DE FEBRERO  DE 2019 los artículos del sitio han sido leídos más de 

565 000 veces (acumulación)

42 seccións - 500 artículos

 

מספר הקליקים: יותר מחצי מיליון  

החל ב- 25 פברואר 2019

565 000:   קליקים

 500/ נושאים/42 מאמרים 

-----------------------------------------------

Elections of 9 April 2019 in Israel 

Israel_flag_300[1].png

The English version follows the French version

Elections du 9 avril 2019 en Israël 

Influence du système électoral israélien sur la politique sociale et les principes de base du Sionisme

Article paru dans le Times of Israel

Didier BERTIN – 22 février 2019

L’érosion du  Parti Travailliste remplacé progressivement en tant que Parti dominant par le Likoud et la présence de longue date à différents postes de multiples gouvernements de Benyamin Netanyahou a progressivement changé la nature même de l’Etat d’Israël dans lequel la priorité  est devenue la réussite économique de quelques uns aux dépens de la plupart des autres. Cette évolution a aussi été la conséquence de la peur entretenue en Israël par de nombreux de pays arabes et organisations terroristes et qui ont orienté le choix des électeurs sur la politique  sécuritaire en mettant de coté une équitable croissance du pouvoir d’achat, la solidarité et la protection sociale. La domination sécuritaire a en effet permis au Likoud d’introduire insidieusement sa doctrine économique consistant en une régression substantielle de la politique sociale et donc du principe de solidarité sur laquelle Israël avait été fondé dans le but de donner au peuple  juif les moyens de mettre fin à l’exil face à d’incessantes manifestations de haine. Compte tenu de la forte reprise actuelle des agressions antijuives dans la diaspora nous devons rappeler que l’Histoire Juive incluant celle de la Judéophobie  (antisémitisme) crée un lien indissociable entre les Juifs et Israël qui font que l’antisionisme est par nature judéophobe (antisémite). La Judéophobie ou antijudaïsme ou haine des Juifs sont les termes qui conviennent de façon claire pour désigner ce que l’on appelle  aujourd’hui « l’antisémitisme » et qui se réfère plutôt aux théories racistes et pseudo-scientifiques du XIXe siècle.  

Ce qui reste du principe de solidarité en Israël est principalement  le devoir de servir la nation militairement sans espoir en retour d’une équitable  bienveillance envers tous les citoyens incluant les minorités qui adhèrent à l’idéal sioniste. L’affaiblissement de la politique sociale, la pratique abusive de prix élevés pour la consommation courante et surtout la spéculation foncière outrancière à la base d’une hausse invraisemblable des prix du logement affecte la plupart de citoyens et en particulier les primo-accédants et les nouveaux émigrés qui viennent chercher refuge en Israël. L’accueil de réfugiés juifs  est pourtant la mission première d’Israël.

Une  croissance du PIB (produit intérieur brut) sans solidarité induirait un déficit d’âme et d’identité que l’on ne peut continuer à accroître sans mettre en cause «cette fois  de l’intérieur » la sécurité d’Israël. Faire d’Israël un terrain de chasse réservé à quelques « winners » ne correspond même pas à ce que font généralement de nombreux autres pays de l’OCDE qui n’ont pourtant hérité ni d’une histoire aussi douloureuse que celle du Judaïsme, ni des principes de solidarité du Sionisme. La perte d’identité issue de la trop grande priorité donnée à la réussite entrepreneuriale est donc aussi un risque sécuritaire. C’est en effet la perte d’identité qui avait entrainé autrefois la disparition du Royaume d’Israël. Les chiffres fondamentaux de l’économie reflètent implacablement cette réalité qu’il faut prendre en compte à la veille des prochaines élections. Bientôt les gisements de gaz off-shore produiront des revenus dont l’effet doit être équitablement bénéficiaire pour l’ensemble des citoyens.

I-LA REALITE DES CHIFFRES

1-PIB

En 2017 le PIB avait atteint 350.7 milliards de dollars soit 40 310 dollar par habitant, mais en parité de pouvoir d’achat (référence Etats Unis) ce chiffre est réduit à 317.1 billion de dollars soit 36 448 dollars par habitant compte tenu des prix élevés à la consommation pratiqués en Israël et qui sont dus notamment à une concurrence insuffisante. Cette concurrence insuffisante ne favorise ni le pouvoir d’achat, ni la productivité des entreprise mais elle permet la constitution facile de fortunes personnelles pour quelques uns. L’amputation du PIB est de ce fait de (-) 9.7% ou 33.6 milliards de dollars soit  3 862 dollars par habitant et par an ce qui est très important. Cette amputation du pouvoir d’achat au bénéfice d’une minorité de citoyens est aussi reflétée par le niveau inacceptable de l’index Gini qui mesure la répartition des revenus et qui se situe entre ceux de l’Angola et du Tchad.

En France et en Allemagne où le système de distribution et la concurrence sont performants le PIB en parité de pouvoir d’achat est supérieur au PIB en valeur nominale de respectivement (+) 10.35% et (+) 13.5%.

Si l’économie de marché était organisée comme en France ou en Allemagne le pouvoir d’achat en Israël serait supérieur de plus de 20% à ce qu’il est aujourd’hui et l’on aurait un PIB sur la base des chiffres de 2017 s’élevant à 385 milliards de dollars en parité de pouvoir d’achat contre 317 milliards en 2017. La pénalité due à la mauvaise gestion économique du gouvernement est donc d’environ 68 milliards de dollars soit 7 800 dollars par habitant et par an. Les principales causes sont donc une concurrence et une productivité induite insuffisantes par rapport à celles des pays de  l’OCDE, en particulier dans les domaines de la distribution, de la construction, du transport et des banques. Par exemple la productivité horaire du travail en 2016 a été de 35 dollars en Israël contre 60 France et 47 en moyenne dans l’OCDE.

Le prix de l’immobilier s’est accru de l’ordre de 90% depuis 2008 sous l’effet combiné de taux d’intérêt bas, d’une offre insuffisante et d’une intervention « inefficace » du gouvernement dans un secteur crucial pour la population. L’OCDE ou Organisation de Coopération et de Développement Economique  regroupe des économistes de 36 pays en principe démocratiques et développés comprenant  26 pays européens, les Etats Unis, le Japon, le Canada, l’Australie Israël et quelques autres.

2-Prélèvements obligatoires et politique sociale

Le sentiment de payer de lourds impôts n’est pas globalement reflétée par les chiffres puisque les recettes des impôts sur le revenu ne représentaient que 11.6% du PIB en 2017 ce qui correspond aux taux généralement appliqués dans l’OCDE et est même inférieur à celui des Etats Unis qui s’élève à 12.4%. Il est possible que ce sentiment soit fondé sur une réalité si la répartition de l’impôt est inéquitable.

Les cotisations sociales sont basses puisqu’elles représentaient  5.3% du PIB en 2017 contre 6.3% pour les Etats Unis. Lorsque les prélèvements sont faibles cela signifie le plus souvent que la part patronale des cotisations sociales est faible afin de réduire le coût effectif du travail pour les entreprises ; ceci entraîne une politique sociale limitée notamment en ce qui concerne les prestations en matière de santé, d’éducation et des autres services publics. Ainsi le pouvoir d’achat est réduit de façon visible par les prix à la consommation et de façon moins visible par le coût des services privés destinés à couvrir ceux qui ne sont pas fournis par l’Etat contrairement à la politique appliquée  dans plusieurs pays de l’OCDE. Il est à noter une disparité importante  dans le secteur « High Tech », où les salaires sont plus de deux fois plus élevés que dans les secteurs traditionnels.

Les Etats Unis sont une parfaite illustration de l’affectation du pouvoir d’achat par l’absence de services publics mais qui dans le cas de ce pays particulier, pourraient être compensés par des salaires élevés. Le niveau des prélèvements obligatoires en Israël a été en 2017 de  32.7% du PIB contre 46.2% en France.

Illustration des la politique budgétaire en 2017 dans les pays européens « les plus solidaires », en Israël et aux Etats Unis « pays le moins solidaire » en pourcentage du PIB :

2017

% DU PIB

Prélèvements

globaux

Impôt revenus

Cotisations sociales

FRANCE

46.2

10.9

16.8

DANEMARK

46

29.6

0

BELGIQUE

44.6

16.3

13.6

SUEDE

44

15.8

9.7

FINLANDE

43.3

15.4

12.1

ISRAEL

32.7

11.6

5.3

ETATS UNIS

27.1

12.4

6.3

Les prélèvements comprennent notamment les impôts et les cotisations

2-Répartition du revenu

a-Distribution du revenu des ménages par décile en 2010

Premier décile : 1.7% de la population - Dernier décile : 31.3%

b-Index Gini en 2013 (mesuré de 0 à 100)

Israël : 42.8, en constante aggravation - 149e rang mondial sur 198.

La Suède est un des pays les plus égalitaires avec un coefficient de 24.9 et Haïti le plus inégalitaire avec 60.8. Israël se situe entre l’Angola et le Tchad ce qui est anormal et l’excuse généralement donnée concernant  la sous activité de certains hommes juifs orthodoxes et femmes musulmanes n’est pas une explication satisfaisante car les disparités sont clairement visibles en dehors de la région de Tel Aviv et par ailleurs Israël a les moyens d’investir dans un accompagnement éducatif adapté pour  les populations particulières.

3-Salaires

Depuis avril 2018, le salaire minimum en Israël est de 29.12 NIS/heure (7.1 €) soit 5,200 NIS (1 268 €)  mensuels pour un temps plein de 182 heures (42 heures par semaine  contre 35 heures en France).  Ce niveau reste toutefois inférieur au SMIC français (1 498 € pour 152 heures de travail par mois) en termes de pouvoir d’achat, que l’OCDE estime être supérieur de 22% en France. Le salaire moyen est de 10 867 shekels (2 650 €) mais le salaire médian véritablement significatif est l’ordre de  8 000 NIS (1 951 €). L’écart entre le salaire moyen (moyenne des salaires) et le salaire médian (rémunération autour de laquelle  les salariés sont répartis également) est aussi le reflet de l’inégalité dans la répartition des revenus.

II – OFFRE POLITIQUE CENTRISTE COMME ALTERNATIVE

Benyamin Netanyahou a fait l’objet d’investigations  policières et judiciaires qui devraient inciter ses propres partisans à chercher une solution alternative de gouvernement. L’idéal serait de répondre en même temps aux attentes sécuritaires et sociales de la population.

Une guerre des « ego » entre les leaders des deux principaux partis centristes a failli les mettre hors jeu en les privant de toutes chances d’avoir suffisamment de députés pour  tenter de former un nouveau gouvernement. Au dernier moment avant la clôture du dépôt des listes, ces deux partis ont fait preuve de responsabilité dans l’intérêt des électeurs et ont formé un seul parti « Kakhol Lavan » (qui signifie Bleu Blanc selon les couleurs du drapeau national).

Les deux composantes de Kakhol Lavan - כחול לבן

1- Hossen leIsrael (Traduction : Résilience d’Israël) - חוסן לישראל

La récente création du Parti centriste  « חוסן לישראל » (Hossen leIsrael) par l’ex Chef d’Etat Major Benny (Benyamin) Gantz semble répondre aux impératifs sociaux et sécuritaires. Le mot Résilience est plus souvent utilisé en anglais et correspond à l’idée de résistance face à l’adversité, d’invulnérabilité, de stabilité face aux changements.

a-Sécurité

Celle-ci tient à la formation (Sciences Politiques en Israël et Gestion des Ressources aux Etats Unis) et à l’expérience de Benny Gantz ainsi  qu’à celles des deux autres anciens Chef d’Etat Major qui l’ont rejoint dans son Parti : Moshé Yaʿalon  et  Gaby Ashkenazi. Au cours d’une carrière militaire de 36 ans Benny Gantz a gravi tous les échelons en commençant  dans des unités d’élite aéroportées jusqu’à celui de Chef d’Etat Major de 2011 à 2015. Son expérience du terrain inclut les différents conflits du Liban et la seconde Intifada.

Dans son discours du 29 janvier 2019 Benny Gantz a promis de "renforcer les blocs de colonies et les hauteurs du Golan et a indiqué que « Jérusalem unie » resterait à jamais la capitale d'Israël. Il a ajouté que la vallée du Jourdain devrait rester la frontière de sécurité du pays. Il a déclaré qu'il lutterait pour la paix mais qu’il ne tolérerait pas de menace de la souveraineté d’Israël de la part de l’Iran, du Hezbollah et du Hamas.

Moshé Yaʿalon  a été chef d’Etat Major de 2002 à 2005 et a été ministre de la défense jusqu’en 2014 puis a démissionné en raison de  divergences de vue avec Benyamin Netanyahou. Il a été membre du think tank du Washington Institute for the Near East Policy.  Il a eu expérience militaire de terrain pendant la guerre du Kippour où il a participé à l’opération de prise en tenaille de la 3e armée égyptienne en ayant traversé le canal de Suez.

En 1982 il a participé à la guerre du Liban puis a dirigé le service de renseignement militaire.

Gaby Ashkenazi a servi dans l’unité Golani (unité d’Elite) de 1972 à 1988 ; Il a participé à la guerre du Kippour, a pris part à l’opération de libération des otages d’Entebbe et aux conflits du Liban en 1982 et 2006 puis a été  Chef d’Etat Major de 2007 à 2011.

Il est à noter qu’Avi Nissenkorn, Président du syndicat des travailleurs « Histadrout » a aussi rejoint Hossen LeIsrael.

b- Politique générale et sociale de Hossen LeIsrael

Selon le document d'enregistrement officiel de Hossen LeIsrael du 27 décembre 2018, les objectifs du Parti sont les suivants:

Continuer à établir et à renforcer l'État d'Israël en tant qu'État juif et démocratique à la lumière de la vision sioniste telle qu'exprimée dans la Déclaration d'indépendance en soulignant  les priorités nationales dans les domaines suivants: Éducation, Développement des infrastructures nationales, Agriculture, Politique de protection sociale, Paix et sécurité.

Dans son discours du 29 janvier 2019, il a aussi décrit Israël comme "un pays de pointe dans le secteur de la haute technologie" mais s’est aussi  engagé à encourager l’activité dans le secteur du bâtiment et de la santé.  Le secteur agricole avait été un domaine d’excellence d’Israël à présent  négligé au profit des nouvelles technologies et Benny Gantz a indiqué son  intention de créer de nouveaux emplois dans ce secteur.

Le ralliement d’Avi Nissenkorn, illustre aussi la volonté de Benny Gantz de renforcer la politique sociale.

