Géopolitique-Pétrole

 
GEOPOLITIQUE ET ECONOMIE PLANETAIRES AUJOURD'HUI
 
 
 
IV-PETROLE: RISQUE POUR LES  DEMOCRATIES
 
Par Didier BERTIN
 
20 JUILLET 2012
 
Table des Matières
 
I-INTRODUCTION- page 7 
 
II-PIB - page 11
 
1-LES DEUX PUISSANCES MONDIALES PREDOMINANTES: ETATS UNIS ET CHINE ET LES 13 AUTRES PAYS AYANT UN PIB SUPERIEUR A MILLE MILLIARDS DE DOLLARS -page 11
 
2-LES QUATORZE PREMIERS PAYS - INDE EXCLUE -page 13
 
3- LES PAYS AYANT UN PIB COMPRIS ENTRE CENT ET MILLE MILLIARDS DE DOLLARS-page 13
 
4-LES CENT TRENTE QUATRE AUTRES PAYS DU MONDE DONT L'INDE-page 13
 
5-CAS PARTICULIER DES TROIS PREMIERES PUISSANCES ECONOMIQUES COMPAREES A LA QUATRIEME -    page 14
 
6- MONDE MEDIATIQUE ET MONDE REEL - PAGE 16
 
7-ILLUSTRATION DES ECARTS ENTRE MONDE MEDIATIQUE ET MONDE REEL -Page 17
 
8-LA LIMITE DU SENS DU PIB ET LES DANGERS DE SA CROISSANCE
Page 42 
 
III-DEPENSES DE DEFENSE -page 47
 
1-LES DEUX VERITABLES GRANDES PUISSANCES -Page 47
 
2-LES TROIS PUISSANCES SECONDAIRES -page 48
 
3- LES AUTRES PAYS AYANT DES DEPENSES DE DEFENSE SUPERIEURES  A  QUARANTE MILLIARDS DE DOLLARS page 49
 
4- CAS PARTICULIER D'ISRAEL -page 52
 
IV-PETROLE : RISQUE POUR LES  DEMOCRATIES -page 53
 
1- PRINCIPAUX IMPORTATEURS NETS -page 53
 
2-ORGANISATION DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS page 54
 
3- ECONOMIES DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS -page  55
 
4- REGIMES  DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS
page 57
 
5-LES MEILLEURS CHOIX PRATIQUES EN MATIERE D'ENERGIE    
page 60
 
V-DETTE PUBLIQUE -page 61
 
1- DONNEES ESSENTIELLES SUR LA DETTE PUBLIQUE-page 61
 
2- LE RISQUE DE SURENDETTEMENT CONCERNE SURTOUT  LES PAYS  LES PLUS RICHES -page 63
 
3-LE SURENDETTEMENT NE CONCERNE QUE  13.9% DE LA POPULATION MONDIALE VIVANT PRINCIPALEMENT DANS LES PAYS  LES PLUS RICHES -page 63
 
4-UNION EUROPEENNE, ZONE EURO ET SURRENDETTEMENT PUBLIC - page 66
 
5-CAS PARTICULIER DU JAPON -page 67
 
6- ATTITUDE FACE A LA DETTE PUBLIQUE-page 69 
 
VI-AUTRES OPTIONS ECONOMIQUES -page 70
 
1- LE RISQUE DU PROTECTIONISME -page 70
 
2- LES DEFIS ECONOMIQUES -page 71 
 
VII - DISPARITES SOCIALES PLANETAIRES-page 74
 
1-DEFINITION -page 74
 
2-CALCUL -page 75
 
3-L’INDICE GINI APPLIQUE A LA PLANETE -page 75
 
4-ANALYSE -page 80 
 
VIII-LES RAISONS POUR LESQUELLES  L'UNION EUROPEENNE N'EST PAS UNE GRANDE PUISSANCE
Page 87
 
1-UNION EUROPEENNE ET OTAN -page 88
 
2-CREATION ET TRAITES - ELARGISSEMENT ET INTEGRATION-page 90
 
3- LE PROBLEME DE L'APPLICATION DE LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX -page 91
 
4-LES CONTRAINTES DES PROCESSUS DECISIONNELS-page 94
 
5- INSTITUTIONS  -page 94
 
6-L'ORIENTATION POLITIQUE DE L'UNION EUROPEENNE -page 101
 
7-POLITIQUE INTERNATIONALE -page  104
 
8-LE CAS PARTICULIER DES ELECTIONS AU PARLEMENT EUROPEEN page 105
 
9-LES DISPARITES DES REVENUS MEDIANS DES MENAGES ENTRE LES PAYS DE L'UNION EUROPEENE -page 106
 
10-NOUVEAUX MEMBRES DE L'UNION EUROPEENNE-page 107
 
11-LES  LIMITES DE L'UNION EUROPEENNE-page 108
 
12-ILLUSTATION PARTICULIERE DE L'ANCRAGE A DROITE DE L'UNION EUROPEENNE -page 111
 
A- La déclaration de Prague du 3 Juin 2008  -page  111
B –Les dangereuses conséquences des déclarations de Prague et du Parlement européen -page 113 
 
