Montée extrême droite en Europe

OBJET: Montée de valeurs d'extrême droite au sein de gouvernements d'Etats membres de l'UE et ses conséquences sur l'image de l'UE - Problème de la précédente présidence hongroise du Conseil de l'Union Européenne en 2011 et troubles à venir à l'occasion de la présidence de ce Conseil par la Lituanie en 2013 en raison des intentions que ce pays a fait connaitre.

 

Cher(e)s camarades,

Les élus français et en particulier ceux de gauche ont le devoir de garantir un haut niveau d'éthique à l'Union Européenne et ainsi démontrer que la France peut y conserver sa place en faisant entendre sa voix sur la base des nouvelles valeurs qu'elle a choisies.

L'éthique de l'Union Européenne souffre d'un relâchement qui l'éloigne de sa Charte des Droits Fondamentaux et qui participe à sa perte de crédibilité.

Le Prix Nobel de la Paix vient à point nommé pour rappeler les fondements de l'Union Européenne qui étaient la paix et la tolérance mais ne remédie pas à la mauvaise direction qu'elle a prise.

La commission européenne a le "devoir" de faire respecter les traités et nous ne comprenons pas pourquoi la Chartre des Droits Fondamentaux fait exception et son application souvent laissée "dans les faits" au bon vouloir de chaque Etat-membre; il n'est écrit sur aucun traité que l'économie a une priorité sur la morale et c'est bien sur la base d'un changement radical de conception éthique que l'Union Européenne a pu naitre. Les valeurs éthiques garantissent la pérennité de l'Union Européenne plus que l'économie.

Des pays qui ne partagent les valeurs éthiques de l'Union Européenne ont présidé (la Hongrie en 2011) ou vont présider (la Lituanie en 2013) la Commission de l'Union Européenne et peuvent ou pourront ternir l'image de l'ensemble de l'Union Européenne

Nous vous prions de trouver ci-joint un rapport sur l'ensemble de problèmes posés par la Lituanie au regard de la Charte des Droits Fondamentaux et d'autres critères moraux. Encore une fois c'est la réalité de la morale de l'Union Européenne qui va bientôt être testée et par suite la perception de son image par les citoyens européens qui préfèrent pout le moment prendre leurs distances d'élection en élection avec ce qui leur devient étranger voire hostile.

Nous vous proposons aussi de soutenir une nouvelle déclaration de seulement deux phrases,  qui devrait convenir à tous les démocrates sans l'ombre d'un doute  et nous espérons que vous ne lui réserverez pas le mauvais sort que vous avez fait subir à notre précédente proposition car cela avait été particulièrement  décevant de la part de la Gauche française.

Nous vous souhaitons bonne lecture du rapport et attendons vos réponses.

Salutations socialistes

Didier BERTIN

Voir le rapport dans la catégorie "Fight against racism"