2-Yesh Atid (traduction: Il y a un Futur) - יש עתיד

Il s’agit aussi d’un Parti centriste et laïque ; celui-ci a été créé en 2012 par le journaliste et écrivain Yaïr Lapid.  Dans la demande d’enregistrement du parti, il a indiqué notamment  les objectifs suivants :

-Changer les priorités en Israël, en mettant l’accent sur la vie civile, éducation, logement, santé, transports et maintien de l’ordre, ainsi que sur l’amélioration des conditions de vie de la classe moyenne.

-Lutter contre la corruption politique en renforçant la Haute Cour de justice.

-Créer des moteurs de croissance pour lutter contre la pauvreté, améliorer les systèmes de transport et  réduire le coût de la vie et du logement.

-Coopérer avec les Syndicats  d'enseignants.

-Tenter d’établir la paix selon le schéma de "deux États pour deux peuples", tout en maintenant les grands blocs de colonies israéliennes et en assurant la sécurité d'Israël.

-Tenir compte de la diversité du Judaïsme : Mouvements réformateurs, reconstructeurs, orthodoxes, humanistes et non pas du seul judaïsme orthodoxe comme c’est le cas aujourd’hui.

-Instituer le mariage civil en Israël et ouvrir partiellement les transports publics le samedi

III-FORMATION D’UN GOUVERNEMENT

Le système électoral en Israël est le scrutin proportionnel uninominal qui permet de représenter les plus petits partis à partir de 3.25% de votes. Ce système atomise la représentation politique et entraine des nécessaires formations de coalition de gouvernement dans lesquels les plus petits partis échangent souvent leur contribution pour former une majorité contre des avantages souvent exagérés (options politiques, nombres de ministres…).

Ainsi le scrutin proportionnel apparemment plus représentatif au niveau du parlement va affecter cette représentativité au niveau gouvernemental.

Le nombre de députés étant de 120, le parti désigné pour former un gouvernement doit réunir différents autres partis pour avoir 61 députés. A présent la Parti Kakhol Lavan représente une force équivalente à celle du Likoud et pourrait avoir la charge de former un nouveau gouvernement.

Benyamin Netanyahou pourrait être inculpé de corruption comme la Police l’a recommandé et la décision du Procureur Général Avichai Mandelblit pourrait intervenir à tout moment ; cela constitue une menace pour l’actuel premier ministre et pour son Parti.

Par ailleurs Benyamin Netanyahou a probablement détérioré sa propre image en ayant fait pression sur le parti du Foyer National Juif avec lequel il veut s’allier pour qu’il intègre le parti d’extrême droite « Otzma Yehoudit » connue pour sa violence issue de l’idéologie Kahaniste. Ce soutien ne semble pas convenable pour un Premier Ministre d’un Etat démocratique et cette prise de position pourrait décourager des électeurs traditionnels du Likoud.

Benyamin Netanyahou a qualifié Kakhol Lavan qui est au centre-droit de parti gauchiste et ses trois chefs d’Etat Major de généraux gauchiste  et s’est attribué tous les progrès d’Israël sans montrer la moindre culpabilité pour avoir fait  d’Israël le creuset de l’accroissement des inégalités ; malgré cela il a indiqué  que ses deux leaders (Benny Gantz et Yaïr Lapid) ne connaissaient rien en économie. Il a aussi indiqué qu’ils Lavan soutenaient l’accord sur le nucléaire iranien ce qui correspondrait aussi à la position de Donald Trump qui veut aménager l’accord sans s’en retirer. La présence de trois anciens chefs d’Etat Majors au sein du Parti Kakhol Lavan ne permet plus  à Benyamin Netanyahou de se présenter comme une éminence en matière de sécurité.

Sondage du 20 février 2019:

PARTIS

Caractéristiques

Sièges

Taal - Hadash

Parti arabe

6

Listes conjointes

Partis arabes

5

Sous total

Partis arabes

11

Meretz

Extrême gauche

5

Travaillistes

Gauche

9

Sous total

Partis de Gauche

14

Kakhol Lavan

Centre

34

Koulanou

Centre

4

Sous total

Partis centristes

38

Likoud

Droite

33

Yisrael Beiteinou

Droite laïque

0

Sous total

Droite laïque

33

Nouvelle Droite

Scission du Foyer Juif-religieux

8

Shas

Religieux - Droite

4

Judaïsme unifié de la Torah

Religieux -Droite

7

Foyer Juif-Otzma Yehoudit

Religieux- Extrême Droite

5

Sous total

Droite Religieuse

24

TOTAL

120

 

Influence of the Israeli electoral system on social policy and the basic principles of Zionism

Elections of 9 April 2019

Article published in French in The Times of Israel

Didier BERTIN - February 22, 2019

The erosion of the Labor Party gradually replaced by the Likud-as dominating Party and the long-standing presence of Benyamin Netanyahu in various governments has gradually changed the nature of the State of Israel in which the priority has become the economic success of a few at the expense of most others. This development was also the result of the fear maintained in Israel by many Arab countries and terrorist organizations which have oriented the choice of voters in priority for security policy setting aside a fair growth of purchasing power for everyone and the policy of solidarity and Social Protection. Security dominance has indeed allowed the Likud to insidiously introduce its economic doctrine consisting of a substantial regression of social policy and thus of the principle of solidarity on which Israel was founded in order to give the Jewish people the means to end in exile in which they have to face incessant manifestations of hatred. Given the current strong resurgence of anti-Jewish aggression in the Diaspora, we must remember that Jewish history, including that of Judaeophobia (anti-Semitism), creates an inseparable link between Jews and Israel, which makes anti-Zionism judeophobic (anti-Semitic). ). Judaeophobia or anti-Judaism or hatred of the Jews are the terms that are clearly appropriate for what is now called "anti-Semitism" and which refers to the racist and pseudo-scientific theories of the nineteenth century.

What remains of the principle of solidarity in Israel is primarily the duty to serve the nation militarily with no hope for a fair benevolence in return towards all citizens including minorities who adhere to the Zionist ideal. The weakening of social policy, the excessive practice of high prices for current consumption and above all the extreme real Estate  speculation at the base of an unbelievable rise in the price of housing affect most citizens, and in particular first-time buyers and new emigrants who come to seek refuge in Israel. The reception of Jewish refugees is, however, the primary mission of Israel.

GDP growth (gross domestic product) without solidarity would induce a deficit of soul and identity that cannot continue to increase without questioning "this time from the inside" the security of Israel. Making Israel a hunting ground for a few "business winners" is not even applied in many other OECD countries that have not inherited a history as painful as that of Judaism and principles of solidarity of Zionism. The loss of identity resulting from the high priority given to entrepreneurial success is therefore also a security risk. It is indeed the loss of identity that once led to the disappearance of the Kingdom of Israel. The fundamentals of the economy implacably reflect this reality, which must be taken into account on the eve of the next elections. Soon off-shore gas deposits will produce income whose effect must be equitably profitable for all citizens.

I- THE REALITY OF THE FIGURES

1 GDP

In 2017 GDP reached $ 350.7 billion or $ 40,310 per capita, but in purchasing power parity (reference United States) this figure is reduced to $ 317.1 trillion or $ 36,448 per capita due to high prices consumption in Israel as result of an insufficient competition. This insufficient competition favors neither the purchasing power nor the productivity of the companies but it allows the easy constitution of personal fortunes for few people. The amputation of GDP is thus (-) 9.7% or $ 33.6 billion i.e. $ 3 862 per capita and per annum which is very important. This amputation of purchasing power for the benefit of a minority of citizens is also reflected by the unacceptable level of the Gini index, which measures the distribution of income, and which lies between those of Angola and Chad.

In France and Germany, where the distribution system and the competition perform well, the GDP in purchasing power parity is higher than the nominal GDP by respectively (+) 10.35% and (+) 13.5%.

If the market economy were organized as in France or Germany the purchasing power in Israel would be more than 20% higher than it is today and the GDP of 2017 would amount to $ 385 billion dollars in purchasing power parity instead of only $317 billion. The penalty due to the economic mismanagement of the government is therefore about $ 68 billion i.e. $ 7,800 per capita per annum. The main causes are therefore insufficient competition and productivity as compared to those of OECD countries, especially in the areas of distribution, construction, transport and banks. For example, hourly labor productivity in 2016 was $ 35 in Israel, compared with 60 in France and 47 in the OECD.

The price of real estate has increased by 90% since 2008 under the combined effect of low interest rates, insufficient supply and of an "inefficient" government intervention in a crucial sector for the population. The OECD or Organization for Economic Co-operation and Development brings together economists from 36 countries, in principle democratic and developed, comprising 26 European countries, the United States, Japan, Canada, Australia, Israel and a few others.

2-Compulsory levies and social policy in Israel

The feeling of paying heavy taxes is not generally reflected in the figures since income tax revenues represented only 11.6% of GDP in 2017, which corresponds to the rates generally applied in the OECD and is even lower than of the United States which amounts to 12.4%. It is possible that this feeling is based on a reality if the distribution of the tax is unfair.

Social contributions are low since they represented 5.3% of GDP in 2017 against 6.3% for the United States. When social contributions  are low, it usually means that employers' share in social contributions is low in order to reduce the actual cost of labor for companies; this entails a limited social policy, particularly with regard to health, education and other public services. Thus, purchasing power is visibly reduced by consumer prices and less visibly by the cost of private services intended to cover those not provided by the State, contrary to the policy applied in several developing countries of OECD. There is a significant disparity in the High Tech sector, where wages are approximately twice higher than in traditional sectors.

The United States is a perfect illustration of the reduction of purchasing power by the absence of public services but in the case of this particular country this could be offset by high wages.

The level of compulsory levies in Israel was 32.7% of GDP in 2017 compared with 46.2% in France.

Illustration of the fiscal policy in 2017 in the European countries "the most solidary countries" in Israel and the United States "the least solidary country" as a percentage of 2017 GDP:

2017

% DU PIB

Levies*

Income tax

Social contributions

FRANCE

46.2

10.9

16.8

DENMARK

46

29.6

0

BELGIUM

44.6

16.3

13.6

SWEDEN

44

15.8

9.7

FINLAND

43.3

15.4

12.1

ISRAEL

32.7

11.6

5.3

USA

27.1

12.4

6.3

*Levies include among others income taxes and social contributions

a -Distribution of household income by decile in 2010

First decile: 1.7% of the population - Last decile: 31.3%

b- Gini Index in 2013 (measured from 0 to 100)

Israel: 42.8, constantly worsening - 149th out of 198 world ranking.

Sweden is one of the most egalitarian countries with an index of 24.9 and Haiti the most unequal with 60.8. Israel lies between Angola and Chad which is abnormal and the excuse generally given regarding the under-activity of some Orthodox Jewish men and Muslim women is not a satisfactory explanation because disparities are clearly visible outside the region of Tel Aviv and moreover Israel has the means to invest in an educational accompaniment adapted for the particular populations.

3-Wages

Since April 2018, the minimum wage in Israel is 29.12 NIS / hour (7.1 €) or 5,200 NIS (1,268 €) monthly for a full time of 182 hours (42 hours per week against 35 hours in France). This level, however, remains lower than the French minimum Salary SMIC (€ 1,498 for 152 working hours per month) in terms of purchasing power. OECD estimates that French minimum salary is higher by 22% taking into account the purchasing power parity. The average salary is 10,867 shekels (2,650 €) but the truly significant median salary is 8,000 NIS (1,951 €). The gap between the average wage (average of all wages) and the median wage (remuneration around which employees are evenly distributed) also shows the inequality in the distribution of income.

 

II – CENTRIST PARTIES AS AN ALTERNATIVE OF CHANGE

Benyamin Netanyahu has been the subject of police and judicial investigations that should prompt his own supporters to seek an alternative solution of government. The ideal would be to respond at the same time to the security and social expectations of the population.

An "ego" war between the leaders of the two major centrist parties has almost put them out of the game, depriving them of any chance of having enough MPs to try to form a new government. At the last moment before the closure of the lists, these two parties make a reasonable afggreement for the benefit of the voters and formed one single party "Kakhol Lavan" (which means Blue White according to the colors of the national flag).

The two components of Kakhol Lavan - כחול לבן

1- Hossen leIsrael (Translation: Resilience of Israel) - חוסן לישראל

The recent creation of the centrist Party "חוסן לישראל" (Hossen leIsrael) by former Chief of Staff Benny (Benyamin) Gantz seems to meet the social and security imperatives.

a - Security

The security is guaranteed by the education (Political Science in Israel and Resource Management in the United States) and experience of Benny Gantz as well as those of the two other former Chiefs of Staff who joined his Party: Moshe Ya'alon and Gaby Ashkenazi. During a 36-year military career Benny Gantz has worked his way up from airborne elite units to Chief of Staff from 2011 to 2015. His field experience includes the various conflicts in Lebanon and the second Intifada.

In his speech of January 29, 2019, Benny Gantz promised to "strengthen the settlement blocs and the Golan Heights and said that" United Jerusalem "would forever remain the capital of Israel, adding that the Jordan Valley will remain the security border of Israel. He said he would not tolerate any threat from Iran, Hezbollah and Hamas.

Moshe Ya'alon was Chief of Staff from 2002 to 2005 and was Minister of Defense until 2014 and resigned due to incompatible opinions with Benyamin Netanyahu. He was a member of the Washington Institute think tank for the Near East Policy. He had military field experience during the Yom Kippur War where he participated in the operation of circling the 3rd Egyptian Army after having crossed the Suez Canal. In 1982 he participated in the Lebanon war and then led the military intelligence service.

Gaby Ashkenazi served in the Golani unit (Elite unit) from 1972 to 1988; He participated in the Yom Kippur War, took part in the Entebbe hostages’ liberation and in the Lebanon conflicts in 1982 and 2006 and was Chief of Staff from 2007 to 2011.

It should be noted that Avi Nissenkorn, President of the Workers' Union "Histadrut" also joined Hossen LeIsrael.

b- General and social policy of Hossen LeIsrael

According to Hossen LeIsrael’s official registration document of December 27, 2018, the Party's objectives are as follows:

Continue to establish and strengthen the State of Israel as a Jewish and democratic state in the light of the Zionist vision as expressed in the Declaration of Independence by highlighting national priorities in the following areas: Education, Development National Infrastructure, Agriculture, Social Protection Policy, Peace and Security.

In his speech of January 29, 2019, Benny Gantz also described Israel as "a leading country in the high-tech sector" but also pleaded to encourage activity in the building and health sector. The agricultural sector had been Israel's field of excellence, now neglected in favor of new technologies, and Benny Gantz indicated his intention to create new jobs in this sector.