IX - CONCLUSION GENERALE -page 130 
 
ANNEXES
 
1-DONNEES SUR LES  60 PREMIERS PAYS AYANT UN PIB SUPERIEUR A 100MILLIARDS DE DOLLAR ET SUR LE RESTE DU MONDE  - page 137 et 138 
2-DONNEES SUR LES PAYS ENDETTES DE L'UNION EUROPENNE -page 139 
3-DONNEES SUR LES PAYS DE LA ZONE EURO -page 140 
4-DONNEES SUR LES PAYS DE L'UNION EUROPENNE -page 141
 
 PAGE 53

IV-PETROLE: RISQUE POUR LES  DEMOCRATIES

 

1- PRINCIPAUX IMPORTATEURS-NETS

 

 

PIB/

Population

PAYS

Baril/Jour net

CUMUL

PIB

md USD

1

47 962

USA

  8 350 000

  8 350 000

 15 060

2

46 012

JAPON

  4 027 000

12 377 000

   5 855

3

44 802

ALLEMAGNE

 2 201 000

14 578 000

   3 629

4

41 910

FRANCE

 1 733 000

16 311 000

   2 808

5

36 820

ITALIE

  1 271 000

17 582 000

   2 246

6

32 702

ESPAGNE

  1 554 000

19 134 000

   1 537

7

23 755

COREEDU SUD

  1 400 000

20 534 000

   1 164

 

 

TOTAL

 

 

  32 299

8

  8 406

CHINE

  4 574 000

25 108 000

  11 290

9

  1 529

INDE

  2 234 000

27 342 000

   1 843

 

SOURCE: CIA FACTBOOK

 EXPORTATIONS

39 267 000

 TOTAL

Monde

PIB:74 460

  45 432

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les principaux importateurs nets de pétrole sont bien sûr les pays qui ont les économies les plus développés, à l'exception de l'Inde, ainsi que le montre leur PIB per capita et des démocraties à l'exception de la Chine. La plupart des producteurs étant des pays pauvres, les relations entre producteurs et consommateurs sont tendues et/ou précaires.

 

2-ORGANISATION DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS-NETS 

 

PRODUCTEURS   -EXPORTATEURS DE PETROLE

 

PAYS

BL/JOUR

PART

 %

EST.

Date

OPEP

EXPORT

OPEP

PIB/

Popul. $

GINI%

1

 ARABIA SAOUD.

7 635 000

19,4

2009

1960

7 635 000

20 741

60

2

RUSSIE

5 010 000

12,7

2010

 

 

13 659

42

3

IRAN

2 523 000

6,4

2009

1960

2 523 000

6 076

45

4

EAU

2 395 000

6,1

2009

1967

2 395 000

71 600

60

5

NORVEGE

2 184 000

5,6

2009

 

 

95 800

25

6

IRAK

2 184 000

5,6

2011

1960

2 184 000

3 516

NA

7

KOWEIT

2 127 000

5,4

2009

1960

2 127 000

57 000

60

8

NIGERIA

2 012 000

5,1

2009

1971

2 012 000

1 453

44

9

CANADA

1 929 000

4,9

2009

 

 

51 735

32

10

VENEZUELA

1 871 000

4,8

2009

1960

1 871 000

11 071

39

11

ANGOLA

1 851 000

4,7

2009

2007

1 851 000

5 517

NA

12

ALGERIE

1 694 000

4,3

2009

1969

1 694 000

5 228

36

13

LIBYE

1 580 000

4

2010

1962

1 580 000

14 000

NA

14

MEXIQUE

1 511 000

3,9

2009

 

 

10 304

52

15

KAZAKHSTAN

1 390 000

3,5

2011

 

 

10 000

27

16

QATAR

1 038 000

2,7

2011

1961

1 038 000

86 500

41

17

EQUATEUR

333 000

0,9

2007

2007

333 400

4 335

47

 

TOTAL

39 267 000

100

 

69,20%

27 243 400

 OPEC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de lutter contre un prix trop bas du pétrole l'Iran et le Venezuela ont créé l'OPEP en 1960. Aujourd'hui l'OPEP regroupe douze pays qui exportent  69.2% du pétrole brut  dans le monde. Cette concentration des pays producteurs-exportateurs-nets leur donnent une puissance particulièrement grande qui leur permet d'influer sur   le cours du pétrole et par suite sur la santé des principales économies mondiales.

Le cours semble résulter d'un équilibre  précaire entre la limite de rupture  des principales économies mondiales et celle des quelques pays producteurs exportateurs-nets. Toutefois de nombreux  pays de l'OPEP n'étant pas de réelles démocraties leur marge de manœuvres est plus grande que celles des pays utilisateurs.

