ECHELONNAGE DE LA DEMAGOGIE GOUVERNEMENTALE AU TRAVERS DES ELOGES A LA POLICE

FRANCE

ECHELONNAGE DE LA DEMAGOGIE GOUVERNEMENTALE

AU TRAVERS DES ELOGES A LA POLICE

Didier Bertin - 08 Septembre 2010

Les difficultés de l’exécutif à diriger l’Etat ont donné lieu à des discours et des postures inconstitutionnels visant inquiéter la population sur les risques que les « Etrangers » et « la Justice française » elle-même faisaient courir à la Nation.

Dans ce contexte les fonctionnaires de polices sont mis à l’honneur par des discours, des éloges et des médailles, des visites officielles « qui ne coûtent rien ». On leur dit même que l’on va supprimer la nationalité française de ceux d’origine étrangère qui leur porteraient atteinte. Ceci n’est pas possible et est totalement sans intérêt pour un individu incarcéré à vie : on ne vote pas en prison.

La réalité est la suivante :

Salaire mensuel net des fonctionnaires de police –2010 primes comprises :

Paris - 1er échelon : 1 794,33 € - Dernier échelon (11e) : 2 391,74 €

Province-1er échelon : 1 647.42 € - Dernier échelon (11e) : 2 131.50 €

Il ne semble pas que le Gouvernement tienne compte des risques qu’encourent ces fonctionnaires dans ses déclarations d’intention virulentes et xénophobes.

La réalité est que les policiers font partie de la classe ouvrière et devraient se sentir solidaires de la lutte pour accroître les droits sociaux, dont ils sont les bénéficiaires directs.

Lutter pour maintenir des acquis sociaux au lieu de les  accroître c'est déjà se laisser divertir en vue d'une victoire à la Pyrrhus.