The rallying of Avi Nissenkorn also illustrates Benny Gantz's desire to strengthen social policy.

2-Yesh Atid (translation: There is a Future) - יש עתיד

It is also a centrist and secular party; this one was created in 2012 by the journalist and writer Yaïr Lapid. In the party's application for registration, he stated, inter alia, the following objectives:

-Change priorities in Israel, with a focus on civil life, education, housing, health, transportation and law enforcement, as well as improving the living conditions of the middle class.

-Fight against political corruption by strengthening the High Court of Justice.

-Create growth to fight against poverty, improve transport systems and reduce the cost of living and housing.

-Cooperate with teachers' unions.

- Attempt to establish peace according to the "two states for two peoples" scheme, while maintaining the large blocks of Israeli settlements and ensuring the security of Israel.

-Take account of the diversity of Judaism: reforming movements, reconstructive, orthodox, humanistic and not just Orthodox Judaism as is the case today.

-Institute civil marriage in Israel and partially open public transport on Saturday

 

III-FORMATION OF A NEW GOVERNMENT

The electoral system in Israel is the proportional ballot, which allows the smallest parties to be represented from 3.25% of votes. This system atomizes political representation and leads to necessary coalition government formations in which smaller parties often exchange their contribution to form a majority against often exaggerated benefits (political options, numbers of ministers ...).

Thus the proportional voting apparently more representative at the level of parliament affects seriously the representation at the governmental level.

The number of deputies being 120, the party designated to form a government must bring together different other parties to have 61 deputies. Now the Kakhol Lavan Party represents a force equivalent to that of Likud and could be in charge of forming a new government.

Benyamin Netanyahu could be charged with corruption as recommended by the Police and the decision of Attorney General Avichai Mandelblit could intervene at any moment, which is a threat to the current Prime Minister and his party.

Moreover, Benyamin Netanyahu has probably deteriorated his own image by having lobbied on the party of the National Jewish Home with which he wants to ally if they join with the Far rightist party "Otzma Yehoudit" known for its violence issued from the Kahanist ideology. This support does not seem appropriate for a prime minister of a democratic state and this stance could discourage traditional Likud voters.

Benyamin Netanyahu has called “leftists” Kakhol Lavan, which is a center-right Party and called also “leftists” their three chiefs of staff. He attributed to himself all the progress of Israel without showing any guilt for making Israel the crucible of increasing inequality; despite this, he also said that his two leaders (Benny Gantz and Yaïr Lapid) knew nothing about economics. He also said that they supported the Iranian nuclear deal, which is also Donald Trump's position who wants to adjust the deal without withdrawing. The presence of three former chiefs of staff in the Kakhol Lavan Party no longer allows Benyamin Netanyahu to present himself as an eminence in matters of security.

Survey of February 20, 2019:

PARTIES

Features

Seats

Taal - Hadash

Arab party

6

Joint lists

Arab Parties

5

Subtotal

Arab Parties

11

Meretz

Far Left

5

Labor

Left

9

Subtotal

Left Parties

14

Kakhol Lavan

Center

34

Koulanou

Center

4

Subtotal

Centrist Parties

38

Likoud

Right Wing

33

Yisrael Beiteinou

Secular Right

0

Sous total

Secular Right wing

33

New Righ

Split from the Jewish-Home  Religious

8

Shas

Right Religious

4

Judaïsme unifié de la Torah

Right Religious

7

Foyer Juif-Otzma Yehoudit

Far Rightists Religious

5

Sous total

Religious Right Wing

24

TOTAL

120

 

 

GRAND DEBAT NATIONAL  ET DOLEANCES

Voir Etude approfondie sur les récents mouvements sociaux en France intégrant 65 doléances

Section : Gouvernement Macton - Mouvements sociaus & doléance

ou suivre le lien ci-dessous

http://www.didier-bertin.org/pages/gouvernement-macron/mouvements-sociaux-doleances.html

frenc-flag.gif

 

-----------------------------------------------

 

L’inopportunité de l’hommage à Georges Clemenceau

pour le centenaire de la fin du premier conflit mondial (1914-1918)

French version followed by English version

Cet  article a aussi été publié dans le Times of Israel

http://frblogs.timesofisrael.com/linopportunite-de-lhommage-a-georges-clemenceau-pour-le-centenaire-de-la-fin-du-premier-conflit-mondial-1914-1918/

 

Didier BERTIN – 18 décembre 2018

Le Président Macron avait pensé rendre hommage au Maréchal Pétain puis y avait renoncé en raison de nombreuses protestations. Nous n’avions pas manqué de souligner à ce moment des faits insuffisamment évoqués et qui sont les très lourdes conséquences hors de France de la politique du Maréchal Pétain au cours de la seconde guerre mondiale. Sa politique avait de facto permis à l’Allemagne de concentrer plus de forces et de moyens sur le front de l’Est  et ainsi de prolonger le conflit et par suite d’augmenter ses victimes.

La volonté humaine de vouloir se référer à un grand personnage pour commémorer les grands évènements a sans doute  amené le Président Macron à rendre un hommage soutenu à Georges Clemenceau et là encore ce fut selon nous un mauvais choix. L’acharnement de Georges Clemenceau avait permis d’aboutir au traité de Versailles dans le but de briser l’Allemagne qui était  pourtant devenue une République démocratique et véritablement parlementaire déclarée par Philipp Scheidemann deux jours avant l’armistice en remplacement d’un Empire autocratique et belliqueux. Le traité de Versailles engendra le second conflit mondial que beaucoup craignaient dès 1919 en raison du fort ressentiment que ses conséquences suscitèrent.  Nous allions donc passer d’un premier conflit (1914-1918) ayant entraîné la mort de 18. 6 millions de civils et militaires dans le monde à un autre (1939-1945) qui fut le plus meurtrier de l’Histoire de  l’humanité (60 à 80 millions de morts dans le monde).

Un hommage aux soldats et aux victimes civiles de la première guerre mondiale aurait été suffisant avec une attention pour Aristide Briand et Gustav Stresemann qui ne ménagèrent pas leurs efforts pour éviter de créer une situation menant à un second conflit et qui reçurent conjointement à ce titre le prix Nobel de la paix en 1926.

Dans le cadre la relation privilégiée que la France veut avoir avec l’Allemagne, Georges Clemenceau n’était pas la bonne référence.

Avant 1914 Clemenceau s'illustra par sa férocité contre les mouvements sociaux et en 1914 par son attitude belliqueuse. Le 6 aout 1914 il écrivait : « La parole est au canon […] Et maintenant, aux armes ! Mourir n'est rien, il faut vaincre. » 

Georges Clemenceau représenta la France lors de la conférence de la Paix en1919 et fut élu président du Conseil des quatre comprenant le président Wilson  (États-Unis), le ministre Lloyd George (Royaume Uni) et le président Orlando (Italie) qui lui permit d’exercer une influence prédominante sur les conditions du  traité de paix. Lors de sa ratification par la Chambre le 23 octobre 1919, la SFIO  accusa Clemenceau d'avoir surchargé l'Allemagne et compromis la paix.

L'intransigeance de Clemenceau suscita des réticences du Royaume-Uni et des États-Unis désirant  préserver la stabilité de la nouvelle République allemande dite de Weimar en raison du lieu de vote de sa constitution. Les États-Unis allégèrent à deux reprises le fardeau financier de l’Allemagne après le traité de Versailles mais cela fut insuffisant pour juguler le vif ressentiment des allemands qui favorisa fortement la montée du nazisme.

En 1919, l'Allemagne fut amputée de 15 % de son territoire et de 10 % de sa population par

  • La restitution à la France de l’Alsace-Lorraine 
  • l’intégration à la Belgique des cantons d'Eupen et Malmedy
  • La restitution au Danemark des villes d’Åbenrå, Sonderborg et Tønder
  • les importants territoires attribués ou réattribués au nouvel Etat Polonais

Par ailleurs :

  • le Bassin de la Sarre fut placé sous administration internationale pour 15 ans.
  • l'Allemagne dut livrer 5 000 canons, 25 000 avions, ses blindés, toute sa flotte et son armée fut limitée à 100 000 hommes
  • la rive gauche du Rhin, Coblence, Mayence et Cologne furent démilitarisées
  • Le  Rhin, l’Oder et l’Elbe furent internationalisés
  • L'Allemagne perdit la propriété de ses brevets
  • L'Allemagne  dut payer à la France et la Belgique 132 milliards de marks-or  d’indemnités correspondant à 47 312 tonnes d'or soit l’équivalent de plus de 1 400 milliards d’euros aujourd’hui.  

Malgré son esprit offensif le Maréchal Foch fut conscient de l’injustice du traité de Versailles qui lui fit dire : « ce n'est pas une paix, c'est un armistice de 20 ans ».  Les Etats-Unis ne ratifièrent pas le traité de Versailles.

La république de Weimar ruinée par la guerre  et confrontée à des conditions économiques particulièrement difficiles ne put faire face aux paiements des réparations ce qui entraîna l’occupation de la Ruhr en 1923 par la France et la Belgique.

Les Etats-Unis intervinrent alors pour alléger et rééchelonner la dette allemande et faire libérer la Ruhr en mettant en place le Plan Dawes en 1924. Toutefois, la charge encore trop lourde conduisit au plan Young en 1929 (avec un rééchelonnement jusqu’en 1988) suivi du moratoire Hoover en 1931 car le plan Young devint inapplicable en raison de la grande crise économique de 1929. Le paiement de la dette ne pourra continuer qu’après la fin du  second conflit mondial pour se terminer en 2010 soit près d’un siècle après la fin du premier conflit mondial.

English version

 

Inopportunity of the tribute to Georges Clemenceau for the centenary of the end of the First World War

(1914-1918)

Didier BERTIN - December 18, 2018

 

President Macron had thought to pay tribute to Marshal Petain and then gave up because of numerous protests. At that time, we did not fail to point to facts that were not sufficiently mentioned and which are the very serious consequences outside France of Marshal Pétain's policy during the Second World War. His policy had de facto allowed Germany to concentrate more forces and resources on the Eastern Front and thus prolong the conflict and consequently increase its victims.

The human desire to refer to a great person to commemorate major events has undoubtedly led President Macron to pay a deep tribute to Georges Clemenceau and again this was, in our opinion, a bad choice. The relentlessness of Georges Clemenceau had led to the Treaty of Versailles in order to break Germany, which had become a democratic and truly parliamentary Republic declared by Philipp Scheidemann two days before the armistice to replace the autocratic and bellicose German Empire. The treaty of Versailles engendered the Second World War which many feared since 1919 because of the strong resentment aroused by its consequences in Germany. So we were going to go from a first conflict (1914-1918) that resulted in the death of 18.6 million civilians and soldiers in the world to a second one  (1939-1945) which was the deadliest in the history of the humanity with 60 to 80 million people killed worldwide.

A tribute to the soldiers and civilian casualties of the First World War would have been enough with special thought for Aristide Briand and Gustav Stresemann who spared no effort to avoid creating a situation leading to a second conflict and who jointly received the Nobel Peace Prize in 1926.

In the framework of the privileged relationship that France wants to have with Germany, Georges Clemenceau was not the good reference.

Before 1914 Clemenceau was distinguished by his ferocity against social movements and in 1914 by his bellicose attitude. On August 6, 1914 he wrote: "Let the cannons speak [...] and now, to arms! To die is nothing, you must defeat the enemy. "

Georges Clemenceau represented France at the Peace Conference in 1919 and was elected as President of the Council of the Four including President Wilson (United States), Minister Lloyd George (United Kingdom) and President Orlando (Italy) that allowed him to exert a predominant influence on the conditions of the peace treaty. At the moment of its ratification by the French Parliament on October 23, 1919, the SFIO (Socialist Party) accused Clemenceau of overloading Germany and compromising peace.

Clemenceau's intransigence aroused the reluctance from the United Kingdom and the United States to preserve the stability of the new German Republic of Weimar (in reference to the city where its constitution was adopted). The United States alleviated twice the financial burden of Germany after the Treaty of Versailles but this was insufficient to curb the strong resentment of the Germans which strongly favored the rise of Nazism.

In 1919, Germany was cut by 15% of its territory and 10% of its population by

• The return to France of Alsace-Lorraine

• The integration of the cantons of Eupen and Malmedy into Belgium

• The return to Denmark of the towns of Åbenrå, Sonderborg and Tønder

• The important territories allocated or reassigned to the new Polish State

Moreover:

• The Saar Basin was placed under international administration for 15 years.

• Germany had to deliver 5,000 cannons, 25,000 aircraft, its armored vehicles, its entire fleet and its army was limited to 100,000 soldiers.

• The left bank of the Rhine, Koblenz, Mainz and Cologne were demilitarized

• The Rhine, Oder and Elbe were internationalized

• Germany lost patents ownership

Germany had to pay France and Belgium 132 billion gold marks of compensation corresponding to 47,312 tons of gold i.e. the equivalent of more than 1,400 billion Euros today.

Despite his offensive spirit, Marshal Foch was aware of the injustice of the Treaty of Versailles which made him say: "it is not a peace; it is an armistice of 20 years". The United States did not ratify the Treaty of Versailles.

The Weimar Republic, ruined by war and facing particularly difficult economic conditions, was unable to cope with the payment of reparations, which led to the occupation of the Ruhr in 1923 by France and Belgium.

The United States then intervened to lighten and reschedule the German debt and liberate the Ruhr by implementing the Dawes Plan in 1924. However, the burden still too heavy led to the Young Plan in 1929 (with rescheduling until 1988) followed by the Hoover Moratorium in 1931 because the Young Plan became inapplicable as a result of the great economic crisis of 1929. Debt payments continued only after the end of the Second World War and end in 2010, almost one century after the end of the First World War.

 

ENGLISH VERSION FOLLOWS FRENCH VERSION

Le Président Macron semble avoir atteint la limite de ses compétences

Didier BERTIN - 28 Novembre 2018

Le refus des extrêmes a privé la France de choix démocratique et a entraîné l'élection à la présidence d'un jeune-homme peu expérimenté qui aurait dû considérer son élection comme intérimaire en attendant la réorganisation des forces démocratiques non extrémistes en France.

Au lieu de cela M. Macron a voulu jouer au Président autoritaire et brutal et a accumulé les erreurs par ignorance, manque d'expérience et manque de compétences réelles. Le gouvernement et les députés qui l'entourent ont choisi de jouer les figurants et ont renoncé à leur rôle critique et participent ainsi au désordre public qui a commencé avec la désorganisation du trafic de la SNCF et continue avec les protestations des "gilets jaunes."

L'intervention de M. Macron du 27 Novembre 2018 a illustré son éloignement de la réalité lorsqu'il a abordé le thème de la sauvegarde de la planète.

Avec 2 584 milliards de dollars de PIB en 2017 la France ne représente que 3.2% du PIB mondial selon le FMI (79 865 milliards de dollars dans le monde en 2017) et des modifications de la situation de la planète ne peuvent être dues à son action économique mais éventuellement à son rôle diplomatique dans ce domaine.

De plus la France est un très bon élève en matière de production de CO2 pour grâce à son choix pour le nucléaire qui lui donne déjà une grande indépendance à l'égard du pétrole. La construction de centrales nucléaires doit donc continuer en parallèle avec la recherche de l'exploitation de sources d'énergie naturelles qui ne doivent pas effacer "la priorité du nucléaire" car leur efficacité pour un pays industriel reste lointaine et leur développement effectif sera le choix des prochaines générations.

Sans la production d'électricité par les centrales nucléaires les voitures électriques ou hybrides ne feraient qu'accroître la production de CO2.

La France ne produisait que 0.29 milliards de CO2 en 2016 et se ainsi classait au 20e rang des pays industriels producteurs de CO2 et sa participation à la production de CO2 dans le monde n'a été que 0.9% en 2016.

Les pays les plus pollueurs (voir annexe) sont la Chine avec 9.06 milliards de tonnes de CO2 par an et les États Unis avec 4.83 milliards de CO2 suivis de l'Inde (2.08 milliards), de la Russie (1.44 milliards), du Japon (1.15 milliards), de l'Allemagne (0.73 milliards)... Ces 6 pays produisent 19.29 tonnes de CO2 par an soit près de 60% de la production de CO2 mondiale. L'avenir de la planète n'est donc pas du tout sous le contrôle de la France mais principalement de ces 6 pays.

La position de M. Macron en ce qui concerne la sauvegarde du monde par la France fait partie du domaine de la totale irrationalité qui ne devrait pas convenir à un Président.

Chaque français ne produit que 4,35 tonnes de CO2 par an (voir annexe) ce qui est la moyenne mondiale constituée par une majorité de pays non industrialisés. Les français se classent ainsi au 17e rang des pollueurs par habitant ou des presque non-pollueurs loin derrière les habitants les plus pollueurs qui produisent plus de 8 tonnes par an de CO2 chacun et qui sont ceux des pays suivants : Arabie Saoudite, Australie, États Unis, Canada, Corée du Sud, Taiwan, Russie et Japon.

Le développement du mouvement écologique a commencé en Allemagne qui est un grand pollueur en Europe et s'est développé en France probablement par contagion.

Le faible niveau de pollution de la France "n'est pas qu'un bon signe" mais reflète aussi une industrialisation insuffisante qui a créé un chômage d'un niveau inacceptable.

La France n'est donc pas un pollueur et donc ses priorités doivent rester la lutte contre le chômage et la réduction de la dette publique.

La France a de la marge pour développer plus d'emplois sur la base d'une plus importante assise industrielle et peut même se permettre d'accroître un peu la pollution puisque comme nous l'avons signalé la sauvegarde de la planète passe par des mesures que doivent prendre les quelques plus grands pollueurs du monde (d'ailleurs le plus grand pollueur : la Chine commence à en prendre conscience et ce n'est malheureusement pas le cas des États Unis).

La France peut encore développer beaucoup plus son activité touristique qui n'est pas du tout polluante, sur la base de ses ressources naturelles dans ce domaine et sous réserve que le gouvernement cesse de provoquer par sa brutalité des protestations, des grèves voire des insurrections qui nuisent au tourisme et donc à l'intérêt national.

Parmi les personnalités compétentes qui ne font pas partie des extrêmes nous avons pu apprécier Gérard Collomb dont le dernier discours a été plein de bon sens ou Manuel Valls qui connait la fonction de premier ministre. Gérard Collomb par exemple pourrait être nommé premier ministre avec des pouvoirs étendus tandis que M. Macron pourrait se cantonner aux armées et aux affaires étrangères avec pour mission de sauver la planète en prenant son bâton de pèlerin pour aller convaincre les pays les plus pollueurs de faire des efforts. Il prendrait ainsi la suite du rôle qu'avait joué le vice président Al Gore.

Annexe :

Agence Internationale pour l'énergie

Milliards de tonnes de CO2 par an en 2016

%

1

CHINE

9,06

28

2

USA

4,83

14,9

3

INDE

2,08

6,4

4

RUSSIE

1,44

4,5

5

JAPON

1,15

3,6

6

Allemagne

0,73

2,2

7

COREE DU SUD

0,59

1,8

8

IRAN

0,56

1,7

9

CANADA

0,54

1,7

10

ARABIE SAOUDITE

0,53

1,6

11

BRESIL

0,52

1,6

12

INDONESIE

0,45

1,4

13

Mexique

0,45

1,4

14

AFRIQUE DU SUD

0,41

1,3

15

AUSTRALIE

0,39

1,3

16

UK

0,37

1,1

17

TURQUIE

0,34

1,1

18

Italie

0,33

1

19

POLOGNE

0,29

0,9

20

France

0,29

0,9

TOTAL

25,35

78,4

MONDE 32,32 100.0

Tonnes de CO2 par an et par habitant en 2016

1

ARABIE SAOUDITE

16,34

2

AUSTRALIE

16

3

USA

14,95

4

CANADA

14,91

5

COREE DU SUD

11,5

6

TAIWAN

10,98

7

RUSSIE

9,97

8

JAPON

9,04

9

Allemagne

8,88

10

POLOGNE

7,63

11

AFRIQUE DU SUD

7,41

12

IRAN

7,02

13 CHINE

                   6.57

14

UK

5,65

15

Italie

5,37

16

Espagne

5,14

17

FRANCE

4,38

MONDE

4,35

 

President Macron seems to have reached the limit of his abilities

Didier BERTIN - November 28, 2018

The reject of extremism deprived France of a real democratic choice during the last elections and led to the choice of an inexperienced young man who should have considered his election as interim pending the reorganization of non-extremist democratic forces in France.

Instead Mr. Macron has played the part of the President in an authoritarian and brutal way accumulating mistakes by ignorance and lack of experience and real skills. The government and the Mp's who surround him have chosen have given up any critical role and thus participate in the public disorder that began with the disorganization of the traffic of the National Railways Company  and continues with the strong protests of the "yellow vests."The yellows vest is a popular movement of protest against the increase of taxes on poor and middle classes combined with alleviated taxes on rich people. The trigger was the increase of gas taxes.

The speech of Mr. Macron of November 27, 2018 illustrated his distance from reality when he addressed the theme of saving the planet.

With $ 2,584 billion of GDP in 2017 France represents only 3.2% of global GDP according to the IMF ($ 79,865 billion worldwide in 2017) and changes in the situation of the planet cannot be due to French economic steps, but possibly to a diplomatic action in this area.

Moreover, France is a very good in terms of CO2 production thanks to its choice for nuclear power which already gives it a great independence with respect to oil.

The construction of nuclear power plants must therefore continue in parallel with the search for the exploitation of natural energy sources that should not erase the "nuclear priority" because the efficiency of new sources for an industrial country remains remote and their effective development will be the choice next generations.

Without electricity production by nuclear power plants, electric or hybrid cars would only increase the CO2 production.

France produced only 0.29 billion tons of CO2 in 2016 and ranked 20th as an industrial producer of CO2 and its participation in the production of CO2 in the world was only 0.9% in 2016.

The most polluting countries (see Appendix) are China with 9.06 billion tons of CO2 per year and the United States with 4.83 billion CO2 followed by India (2.08 billion), Russia (1.44 billion), Japan (1.15 billion), Germany (0.73 billion) ... These 6 countries produce 19.29 tons of CO2 per year, or nearly 60% of the global CO2 production. The future of the planet is therefore not at all under the control of France but mainly of these few countries.

Mr. Macron's position with regard to the safeguarding of the world by France is totally irrational and should not suit a President.

Each French produces only 4.35 tons of CO2 per year (see appendix) which is the world average constituted by a majority of non-industrialized countries. The French people are ranked 17th as polluters per capita i.e. almost non-polluters far behind the most polluting inhabitants who produce more than 8 tons per year of CO2 each and are mainly those of Saudi Arabia, Australia, United States, Canada, South Korea, Taiwan, Russia and Japan.

In Europe the development of the ecological movement started in Germany which is a big polluter of the continent and has developed in France probably by contagion.

France's low level of pollution "is not a so good signal" but it also reflects an insufficient industrialization that has created an unacceptable high level of unemployment.

France is therefore not a polluter and therefore its priorities must remain the fight against unemployment and the reduction of the public debt.

France has room to develop more jobs on the basis of bigger industries and can even afford to increase a little its pollution since, as we have noted, safeguarding the planet requires what must be done by the few biggest polluters in the world (the largest polluter: China begins to understand the danger of pollution but unfortunately not the United States).

France can still develop much more its tourist activity which is not at all polluting, on the basis of its natural resources in this field if the government stops provoking by its brutality protests, strikes even insurrections which harm tourism and therefore the national interest.

Among the competent people who are not part of the extremes we could appreciate Gerard Collomb (former Minister of interior who recently resigned) whose last speech was full of common sense or Manuel Valls who knows the function of prime minister. Gerard Collomb for example could be appointed prime minister with extensive powers while Mr. Macron could be confined to armies and foreign affairs with the mission to save the planet by taking his pilgrim's staff to convince the most polluting countries to do some efforts. He would thus take over the role played by Vice President Al Gore.

Appendix:

International Energy Agency

Billions of tons of CO2 per annum in 2016

%

1

CHINA

9,06

28

2

USA

4,83

14,9

3

INDIA

2,08

6,4

4

RUSSIA

1,44

4,5

5

JAPAN

1,15

3,6

6

GERMANY

0,73

2,2

7

SOUTH KOREA

0,59

1,8

8

IRAN

0,56

1,7

9

CANADA

0,54

1,7

10

SAUDIA ARABIA

0,53

1,6

11

BRAZIL

0,52

1,6

12

INDONESIA

0,45

1,4

13

MEXICO

0,45

1,4

14

SOUTH AFRICA

0,41

1,3

15

AUSTRALIA

0,39

1,3

16

UK

0,37

1,1

17

TURKEY

0,34

1,1

18

ITALIA

0,33

1

19

POLAND

0,29

0,9

20

FRANCE

0,29

0,9

TOTAL

25,35

78,4

WORLD

32,32

100,0

Tons of CO2 per annum and per capita in 2016

1

SAUDIA ARABIA

16,34

2

AUSTRALIA

16

3

USA

14,95

4

CANADA

14,91

5

SOUTH KOREA

11,5

6

TAIWAN

10,98

7

RUSSIA

9,97

8

JAPAN

9,04

9

GERMANY

8,88

10

POLAND

7,63

11

SOUTH AFRICA

7,41

12

IRAN

7,02

13

CHINA

6.57  

14

UK

5,65

15

ITALIA

5,37

16

SPAIN

5,14

17

FRANCE

4,38

WORLD

4,35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel de l'amplitude internationale des crimes du Maréchal Pétain

L'Armistice signé par le maréchal Pétain en Juin 1940 et la collaboration qu'il avait organisée a facilité l'offensive générale allemande sur les autres fronts et en particulier à l'Est. La France fournissait chaque année à l’Allemagne environ 50% de son PIB, des armes et de la main d'œuvre et garantissait le calme sur son territoire ; ainsi l'Allemagne a pu faire durer la guerre beaucoup plus longtemps en entraînant la perte de millions de vies surtout russes et juives qui auraient pu être sauvées. Le rôle de la France dans la Shoah a indirectement été bien au delà des 70 000 juifs déportés de France. Cette action criminelle anéantit tout ce que Pétain a pu faire auparavant de même que nous ne nous soucions pas de savoir si Hitler a été un bon soldat ou non en 1914-1918. Les déclarations récentes du Président français sont inexcusables.

Reminder of the international dimension of Marshal Petain's crimes

The armistice signed by Marshal Petain in June 1940 and the collaboration he had organized, have facilitated the German general offensive on the other fronts and particularly in the East. France supplied Germany with about 50% of its GDP, arms and labor each year and guaranteed calm on its territory; Germany was thus able to extend the duration  the war much longer, resulting in the loss of millions of lives, mostly Russian and Jewish, that could have been saved. France's role in the Holocaust was indirectly well beyond the 70,000 Jews deported from France. This criminal action annihilates all what Petain could have done before and we do not care whether Hitler was a good soldier or not in 1914-1918. The recent declarations of the French President are inexcusable.

Recordatorio del alcance internacional de los crímenes del mariscal Pétain

El armisticio firmado por el mariscal Pétain en junio de 1940 y la colaboración que él había organizado facilitaron la ofensiva general alemana en los otros frentes y particularmente en el Este. Francia suministró a Alemania aproximadamente el 50% de su PIB, armas y mano de obra cada año y garantizó la calma en su territorio; Alemania, por lo tanto, ha podido prolongar la guerra por mucho más tiempo, lo que ha llevado a la pérdida de millones de vidas, especialmente las vidas rusas y judías que podrían haberse salvado. El papel de Francia en el Holocausto fue indirectamente mucho más allá de los 70,000 judíos deportados de Francia.Esta acción criminal aniquila todo lo que Pétain pudo haber hecho previamente y no nos importa si Hitler fue un buen soldado o no en 1914-1918. Las recientes declaraciones del Presidente francés son inexcusables.

 

VERSION FRANCAISE APRES CELLE EN HEBREU

ENGLISH VERSION AFTER THAT IN FRENCH

VERSIÓN EN ESPAÑOL DESPUÉS DE QUE EN INGLÉS

 

הגידול של התקפות איסלאמיסטיות אינדיבידואליות:

עלייה בחוסר הביטחון ומדיניות לא מספקת של ממשלה בצרפת

דידייה ברטין - 25 בספטמבר 2018

http://www.didier-bertin.org/pages/islam/the-proliferation-of-individual-islamist-attacks.html

.

 

The proliferation of individual Islamist attacks:

Increased insecurity and inadequate government policy in France

THE ENGLISH VERSION FOLLOWS THE FRENCH VERSION

La proliferación de ataques islamistas individuales:

Mayor inseguridad e insuficiente determinación del gobierno en Francia

La versión en español es posterior a la versión en inglés

 

VERSION FRANCAISE:

La multiplication des attentats islamistes individuels :

Accroissement de l'insécurité et insuffisance de la détermination gouvernementale en France

http://www.didier-bertin.org/pages/islam/the-proliferation-of-individual-islamist-attacks.html

Didier BERTIN – 25 SEPTEMBRE 2018

 

ENGLISH VERSION

The proliferation of individual Islamist attacks:

Increased insecurity and inadequate government policy in France

Didier BERTIN - SEPTEMBER 25, 2018

http://www.didier-bertin.org/pages/islam/the-proliferation-of-individual-islamist-attacks.html

 

versión en español 

La proliferación de ataques islamistas individuales:

Mayor inseguridad e insuficiente determinación del gobierno en Francia

Didier BERTIN - 25 de septiembre de 2018

http://www.didier-bertin.org/pages/islam/the-proliferation-of-individual-islamist-attacks.html

 

 

La loi sur l’État-Nation en Israël

The English version follows the French version

La versión en español sigue la versión en inglés

Lien/link/Enlace   :   http://www.didier-bertin.org/pages/israel/nation-state-act-loi-etat-nation.html

ARTICLE PARU EGALEMENT DANS LE "TIMES OF ISRAEL" DU 28 AOUT 2018

http://frblogs.timesofisrael.com/la-loi-sur-letat-nation-e…/

« Dans une nation démocratique et  moderne les citoyens sont égaux en droit et solidaires entre eux ; la classe politique va en sens inverse »

Didier BERTIN -25 AOUT 2018

 

________________________________________________________________________________________

Comment des critères racistes appliqués avec de prétendues bonnes intention aboutissent nécessairement

à une  politique raciste aux Etats Unis

VERSIONS  FRANCAISE, ANGLAISE ET ESPAGNOLE

Didier BERTIN – 19 juillet 2018

Voir l'article dans la section anti-racisme

http://www.didier-bertin.org/pages/fight-against-racism/l-antiracisme-ne-se-resout-pas-avec-des-mesures-racistes.html

 

How racist criteria applied with so-called good intentions necessarily lead to a racist policy

in the United States

Didier BERTIN - July 19, 2018

See the article int the antiracism section

http://www.didier-bertin.org/pages/fight-against-racism/l-antiracisme-ne-se-resout-pas-avec-des-mesures-racistes.html

 

Cómo los criterios racistas aplicados para buenas intenciones llevan necesariamente a una política racista

en los Estados Unidos

Didier BERTIN - 19 de julio de 2018

Ver el artículo en la sección antirracismo

http://www.didier-bertin.org/pages/fight-against-racism/l-antiracisme-ne-se-resout-pas-avec-des-mesures-racistes.html

 

 

VERSIONS  FRANCAISE, ANGLAISE ET ESPAGNOLE

 

LETTRE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, EMMANUEL MACRON

17 Juin 2018

Transmission électronique

Voir la lettre dans la section Gouvernement Macron

http://www.didier-bertin.org/pages/gouvernement-macron/lettre-au-president-macron.html

 

ENGLISH TRANSLATION

Letter to Mister Emmanuel Macron, President of the French Republic

Electronic transmission

See the letter in the section: Macron's Governement

http://www.didier-bertin.org/pages/gouvernement-macron/lettre-au-president-macron.html

 

Traducción al español

CARTA AL PRESIDENTE DE LA REPÚBLICA FRANCESA, EMMANUEL MACRON

Ver la carta en la sección del gobierno de Macron

http://www.didier-bertin.org/pages/gouvernement-macron/lettre-au-president-macron.html

 

L’origine de la Judéophobie et de ses diverses formes,

Peut-on efficacement lutter contre ce phénomène?

THE ENGLISH VERSION FOLLOWS THE FRENCH VERSION

La versión en español sigue la versión en inglés

 

Version française:

Didier BERTIN - 16 AVRIL 2018

La Judéophobie a progressivement accumulé de multiples strates

Voir l'article dans la section  antisémitisme

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/judeophobie-judeophoby-judeofobia.html

 

 

English version

Origin and various forms of anti-Semitism,

Are there any means to contend this phenomenon?

Didier BERTIN - 16 APRIL 2018

The Anti-Semitism is built of several accumulated strata

see the article in the section antisemitism

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/judeophobie-judeophoby-judeofobia.html

 

Versión en español

El origen de la judeofobia y sus diversas formas,

¿Podemos luchar efectivamente contra este fenómeno?

Didier BERTIN - 16 de abril de 2018

Judeofobia ha acumulado gradualmente múltiples estratos

ver el artículo en la sección de antisemitismo

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/judeophobie-judeophoby-judeofobia.html

 

 

Publié le 29 Mars 2018 dans le "Times of Israel" 

ENGLISH VERSION FOLLOWS THE FRENCH VERSION

la versión en español sigue la versión en inglés

L’impérative nécessité de rénovation  du système et de la classe politiques en Israël dans l’intérêt des

citoyens

Didier BERTIN – 26 Mars 2018

LIRE L'ARTICLE  DANS LA SECTION  ISRAEL

 

ENGLISH VERSION

The imperative need for Israelis to renovate their political system to improve their life

Didier BERTIN - March 27, 2018

READ THE ACTICLE IN THE SECTION ISRAEL

 

Versión en español

La necesidad imperiosa de que los israelíes renueven su sistema político para mejorar sus vidas

Didier BERTIN - 27 de marzo de 2018

 

LEER EL ARTÍCULO EN LA SECCIÓN ISRAEL

 

 

L’ORIGINE ET L’AVENIR DES CULTES, DES RELIGIONS, DES DIEUX ET  DU DIVIN 

Didier Bertin – 25 Janvier 2018 

VOIR SECTION RELIGIONS OU SUIVRE  LE LIEN

http://www.didier-bertin.org/pages/religions/l-origine-et-l-avenir-des-cultes-des-religions-et-du-divin.html

ENGLISH VERSION FOLLOWS FRENCH VERSION

LA VERSIÓN ESPAÑOLA SIGUE LAS VERSIONES FRANCESA  E INGLESA

 

ENGLISH VERSION

THE ORIGIN AND FUTURE OF WORSHIPS, RELIGIONS, GODS AND DIVINE

Didier Bertin – 25 January 2018

SEE IN SECTION RELIGIONS OR FOLLOW THE LINK

http://www.didier-bertin.org/pages/religions/the-origin-and-future-of-worships-religions-gods-and-divine.html

 

 

VERSIÓN EN ESPAÑOL

EL ORIGEN Y EL FUTURO DE LOS CULTOS, LAS RELIGIONES, LOS DIOSES Y LO DIVINO

 

Didier Bertin - 25 de enero de 2018

Ver en la sección de religiones o seguir el enlace

http://www.didier-bertin.org/pages/religions/el-futuro-del-divino.html

 

 

SPANISH VERSION FOLLOWS FRENCH AND ENGLISH VERSIONS 

 LA VERSIÓN ESPAÑOLA SIGUE LAS VERSIONES FRANCESA  E INGLESA

Le rôle de la sérendipité en politique française

de 2011 à 2017

Perception historique d’évènements récents ayant mis en cause le processus démocratique:

Didier BERTIN - 20 juillet 2017

Voir l'article dans la section géopolitique et economie

 

=====================================
ENGLISH VERSION

The role of serendipity in French politics

from 2011 to 2017

Historical perception of recent events that have challenged the democratic process

Didier BERTIN - July 20, 2017

See the article in the section geopolitics and economics

 

 

Les ambitions de la France dans la résolution du conflit Israélo-arabe  mises à mal  par son approche manichéenne 

et par la précarité du sort des Juifs sur son sol

English version follows

La versión española sigue la versión inglesa

Didier Bertin – 31 mai 2017

suivre le lien 

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/ambitions-de-la-france-dans-la-resolution-du-conflit-israelo-arabe.html

 

--------------------------

France’s ambition in the resolution of the Arab-Israeli conflict undermined by its Manichean approach and the precariousness

of the fate of the Jews on its territory

Didier Bertin - May 30, 2017

follow the link

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/ambitions-de-la-france-dans-la-resolution-du-conflit-israelo-arabe.html

 

-------------

Las ambiciones de Francia en la resolución del conflicto árabe-israelí socavada por su enfoque maniqueo y por el destino precaria de los judíos en su territorio

Didier Bertin - 30 de mayo de 2017

siga el enlace

http://www.didier-bertin.org/pages/anti-semitism/ambitions-de-la-france-dans-la-resolution-du-conflit-israelo-arabe.html

 

----------------------------------------------

LA FRANCE A L’AUBE DES ELECTIONS

Didier BERTIN – 11 AVRIL 2017

See english version after the French version

La versión español sigue la versión inglesa

suivre le lien

http://www.didier-bertin.org/pages/france-2011-2017/aube-des-elections-2017.html

 

----------------------------------------------------

 

FRANCE AT THE EVE OF THE ELECTIONS


Didier BERTIN - APRIL 11, 2017

follow the link

http://www.didier-bertin.org/pages/france-2011-2017/aube-des-elections-2017.html

 

-------------------------------------------------------------------

Francia en la víspera de las elecciones

Didier BERTIN - 11 de abril de 2017

siga el enlace

http://www.didier-bertin.org/pages/france-2011-2017/aube-des-elections-2017.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 

ARTICLE PARU DANS "THE TIME OF ISRAEL" DU 17 JANVIER 2017

Adéquation et inadéquation de la politique d'Israël

face au devoir de maintenir un foyer national juif

Didier BERTIN  - 16 JANVIER 2017

VOIR RUBRIQUE ISRAEL - Foyer National Juif  - SUR CE SITE 

ou lien : http://www.didier-bertin.org/pages/israel/foyer-national-juif-et-politique-d-israel.html

ou suivre le lien ci-dessous sur THE TIMES OF ISRAEL

http://frblogs.timesofisrael.com/adequation-et-inadequation-de-la-politique-disrael-face-au-devoir-de-maintenir-un-foyer-national-juif/

 

ENGLISH TRANSLATION  OF THE ABOVE MENTIONNED ARTICLE PUBLISHED IN FRENCH

IN THE TIMES OF ISRAEL ON 17 JANUARY 2017

 

Adequacy and inadequacy of Israel's policy towards the duty of maintaining a Jewish homeland

Didier BERTIN - January 16, 2017

See the article on this Site  - Section Israel - Jewish homeland

or link: http://www.didier-bertin.org/pages/israel/jewish-homeland-israel-policy.html

 

La adecuación y la insuficiencia de las políticas de Israel

para mantener un hogar nacional judío

Didier BERTIN - 16 de enero 2017

Traducción del artículo publicado en "The Times of Israel»  del 17 de enero de, 2017
Ver el sitio en la sección de Israel, Politica deIsrael y el Hogar nacional judío

o seguir el enlace

http://www.didier-bertin.org/pages/israel/politica-de-israel-y-el-hogar-nacional-judio.html

 

----------------------------------------------------------------------

ARTICLE PARU DANS  " THE TIMES OF ISRAEL" DU 18 OCTOBRE 2016

French followed by English and spanish versions

Le monde menace l'existence du judaïsme

Didier Bertin 14/10/2016

Le monde maintenant et encore une fois met en cause l'existence du judaïsme après cela ait été fait en Europe et ait abouti à la Shoah.

Comme Shimon Peres l’homme de paix le pensait le dialogue d'Israël et par suite du judaïsme avec le monde n’est possible que si Israël et par suite le judaïsme sont protégés par des armes nucléaires efficaces et malheureusement nécessaires en raison de la fragilité d’une civilisation mondiale qui ne peut garantir la justice.

L'UNESCO a voté une résolution qui ne reconnaît pas les liens fondamentaux du judaïsme avec le  Mont du Temple et donc avec Jérusalem et remet donc en question l’existence même du judaïsme. La directrice général de l'UNESCO, Irina Bokova, avait pourtant sévèrement critiqué le projet de cette résolution qui ne tient pas compte du lien historique entre le Judaïsme et  Jérusalem.

Voir la suite dans la rubrique antisémitisme

 

Didier Bertin – 20 agosto del año 2016

1-Análisis ateo de un concepto religioso y antisemitismo

La visión atea es la única manera que hace posible un análisis de este fenómeno dado que el punto de vista religioso hizo un llamamiento a la fe que no puede ser discutido pero debe ser aceptado tal como es.

El pueblo hebreo creó  su propia religión y lógicamente era el pueblo elegido por un Dios creado o descubierto por él y para él en el contexto de una corriente de ideas determinadas por él y para él. El acceso a esta creación o descubrimiento es particularmente hermético para los otros pueblos porque él implica la aceptación de un Dios infinito e intangible que es un desafío que requiere un alto nivel de trascendencia destacando los límites de la aprehensión del cerebro humano.

Ver más en la sección de antisemitismo

 

LA NECESSITE DU BREXIT DANS L’INTERET DE  L’UNION EUROPEENNE

Didier BERTIN -  10 JUILLET 2016

Nous nous référons ci-dessous à l’Angleterre

qui est le principal acteur du Brexit qui va toucher l’ensemble du Royaume Uni.

Flag of england svg

Lire l'article dans la rubrique UNION EUROPEENNE

THE NEED OF BREXIT FOR THE EUROPEAN UNION

Didier BERTIN - July 10, 2016

 

We refer below to England, which is the main actor of Brexit that will damage the whole UK.

SEE THE ARTICLE IN THE SECTION EUROPEAN UNION

 

LA NECESIDAD DE BREXIT PARA LA UNIÓN EUROPEA

Didier BERTIN - 10 de julio 2016

Nos referimos a continuación a Inglaterra, que es el actor principal de Brexit que dañará todo el Reino Unido.

Ver el artículo en la sección  EUROPEAN UNION

 

-------------------------------

Changements fondamentaux en  2016 : Antisémitisme - Israël  - Gauche - Droite

Il est apparu depuis de nombreuses années que l’antisionisme est devenu la nouvelle forme ou la nouvelle appellation du racisme antijuif appelé aussi antisémitisme. Ce subterfuge sémantique a permis à de nombreux courants prétendus humanistes ou de gauche d’adhérer sans problème de conscience au racisme antijuif le plus conventionnel ; il suffisait de prétendre faire une différence entre Israël et le peuple juif sans tenir compte de la lourde responsabilité du genre humain quant à son retour sur sa terre.  Cette situation a atteint un paroxysme lorsque l’UNESCO a nié le lien entre le peuple juif et sa terre et a aussi par conséquent remis en cause la légitimité du christianisme dont il est issu.

Au cours de cette même année 2016 les chiffres sont venus souligner le caractère particulièrement inique du vote de l’UNESCO puisque désormais la majorité du peuple juif vit en Israël avec une population d’environ 6.5 millions de juifs toujours en croissance sur une population mondiale d’environ 13 millions de juifs.

Ce bouleversement démographique fondamental et très rapide par rapport à la situation de la population juive d’avant guerre a complètement changé la donne. C’est un retour pour l’essentiel à une situation d’un ordre similaire à celle précédent l’an 135 avant que la plupart des juifs aient dû quitter la Judée. Au-delà d’une évidence conceptuelle l’antisionisme est maintenant aussi en chiffres un élément constitutif du racisme antijuif et le lien entre le peuple juif et sa terre est aussi devenu un fait que la démographie rend indiscutable au-delà de son évidence historique, culturelle et cultuelle.

D’autres références ont été mises à mal récemment et perdent leur sens comme la notion de droite et de gauche en France. Les règles identitaires d’ordre éthique ont été mises au placard et le marché est devenu pour tous la pierre angulaire de l’économie limitant l’ambition à un fonctionnement mécaniste.

Didier BERTIN - 22 Mai 2016

Article paru dans "The Times of Israel" du 23 Mai 2016 - Lien ci-dessous:

http://frblogs.timesofisrael.com/changements-fondamentaux-en-2016-antisemitisme-et-israel/

 

Fundamental changes in 2016: Anti-Semitism and Israel

Left and Right wings in France

It appeared for many years that anti-Zionism has become the new form or the new name of anti-Jewish racism also called anti-Semitism. This semantic subterfuge has allowed many so-called humanistic or leftist currents to adhere without problems of conscience to the most conventional anti-Jewish racism; it was enough to claim the difference between Israel and the Jewish people regardless of the heavy responsibility of the human kind on his return to his land. This situation reached a climax when UNESCO denied the link between the Jewish people and its land and therefore also questioned the legitimacy of Christianity from which it was originated.

During that same 2016 figures came emphasize particularly the iniquitous character the UNESCO vote since the majority of the Jewish people is now living in Israel with a population of approximately 6.5 million of Jews still growing as compared to a worldwide population of about 13 million of Jews.

This fundamental demographic change which was very fast as compared to the situation of the Jewish population before WW2 has changed everything. This shows a return to a situation prevailing before the year 135 when most of the Jews were living in Judea. Beyond a conceptual evidence Zionism is now also in numbers part of the anti-Jewish racism. Simultaneously the link between the Jewish people and their land has also become a demographic fact that is indisputable beyond its historical, cultural and religious evidence.

Other references lost recently their meaning as the notion of right and left in France. Left wing has abandoned its ethical driving and has chosen the market as the cornerstone of economics limiting which is no more than a mechanistic system.

Didier BERTIN - 22 May 2016

Article du 24 mars surPeuple élu, conception, réalité et antisémitisme, voir article dans la rubrique : Antisémitisme

paru dans le Times of Israel

paru dans le Times of Israel du 27 mars 2016, suivre le lien ci-desssous

http://frblogs.timesofisrael.com/peuple-elu-conception-realite-et-antisemitisme/

Chosen people, Conception, Reality and anti-Semitism, English version available see section anti-Semitism

Article du 17 mars 2016 paru dans "The Times of Israel" sur le thème des inégalités dans la société israélienne

Suivre le lien ci-dessous

http://frblogs.timesofisrael.com/les-inegalites-en-israel/

  ou voir rubrique ISRAEL du site

Social and economic inequalities in Israel questioning the Zionist Ethics , english version available on 26/04/2016 -Section Israel

 HEBREU - VOIR LA RUBRIQUE HEBREU SUR LE SITE

Israel_flag_300[1].png

 HEBREW - SEE SECTION HEBREW ON THE SITE

------------------------------

Article dated of 10 February 2016

LONG TERM DEMOGRAPHIC STRATEGY OF THE EUROPEAN UNION AND PROBABLE IMPLOSION

100px-Flag_of_Europe.svg[1].png

See full article under the heading THE EUROPEAN UNION or following the link:

http://www.didier-bertin.org/pages/european-union/eu-s-dangerous-demographic-strategy.html

Presentation: In addition to the liberal policy and budgetary control imposed on Member States, the European Union (EU) would also suggest their demographic strategy including a substantial long-term immigration weakening their national identity and universal humanitarian values brought to the world (specific case of France). These views were expressed by the Council of Justice and Home Affairs (JHA) and may have inspired the population policy suggested by Eurostat till 2060. The underlying goal is probably to maintain a size number of inhabitants similar to that of the United States (US) in 2060. EU does not normally have real powers on immigration and integration models but questions the values of the Member States, which could generate disorders and strengthen substantially the opponents to EU and populist extremists.......

The violence in France related to the integration of the last migrants wave show that a good management does not solve everything contrary to the allegations of the JHA Council ........The case of France is significant because it is home the largest Muslim population as compared to the other Member States. The difficulty to fully integrate some of this population and in particular some of its new generation is illustrated in the documentation contained in the book "The lost territories of the Republic"..... Islamist radicalism is a double-edged knife by its direct action and by the related increase of fascist and racist parties in the EU such as DVU and NPD (Germany), OPS (Austria), Vlaams Belang (Belgium) DF (Denmark), FN (1st party of France in the European elections of 2014), Fidesz and Jobbik (Hungary) and now in Poland PIS is also becoming an extremist party...

 

Article du 10 février 2016:

 

LA STRATEGIE DEMOGRAPHIQUE A LONG TERME DE L'UNION EUROPEENNE A L'ORIGINE DE SA PROBABLE IMPLOSION

Voir l'article complet dans la rubrique UNION EUROPEENNE : 

http://www.didier-bertin.org/pages/union-europeenne/ue-demographie-implosion.html

Présentation: En plus de la politique libérale et du contrôle budgétaire, imposés aux États membres, l'Union Européenne (UE) voudrait aussi leur suggérer une stratégie démographique incluant une forte immigration à long terme en mettant au second rang leur identité nationale et leurs valeurs humanitaires universelles apportées au monde (cas particulier de la France). Ces considérations ont été exprimées par le Conseil de Justice et des Affaires intérieures (Conseil JAI) et ont sans doute inspiré la politique démographique suggérée par Eurostat à l'horizon 2060. L'objectif sous-jacent est sans doute de conserver une taille analogue en nombre d'habitants avec les États Unis (USA) en 2060 mais en menant une politique relativement similaire à celle de ce pays. Alors que l'UE n'a normalement pas de pouvoirs particuliers en matière d'immigration et de modèle d'intégration la remise en cause de l'identité nationale des États membres et les troubles qu'elle peut entraîner, ne pourraient qu'apporter de l'eau au moulin des Eurosceptiques et des extrémistes populistes qui entraîneraient  l'implosion de l'UE.......

Les difficultés de la France en ce qui concerne l'intégration des derniers migrants montrent que la bonne gestion ne résout pas tout contrairement aux allégations du Conseil JAI..........Le cas de la France est significatif car elle abrite la plus grande population musulmane de l'UE. La difficulté d'intégrer complètement une partie de cette population et en particulier une partie de sa nouvelle génération est illustrée par la documentation contenue dans le livre "Les territoires perdus de la République" de 2002 et dans sa postface de 2015.​....Le radicalisme islamiste est un couteau à double tranchant : par lui-même et par le succès qu'en tirent les partis fascistes et racistes en UE comme  le DVU et NPD (Allemagne), le FPO (Autriche), le Vlaams Belang (Belgique), le DF (Danemark),le  FN (1er parti de France aux élections européenne de 2014), le Fidesz et le Jobbik (Hongrie) et en Pologne le PIS qui prend à présent l'allure d'un parti extrémiste....​

                                                                                             ------------------------------------------------

 

LES CONSEQUENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES DE LA DESAGREGATION 

DE LA CLASSE POLITIQUE EN France

Suite de l’article du 31/10/2015

La fragilisation de la démocratie par l’action inadéquate du gouvernement

Didier BERTIN – 20 DECEMBRE 2015

french-flag.jpeg

French version followed by English version

 

Nous avions mis en cause l'inefficacité du gouvernement actuel dans la lutte contre le chômage et l'insécurité dans notre article du 31 octobre dernier en raison de la perte de substance de l'État en particulier en ce qui concerne son rôle en tant qu'acteur direct de l'économie. Cette inefficacité est particulièrement remarquable compte tenu des engagements et de l'identité du Parti socialiste avant 2012 et de ceux de son candidat à la présidence. L'évolution de la politique gouvernementale a entraîné la perte de l'identité du Parti Socialiste qui la soutient et par suite une perte substantielle  en croissance de son électorat.

Voir l'article dans la rubrique democracy and economics

 

THE ECONOMIC AND SOCIAL CONSEQUENCES OF THE DISINTEGRATION OF STATE AND POLITICAL CLASS IN FRANCE

Continuation of the article of 31 October 2015

The weakening of democracy by inadequate government action

Didier BERTIN – 20 December 2015

 

In our article of 31 October we blamed the inefficiency of the current government in the fight against unemployment and insecurity because of the substance loss of the State particularly with respect to its role as direct actor in the national economy. This inefficiency is especially remarkable given the commitments and the identity of the Socialist Party before 2012 and those of its presidential candidate. The evolution of government policy resulted in the loss of identity of the Socialist Party that supports it, leading to an increasing loss in growth of its electorate.

See the article in the section Democracy and politics

 

---------------------------------------------------------------------

LES CONSEQUENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES DE LA DESAGREGATION VOLONTAIRE DE

L'ETAT ET DE LA CLASSE POLITIQUE EN FRANCE

Didier BERTIN - 31 OCTOBRE 2015

French version followed by the English version 

Rep

 

I- DECEPTION DES CITOYENS QUI SE REFERENT A CE QUE L'ETAT A ETE MAIS N'EST PLUS

Traditionnellement la puissance publique représentait la puissance suprême de la Nation et disposait de moyens qui lui permettaient d'intervenir politiquement et économiquement pour sauvegarder au mieux les intérêts des citoyens. L'adoption croissante d'un modèle libéral a entrainé le dépeçage de la puissance publique qui ne peut plus tenter que de vaines politiques d'incitation en utilisant les fonds publics. Au sein de la Nation, l'État n'a plus qu'un pouvoir secondaire et inférieur à celui des Entreprises qui ont imposé comme règle le rendement du capital en dehors de toutes considérations morales, sociales ou nationales.

Cette politique de vaines incitation appelée au plus haut niveau "boite à outils" n'a eu aucun résultat depuis 2012 et n'a rien changé à la politique menée avant cette date mais qui était en conformité avec la doctrine des gouvernements alors en place. Dans les faits les citoyens ne différencient plus clairement la droite libérale et la gauche qui ne sait plus si elle est socialiste ou sociale démocrate ou centriste de droite. Assez rapidement les gouvernements formés après 2012 n'ont pas pu modifier la politique économique et financière de droite mais s'y sont pliés en s'exonérant de leurs obligations pré-électorales et en décrédibilisant ainsi la force du suffrage universel et donc la vie politique et la démocratie.

Voir l'article dans la rubrique Democracy and economics

----------------------------------------------

THE ECONOMIC AND SOCIAL CONSEQUENCES OF THE VOLUNTARY DISINTEGRATION OF STATE AND POLITICAL CLASS IN FRANCE

Didier Bertin - 31 OCTOBER 2015

I- DECEPTION OF MOST OF CITIZENS WHO REFER TO A STATE THAT NO LONGER EXISTS

The power of the State used to be the supreme power of the French nation as having the means to intervene politically and economically to safeguard the interests of the citizens. The growing application of the liberal model has led to the dismemberment of the State power that can only have vain incentives policies in using the public funds. Within the Nation, the State has now a secondary power lower than that of the private companies that have imposed the return on capital as the supreme rule beyond any moral, social or national interest.

This policy of vain incentives called at the highest level "toolbox" had no results since 2012 and did not change anything to the policy led before that date but was in line with the doctrine of the governments then in place. In fact citizens do not clearly anymore differentiate the liberal right wing and the left wing which moved from socialism to rightist liberalism. The governments formed after 2012 were not able to change the economic and financial policy of the right exempting themselves of their pre-election commitments and empting consequently the value of the vote and then of democracy.

See the article in the section Democracy and Economics

-----------------------------------------------------------------------------

PROJET DE PROFANATION DU CIMETIERE JUIF DE VILNIUS PAR LE GOUVERNEMENT LITUANIEN 

LETTRE DE PROTESTATION ECRITE A JEAN-CLAUDE JUNCKER

PRESIDENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE 22 Août 2015

ET REPONSE DE LA COMMISSION EUROPEENNE

CETTE LETTRE DE PROTESTATION A LE SOUTIEN DE SERGE KLARSFELD

Voir section anti-Semitism

Project of desecration of theJewish cemetery of Vilnius by Lithuania 

Letter of protest sent to Mr.Jean-Claude Juncker 22 August 2015

President of the European Commission

and reply of the European Commission

This protest is supported by Serge Klarsfeld

See section anti-Semitism

 

MEETING OF 2d JULY 2015 AT THE UNESCO 

ORGANIZED BY SIMON WIESENTHAL CENTER AND THE RUSSIAN HOLOCAUST UNIVERSITY

Address of Didier BERTIN, Speaker

 RESPONSIBILITY OF WESTERN ALLIES IN THE MAGNITUDE OF THE HOLOCAUST

etoile_de_suzy.jpg

Ladies and Gentlemen

Everyone knows the responsibility of the Nazis in the execution of the Holocaust but it is time now, in particular since OSS and MI-6 have started to disclose their files from 2000, to assess briefly and in the few minutes I have, the responsibility of the Western Allies in the magnitude of the Holocaust.

A real anti-Jewish trap was organized before the war by the most civilized countries which eased substantially the achievement of the Holocaust as I am going to explain it.

The pogroms in the Russian Empire at the end of the 19th century involved the flight of near 2.5 million Jews mostly to the USA and a few to Palestine and to the UK. New pogroms took place from 1903 and to avoid the arrival of Jewish refugees in the UK, the Prime Minister Arthur Balfour decided to apply the Alien Act voted on 18 April 1905. Balfour was the leader of the Conservative Party and inaugurated in 1912 the first Eugenics Congress in London promoting the ideas of Francis Galton against any immigration. Balfour is unfortunately only known to have expressed in 1917 the agreement of the British government in which he was only Foreign Secretary to create a Jewish Home in Palestine. USA closed also their borders by the "Emergency Quota Act" of 1921 strengthened in 1924 by the Immigration Act.

The Aryan superior Race was created by the French Arthur de Gobineau and introduced in Germany by Ludwig Schemann. The son in law of Richard Wagner the English Houston Stewart Chamberlain wrote that the Aryan race of Gobineau was the German race. His ideas were adopted by Hitler in "Mein Kampf" and the opinion of Hitler on the Jews expressed in 1925 made predictable the risk of extermination when he took the power in 1933.

The anti-Jewish Laws of 1935 in Germany and the annexation of Austria in 1938 triggered the flight of many Jews. In order to control this flow of refugees President Roosevelt organized the disastrous Conference of Evian in 1938, which closed the anti-Jewish trap. 30 countries were present and 29 of them refused to host the Jewish refugees. Among them we could mention Canada, USA, UK and France; only the small Dominican Republic agreed to welcome Jewish refugees.

The UK restricted substantially the immigration of Jews to Palestine in contradiction to the target of its mandate of 1922 and then took a heavy responsibility in the magnitude of the Holocaust. The USA and Canada behave shamefully in 1939 when they obliged the Ship St Louis to return to Europe with her Jewish German refugees.

The Holocaust started with the invasion of USSR in June 1941 during which the Einsatzgruppen shot 1.1 million of Jews in the last 6 months of the year. UK and USA were aware of the Holocaust at its very beginning.

The British secret intelligence services deciphered immediately the German messages coded with Enigma machine thanks to Polish mathematicians who succeeded to decipher German messages before the war.

The British were informed of extermination achieved by the Einsatzgruppen and thus of the start of the Holocaust and intercepted thereafter extermination statistics sent from Dachau, Buchenwald, Auschwitz and from seven other camps. Among the deciphered documents there was the memorandum of the conversation between Hitler and the Grand Mufti of Jerusalem on 28 November 1941. Hitler explained that the purpose of Germany was the extermination of Jews in Europe and he utilized the word "Vernichtung" (destruction).

British and Americans considered that the extermination of Jews will end with the Victory over Germany without taking into account the high rate of extermination on a small population.

In USA, the intelligence services were COI from 1941 which was aware of the mass murders since August 1941 and the OSS from 1942 which became the CIA after the war. Abraham Duker and Charles Irving Dwork both members of the OSS made a file on the Holocaust when it was in course of achievement. This file named "Duker-Dwork Collection" is in the National Archives of USA. Duker and Dwork were shocked by the lack of interest of OSS for the Holocaust but being both Jews they were afraid to be accused of giving them too much attention.

In early August 1942, Gerhart Riegner representative of the World Jewish Congress in Geneva, sent by cable to British and American Governments information on the Holocaust followed by a complete report of 30 pages. An investigation was requested by Sumner Welles who was advisor to President Roosevelt and which confirmed the accuracy of the report. A press conference on holocaust was held in Washington in November 1942. Unfortunately the Western press did not show a major interest. Robert Borden Rams member of the State Department even complained that this press conference was detrimental to the main target: "Victory over Germany".

In October 1942 Jan Karski a polish resistant working for the Polish Government in London, collected information on the extermination of Jews in Poland to be transmitted to the western allies. In 1943 he conveyed the information to many personalities in the UK and USA and in particular to the UK foreign secretary Anthony Eden and directly to President Roosevelt.

In France Marshal Petain signed an armistice in June 1940 that eased the German offensive. France provided Germany with approximately 50% of its GDP annually and guaranteed the peace on its territory permitting Germany to deploy more troops on other fronts. The substantial support of France to Germany permitted the extension of the war causing the loss of millions lives.

The awful attitude of British caused the sinking of the ship Struma in 1942 with 769 refugees after they prevented her to reach Palestine. In November 1947, the UK abstained to vote for the partition of Palestine and in May 1948, the British General John Bagot Glubb commanding the Jordanian troops attacked Israel.

Although the Americans freed Algeria in November 1942 they left in power the former Petainist leaders enabling General Giraud to present a decree preventing the Jews to recover the French citizenship lost in 1941. Fortunately General De Gaulle got rid of Giraud and René Cassin gave back the French citizenship to the Jews. The Americans did not either deliver the Jewish soldiers confined by order of Marshal Petain in the Labor Camp named Bedeau in the south of Oran.

In 1947 USA voted for the creation of a Jewish State but imposed an embargo on all weapons to Israel. In this time UK and USA were apparently not afraid to cause a second Holocaust in Palestine. From 1947 to 1949 most of the weapons were provided to Israel by the government of Czechoslovakia.

-------------------------------------

In conclusion -Western allies neglected the lot of Jews to stress the importance of the war against Germany but paradoxically they did not really play a substantial part in the war in Europe. The figures and the facts show that Germany was defeated by the Red Army as this is symbolized by the monument of the Victory inaugurated in 2012 in Israel.

The victims of the war in the allied camp in Europe and the Holocaust amounted to 37 million people out of which approximately 26 million civilians and soldiers of USSR and 6 million of Jews which represent together 86.5% of the casualties of the allied camp in Europe.

The losses of USA and UK troops in Europe represented only 5.5% of the total casualties of Allied armies as compared to 88% for the Red army.

The Holocaust and the European anti-Semitism emptied Europe of its Jewish population from 12.1 million in 1880 to 1.5 million in 2010. This process continues today with the Islamist anti-Semitism.

Thank you for your attention.

Didier Bertin - 2 July 2015    

Traduction française

UNESCO 

Réunion organisée pat le Centre Russe pour la Shoah et le Centre Simon Wiesenthal  le 2 juillet 2015

Discours d'introduction de Didier BERTIN

RESPONSABILITÉ DE ALLIES OCCIDENTAUX

DANS L'AMPLEUR DE LA SHOAH

etoile_de_suzy.jpg

Mesdames et Messieurs

Tout le monde connait la responsabilité des nazis dans l'exécution de la Shoah et il est temps maintenant, en particulier depuis que l'OSS et le MI-6 ont commencé à divulguer leurs dossiers secrets depuis environ le début des années 2000, de prendre la mesure de la responsabilité des Alliés occidentaux dans l'ampleur de la Shoah.

Un piège anti-juif fut organisé avant la guerre par les pays les plus civilisés qui facilita sensiblement la réalisation de la Shoah comme nous allons l'expliquer.

Les pogroms de l'Empire russe à la fin du XIXème siècle ont entrainé la fuite de près de 2,5 millions de Juifs pour la plupart vers les États-Unis et pour quelques-uns en Palestine et au Royaume-Uni (150 000). De nouveaux pogroms eurent lieu à partir de 1903 et pour éviter l'arrivée d'autres réfugiés juifs au Royaume-Uni, le premier ministre Arthur Balfour fit voter "l'Alien Act" (loi sur les étrangers) le 18 Avril 1905. Balfour fut le chef du Parti conservateur et inaugura en 1912 le premier congrès sur l'eugénisme à Londres qui mettait à l'honneur les idées de Francis Galton contre toute immigration. Balfour n'est malheureusement connu que pour avoir exprimé en 1917 l'accord du gouvernement britannique dans lequel il n'était que ministre des Affaires étrangères, pour créer un foyer juif en Palestine. Les États-Unis fermèrent également leurs frontières par la "loi sur les quotas d'urgence" de 1921 renforcée en 1924 par la Loi sur l'immigration (Johnson-Reed Act).

La race supérieure Aryenne fut un concept créé par le français Arthur de Gobineau et introduit en Allemagne par Ludwig Schemann. Le gendre de Richard Wagner l'Anglais Houston Stewart Chamberlain écrivit que la race Aryenne de Gobineau était la race allemande. Ses idées furent adoptées par Hitler dans "Mein Kampf" et l'opinion de Hitler sur les Juifs exprimée en 1925 rendait très prévisible le risque d'extermination s'il prenait le pouvoir comme cela arriva en 1933.

Les lois anti-juives de 1935 en Allemagne et l'annexion de l'Autriche en 1938 déclenchèrent la fuite de nombreux Juifs. Afin de contrôler ce flux de réfugiés le président Roosevelt organisa la désastreuse Conférence d'Évian en 1938, qui ferma le piège antijuif. 30 pays étaient présents et 29 d'entre eux refusèrent d'accueillir les réfugiés juifs. Parmi eux, nous pouvons mentionner le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ; seule la petite République Dominicaine accepta d'accueillir des réfugiés juifs.

Le Royaume-Uni réduisit substantiellement l'immigration des juifs en Palestine en contradiction avec l'objectif de son mandat de 1922 et prit ainsi une lourde responsabilité dans l'ampleur de la Shoah. Les États-Unis et le Canada se comportèrent honteusement en 1939 en obligeant le navire St Louis à revenir en Europe avec ses réfugiés juifs allemands.

La Shoah commença avec l'invasion de l'URSS en Juin 1941 au cours de laquelle les "Einsatzgruppen" exécutèrent par balles 1,1 million de Juifs au cours des 6 derniers mois de l'année. Le Royaume-Uni et les États-Unis étaient au courant du déclenchement de la Shoah.

Les services secrets britanniques purent déchiffrer immédiatement les messages codés allemands avec la machine Enigma grâce au travail de mathématiciens polonais qui réussirent avant la guerre à décoder les messages allemands.

Les Britanniques furent informés de l'extermination réalisée par les Einsatzgruppen et donc du début de la Shoah et interceptèrent par la suite les messages statistiques d'extermination envoyés de Dachau, Buchenwald, Auschwitz et de sept autres camps. Parmi les documents déchiffrés on doit noter le mémorandum de la conversation entre Hitler et le Grand Mufti de Jérusalem, le 28 Novembre 1941. Hitler y expliquait que le but de l'Allemagne était l'extermination des Juifs en Europe et il utilisa pour cela le mot allemand "Vernichtung" (destruction) qui est sans ambigüité.

Les Britanniques et les Américains considéraient que l'extermination des Juifs se terminerait avec la victoire sur l'Allemagne sans tenir compte de l'effet du taux élevé d'extermination sur une petite population. Ils étaient donc indifférents au sort des Juifs.

Aux États-Unis, les services de renseignement étaient le COI à partir de 1941, qui était au courant des meurtres de masse depuis août 1941 puis l'OSS à partir de 1942 qui devint la CIA après la guerre. Abraham Duker et Charles Irving Dwork tous deux membres de l'OSS firent un dossier sur la Shoah à mesure de son exécution. Ce dossier appelé "Duker-Dwork Collection" se trouve dans les Archives nationales des États-Unis. Duker et Dwork furent choqués par le manque d'intérêt de l'OSS pour la Shoah, mais étant tous deux Juifs, ils craignaient d'être accusés de porter aux Juifs une trop grande attention.

Au début d'août 1942, Gerhart Riegner représentant du Congrès juif mondial à Genève, envoya par câble aux gouvernements britannique et américain des informations sur la Shoah suivies par un rapport de 30 pages. Une enquête fut demandée sur ce rapport par Sumner Welles, un conseiller du président Roosevelt, qui confirma l'exactitude du rapport. Une conférence de presse sur la Shoah eu lieu à Washington en Novembre 1942. Malheureusement, la presse occidentale ne montra pas d'intérêt particulier. Au contraire Robert Borden Rams membre du Département d'État se plaignit que cette conférence de presse fut préjudiciable à la cible principale : la "Victoire sur l'Allemagne".

En Octobre 1942 Jan Karski un résistant polonais travaillant pour le gouvernement polonais en exil, recueillit des informations sur l'extermination des juifs en Pologne afin de les transmettre aux alliés occidentaux.

En 1943, il transmit l'information à de nombreuses personnalités au Royaume-Uni et au États-Unis et en particulier au ministre des Affaires étrangères britannique Anthony Eden et directement au président Roosevelt.

En France le maréchal Pétain signa un armistice en Juin 1940 qui facilita l'offensive allemande. La France fournit annuellement environ 50% de son PIB à l'Allemagne et garantit la paix sur son territoire permettant ainsi de déployer plus de troupes allemandes sur d'autres fronts. Le soutien important de la France à l'Allemagne permit l'extension de la guerre causant la perte de millions de vies.

L'attitude horrible de la Grande Bretagne fut illustrée en 1942 par l'interdiction faite au navire Struma d'accoster la Palestine entrainant son naufrage avec ses 769 réfugiés. En Novembre 1947, le Royaume-Uni s'abstint de voter pour la partition de la Palestine et,en mai 1948, le général britannique John Bagot Glubb commandant les troupes jordaniennes attaqua violement Israël.

Les Américains libérèrent l'Algérie en Novembre 1942, mais laissèrent au pouvoir d'anciens dirigeants pétainistes permettant ainsi général Giraud de présenter un décret empêchant les Juifs de recouvrer la nationalité française confisquée en 1941. Heureusement le général De Gaulle se débarrassa de Giraud et René Cassin pu rendre la citoyenneté française aux Juifs. Les Américains ne délivrèrent pas non plus les soldats juifs confinés par ordre du maréchal Pétain dans le camp de travail appelé Camp Bedeau dans le sud oranais.

En 1947, États-Unis votèrent pour la création d'un État juif, mais a imposèrent un embargo sur toutes les armes à Israël. Il semble donc qu'à cette époque le Royaume-Uni et les États-Unis ne craignaient pas de provoquer une seconde Shoah en Palestine. De 1947 à 1949 la plupart des armes furent fournies à Israël par le gouvernement tchécoslovaque.

-------------------------------------

En conclusion les alliés occidentaux négligèrent volontairement le sort des Juifs pour prétendre se concentrer sur la guerre contre l'Allemagne, mais paradoxalement, ils ne jouèrent pas un rôle majeur dans cette guerre en Europe. Les chiffres et les faits montrent que l'Allemagne fut vaincue par l'Armée rouge comme cela est symbolisé par le Monument de la Victoire inauguré en 2012 en Israël.

Les victimes de la guerre dans le camp des alliés en Europe et celles de la Shoah s'élevèrent à 37 millions de personnes dont environ 26 millions de civils et de soldats de l'URSS et de 6 millions de Juifs qui représentèrent ensemble 86,5% des victimes du camp allié en Europe.

Les pertes des troupes américaines et britanniques en Europe ne représentèrent que 5,5% des pertes totales des armées alliées, comparativement à 88% pour l'armée Rouge.

L'Holocauste et l'antisémitisme européen vidèrent l'Europe de sa population juive de 12,1 millions en 1880 à 1,5 million en 2010. Ce processus se poursuit encore aujourd'hui avec l'antisémitisme islamiste.

Merci de votre attention.

Didier Bertin - 2 Juillet 2015                                                                   

 -------------------------------------------------------------

Promotion d'un Nouveau Modèle des Droits et Devoirs de l'Homme 

Grace à notre indépendance, nous avons a pu constamment prendre en compte la réalité des faits et évoluer ; son champ d'action est le monde et l'Europe décevante ne constitue plus sa référence dans le domaine des droits de l'Homme. En effet la Chartre Européenne des Droits Fondamentaux est appliquée au gré des Etats-membres dont deux d'entre eux en sont officiellement exemptés (Royaume Uni, Pologne). Dans sa nouvelle appellation incluant Droits et Devoirs, les Droits concernent d'abord les citoyens et les Devoirs leurs représentants car trop d'évènements sont venus corroborer une certaine carence de leurs part. 

    ------------------------

La forte montée de l'antijudaïsme en Europe et en particulier en France nous a amené à créer une catégorie spéciale dédiée à la lutte contre l'antisémitisme et qui devient la première catégorie de ce site de défense des Droits de l'Homme 

 The meteoric rise of global, European and specifically French anti-Judaism merits the creation of a specific category dedicated to fighting antisemitism —Anti-Judaism will become the first category of this Human Rights website.

-------------------------------

 

 

 PROMOTION OF A NEW MODEL OF HUMAN RIGHTS AND DUTIES 

PROMOTION D'UN NOUVEAU MODELE DES DROITS ET DEVOIRS DE L'HOMME

Fondemenents/Fundamentals

10 Juin 2014 / 10 June 2014 


I-L'horrible et indélébile héritage de la vieille Europe

L'Europe est encore dans une situation précaire dans le domaine des droits de l'homme, après avoir été épuisée par une série d'événements dégradants : guerres, génocides, haine, racisme, antisémitisme et n'est as prémunie contre un retour des vieux démons, qui semble poindre encore à l'horizon dès que des difficultés apparaissent.

L'Europe s'est construite au travers de conflits et de traditions haineuses comme l’antisémitisme bimillénaire, amplifiées par de nouvelles idéologies extrémistes qui l'ont conduite à une phase paroxystiques de l'horreur.

Le fait que seulement 12% de la population juive mondiale vit en Europe contre 60% avant 1939 est une bonne indication de la grande fragilité la civilisation européenne.  

I-The horrific and indelible legacy of old Europe

Europe is still in a precarious position in the field of human rights after having been exhausted by a series of degrading events: wars, genocide, hatred, racism, anti-Semitism and is not still protected from old demons that seems to be emerging as soon as difficulties arise.

Europe was built through conflicts and hatred such as its bimillenary tradition of Anti-Semitism, amplified by recent extremist ideologies which led to a paroxysmal phases of horror. The fact that only 12% of the world's Jewish population lived in Europe against 60% before 1939 is a good indication of the fragility of the European civilization. 

II-Bon départ et mauvaise évolution de l'Union Européenne

La Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne aurait été un bon signe d'amélioration de la civilisation européenne si elle avait été véritablement appliquée.

L'aile droite et le capitalisme sauvage dominant en Europe ont affaibli l'aspect social de la Charte dans de nombreux pays et les États membres les plus antisociaux de l'Union Européenne ont en même été exemptés. Chaque pays peut dans les faits appliquer la Charte des droits fondamentaux à sa guise qui font de l'Union Européenne un ensemble de pays riches et de pays particulièrement pauvres comprenant même une dictature. 

L'obsession de l'application d'un capitalisme orthodoxe et anachronique qui est même devenu désuet aux États Unis paupérise un certain nombre d'États membres que l'on force à appliquer une austérité qui plonge les citoyens dans un cercle vicieux de l'appauvrissement entrainant encore plus d'austérité.

Aucun État membre ne remet en cause ce système qui n'obéit qu'à une idéologie conservatrice et pas même le prétendu gouvernement socialiste de France pourtant second État-membre par la taille de son PIB et qui brille par son incompétence à faire face aux difficultés. Ce gouvernement qui devait être rénovateur semble se contenter de gérer les affaires courantes en attendant les débâcles électorales successives qui profitent à l'extrême droite. 

II-Good start and poor evolution of the European Union 

The Charter of Fundamental Rights of the European Union would have been a good signal of improvement of European civilization if it had been effectively enforced. 

The right wing and wild capitalism both domineering in Europe have weakened the social aspect of the Charter in many Member States and the most antisocial of them were even exempted of its enforcement.

Each country may in fact apply the Charter of Fundamental Rights at its convenience and the European Union is a group of rich and very poor countries including even a dictatorship.

The obsession of the application of an orthodox and anachronistic capitalism that has even become obsolete in the United States impoverishes a number of member States forced to austerity self generating bigger impoverishment and mechanical need for additional austerity.

No Member State questions the adequacy of the current ultra conservative system and not even the so-called socialist government of France yet second member state by the size of its GDP is incompetent to overcome the current difficulties. This current government which promised to renovate politics limits its action to the management of daily affairs accumulating the elections debacles , which benefit to the far right. 

III-Association pour un Nouveau Modèle des Droits et Devoirs de l'Homme

Dans de nombreux pays la plupart des citoyens sont loin d'avoir les mêmes espoirs  de droits que ceux indiqués dans la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne et qui couvrent au delà de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme le domaine social, la vie au travail et le bien-être. A ce titre la modèle européen pouvait être l'objet d'une promotion dans le monde.

Toutefois les nombreuses restrictions relatives à l'application de la Charte, la large indépendance laissée aux États-membres en ce qui concerne son application et son interprétation, le rôle dominateur de l'économie, en font un modèle abstrait et non efficace qui doit être entièrement repensé et renouvelé. Un nouveau modèle devrait être avoir une application obligatoire et notamment dans le domaine social. 

La défense des Droits de l'Homme: 

Les pays défenseurs des Droits de l'Homme doivent être prêts à utiliser la force armée sans aucune hésitation lorsque des citoyens de tous pays voient leurs droits bafoués, leurs vies sacrifiées en raison de leurs origines ou de leurs opinions. Le monde occidental a un passé défavorable qui continue aujourd'hui illustré par les génocides et massacres de masse du XXe siècle. 

La défense des droits de l'Homme signifie aussi le soutien des forces démocratiques mais ne signifie pas le soutien aux forces anti-démocratiques arrivées au pouvoir par un processus démocratique perverti par le populisme. Les ennemis de la démocratie ne doivent pas pouvoir utiliser le système démocratique qu'ils mettent en danger tel que cela a été le cas en Allemagne, en France, lors du printemps arabe et en Hongrie.

III-Association for a New Model of Human Rights and Duties

In many countries most of citizens are far from having the same rights as those of the Charter of Fundamental Rights of the European Union, which are beyond those of the Universal Declaration of Human Rights, in the social field, work life and welfare. In this respect the European model could have been the subject of a promotion in the world. 

However, the numerous restrictions to the application of the Charter due to the large of independence left to the Member States with regard to its applicability and interpretation and the predominant role of the economy in Europe make this model abstract and non-efficient and commands a new conception. We need a new model in Europe which should be binding in particular in the social field.

Defense of Human Rights: 

Countries supporting Human Rights must be prepared to use military force without any hesitation when citizens of any countries see their rights violated, their life sacrificed because of their origins or opinions. 

The Western world has an unfavorable long history that continues today and was illustrated by the genocides and mass massacres in the twentieth century.

The defense of human rights also means supporting democratic parties, but does not mean supporting anti- democratic forces that came to power through a democratic process perverted by the Populism as it was the case in Germany, France, during the Arab Spring and in Hungary.  

The citizens constitute and transcends together the nations and the selfdetermination of the peoples of Ukraine is also part of the democratic process.

IV-Le fantôme de la vieille Europe

Le fantôme de la vieille Europe continue de nous hanter. Les citoyens européens ne sont plus de véritables acteurs dans l'Union Européenne et la démocratie s'affaiblit au bénéfice de la loi du marché qui détermine les politiques économiques et sociales. La soumission à des critères statiques et mécanistes engendre l'austérité, la chute vertigineuse du bien-être des citoyens, l'abandon de toute initiative créative et audacieuse des gouvernements et plus simplement de l'intelligence au profit d'une autoroute conventionnelle de la pensée.

L'intelligence et la création devraient être concrétisées par un intense travail des gouvernements pour réorienter l'économie au bénéfice de tous, mais cela constituerait un défi interventionniste qui irait au delà de l'engagement politique convenu. 

L'austérité généralisée en Europe et appliquée par les gouvernements de droite et de gauche, amènent le mal-être, la montée de l'extrémisme de droite et la réduction substantielle de la démocratie puisque les politiques appliquées ne sont plus guidées par les choix des citoyens.  

Par ailleurs la connaissance objective de notre histoire utile au travail de mémoire qui permettrait à la conscience européenne de progresser, a été bloquée d'abord par la guerre froide puis ensuite par le règne sans partage en Europe d'une droite intolérante.

La déclaration de Prague de 2008 a été le début d'un nouveau processus révisionniste de l'histoire européenne fondé sur le mensonge et l'ingratitude. Le processus de Prague proclame une équation triviale entre communisme et nazisme qui fait écho aux vœux les plus profonds de l'extrême droite.

Cette équation permet au continent européen d'oublier sa dette de gratitude envers l'Armée Rouge et les peuples de l'ex-Union Soviétique dont les pertes de près de 26 millions de citoyens, soit près de 16% de la population de l'URSS, ont permis au continent européen d'échapper au joug du nazisme, à la montée des régimes fascistes prédominants alors dans la plupart des pays d'Europe continentale et à la continuation des épurations raciales.

L'Armée Rouge a vaincu l'Allemagne nazie en détruisant près de 80% de son armée alors que les alliés anglo-américains ne sont intervenus en Europe continentale qu'en fin de conflit lorsque le sort de l'Allemagne était déjà scellé. 

Pourtant dans les pays européens le rôle de l'URSS est encore occulté comme à l'époque de la guerre froide au profit des alliés anglo-américains dont l'action a été très et trop subsidiaire. Trois ans de communication avec les parlementaires socialistes français ont été nécessaire pour aboutir à l'invitation du Président Poutine le 6 juin 2014.

Actuellement les autorités européennes organisent des commissions où l'on peut négocier l'Histoire pour satisfaire les exigences idéologiques de certains pays.

La vérité sur l'histoire de la seconde guerre mondiale a été symbolisée par le monument de la Victoire inauguré en Israël (Natanya) le 25 juin 2012 et commémorant la victoire de l'Armée Rouge contre le Nazisme.

Ni Shimon Peres, ni Benyamin Netanyahu, ni Vladimir Poutine ne peuvent être suspectés d'être communistes. 

Monument de la Victoire de l'Armée Rouge en Israël - 2012

Monument of the Victory of the Red Army in Israel - 2012

sc0001-1.jpg

Shimon Peres et Vladimir Poutine lors de son inauguration

Shimon Peres and Vladimir Putin during the inauguration

3-wa-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IV-The ghost of old Europe 

The ghost of old Europe continues to haunt Europe today. Most of European citizens are no more involved in the European Union and democracy weakens in front of the domination of markets, which determine its economic and social policies. 

Submission to static and mechanistic criteria causes austerity, plummeting welfare, governments' renunciation of taking bold and creative initiatives and more simply of cleverness are left on the easy path of conventional thinking. 

The brilliance and creation should be implemented through an intense work of governments to reorganize economics for the benefit of everyone but this seems to be an interventionist challenge that goes beyond the usual and limited political commitment.  

Widespread austerity in Europe applied indifferently  by right and left wing governments brings harm to welfare, rise of right-wing extremism and reduction of  democracy since applied policies are no longer guided by the choices of citizens. 

Moreover, the objective knowledge of our history necessary to our memory duty that should allow the progress of European consciousness which was first blocked by the Cold War and then by the supreme reign of an intolerant right wing in Europe. 

The Prague Declaration of 2008 was the beginning of a new process of European historical revisionism based on lies and ingratitude. As a matter of fact the Prague process is based on a trivial equation between communism and Nazism, which echoes the wishes of the far rightists. 

This equation allows the European continent to forget its debt of gratitude to the Red Army and to the peoples of the former Soviet Union which lost near 26 million people, i.e. nearly 16% of the population of the USSR in order to allow  the European continent to escape the yoke of Nazism, the rise of fascist regimes prevailing then in almost all continental Europe, and the continuations of racial cleansing. 

The Red Army defeated Nazi Germany in destroying nearly 80% of its army while the Anglo-American allies intervened in Europe at the end of the conflict when the overthrow of Germany became inexorable. 

 Yet in European countries the role of the USSR is still hidden as in the days of the Cold War for the benefit of Anglo-American allies whose action was ranking substantially and exaggeratedly  secondary. Three years of communications with the French Socialist MP's were necessary to obtain the invitation of President Putin on 6 June 2014 in France.

Currently the European authorities organize committees where History can be negotiated to satisfy the ideological requirements of various countries.

The truth about the history of the Second World War is symbolized by the Monument of the Victory inaugurated in Israel (Netanya) on June 25, 2012 and commemorating the victory of the Red Army against Nazism. 

Neither Shimon Peres nor Binyamin Netanyahu nor Vladimir Putin can be suspected of being Communists. 

V- Les limites de l’Union Européenne 

En matière d'équité sociale, d'emploi et de respect de la dignité humaine, l'Union Européenne est encore limitée par l'influence dominante d'un capitalisme simpliste et éloigné des réalités de la vie des citoyens. 

Les États-membres partisans d’un modèle social et solidaire, éloigné du capitalisme strict n'ont aucune autorité et ne se donnent pas les moyens de l'acquérir. 

Les gouvernements européens mettent en danger le bien-être général de leurs citoyens, en appliquant une politique sociale et économique régressive et courtermiste. 

L'Union Européenne  ne fédéralise plus les espoirs des citoyens européens qui s'en éloignent dramatiquement tel que cela est reflété par la croissance impressionnante des abstentions lors de chaque échéance  électorale européenne. 

V-The limits of the European Union 

In terms of social justice, employment and respect for human dignity, the European Union is still limited by the dominant influence of a simplistic and capitalism away from the realities of citizens life.

The Member States in favor of a social and solidarity model, away from the strict capitalism have no means to achieve their pre-electoral programs in the European frame and even do not try .

European governments endanger the general welfare of their citizens by applying a shortermist, regressive social and economic policy.

The European Union is no more federalizing the hopes of the European citizens who are dramatically moving away from the European Union as shown by the impressive growth of abstentions at each European election.

 

Didier BERTIN