En dehors de l'OPEP le principal producteur exportateur-net de pétrole est la Russie qui fournit  12.7 % des exportations mondiales et qui n'est pas non plus une réelle démocratie.

Dix sept  pays fournissent la totalité du pétrole à environ 170 pays (ensemble des pays du monde diminué de ces 17 pays et des pays autosuffisants) et rendent le marché du pétrole, déséquilibré et précaire.

 

3- ECONOMIE DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS

A-PIB SUPERIEUR A USD 40 000 PAR PERSONNE

 

PIB per capita USD

%Pétrole exports

EMIRATS ARABES UNIS

71 600

6.1

NORVEGE

95 800

5.6

KOWEIT

57 000

5.4

QATAR

86 500

2.7

CANADA

51 735

4.9

Total

 

24.7

Parmi les producteurs exportateurs-nets  de pétrole seuls 5 pays sont riches et fournissent 24.7% des exportations.

En dehors de la Norvège et du Canada qui ont d'autres ressources que le pétrole seuls trois pays, contrôlés par quelques familles, bénéficient d'un PIB  per capita élevé en raison de leurs populations réduites.

 

B-PIB COMPRIS ENTRE USD 30 000 ET USD 40 000 PAR PERSONNE

Aucun pays producteur-exportateur-net n'appartient à cette catégorie.

 

C-PIB COMPRIS ENTRE USD 20 000 ET USD 30 000 PAR PERSONNE

 

PIB  per capita USD

% pétrole  exports

ARABIE SAOUDITE

20 741

19.4

 Un seul pays appartient à cette catégorie. 

 

D-PIB COMPRIS ENTRE USD 10 000 ET USD 20 000 PAR PERSONNE

 

PIB  per capita USD

%  pétrole exports

RUSSIE

13 659

12.7

VENEZUELA

11 071

  4.8

LIBYE

14 000

  4.0

MEXIQUE

10 304

   3.9

KAZAKHSTAN

10 000

   3.5

TOTAL

 

  28.9

 Cette catégorie réunit cinq pays relativement pauvres et fournit le pourcentage le plus élevé des exportations de pétrole.  

 

E- PIB COMPRIS ENTRE  DE 0 A 10 000 USD

 

PIB per capita USD

%  EXPORTS

IRAN

6   076

6.4

IRAK

3   516

5.6

NIGERIA

1   453

5.1

ANGOLA

5   517

4.7

ALGERIE

5   228

4.3

EQUATEUR

4   335

0.9

TOTAL

 

27

 

Six pays particulièrement pauvres fournissent 27% des exportations de pétrole

Sur les dix sept pays producteurs-exportateurs-nets , douze ont un PIB per capita inférieur à 13 659 Dollars et onze ont des populations qui subissent une forte inégalité de la répartition du revenu.

 

4- REGIMES  DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS DE PETROLE

 

PAYS PRODUCTEURS-EXPORTATEURS  DE PETROLE

 

PAYS

BL/DAY

PART %

EST. DATE

OPEP

EXPORT

 OPEC

REGIME

PIB/

POPUL $

GINI%

1

ARABIE   SAOUD.

7 635 000

19,4

2009

1960

7 635 000

MONARCHIE   ABSOLUE

20 741

60

2

RUSSIE

5 010 000

12,7

2010

 

 

AUTHORITARIAN REGIME

13 659

42

3

IRAN

2 523 000

6,4

2009

1960

2 523 000

REGIME   ISLAMISTE

6 076

45

4

EAU

2 395 000

6,1

2009

1967

2 395 000

MONARCHIE   ABSOLUE

71 600

60

5

NORVEGE

2 184 000

5,6

2009

 

 

DEMOCRATIE

95 800

25

6

IRAK

2 184 000

5,6

2011

1960

2 184 000

CONTROLE PROVISOIRE DES USA

3 516

NA

7

KOWEIT

2 127 000

5,4

2009

1960

2 127 000

MONARCHIE   ABSOLUE

57 000

60

8

NIGERIA

2 012 000

5,1

2009

1971

2 012 000

RISQUE D'INSTABILITE ET DE VIOLENCE

1 453

44

9

CANADA

1 929 000

4,9

2009

 

 

DEMOCRATIE

51 735

32

10

VENEZUELA

1 871 000

4,8

2009

1960

1 871 000

Régime présidentiel autoritaire

11 071

39

11

ANGOLA

1 851 000

4,7

2009

2007

1 851 000

Situation   en amélioration

5 517

NA

12

ALGERIE

1 694 000

4,3

2009

1969

1 694 000

Réfime militaire de fait

5 228

36

13

LIBYE

1 580 000

4.0

2010

1962

1 580 000

REGIME ISLAMISTE TRANSITOIRE

14 000

NA

14

MEXIQUE

1 511 000

3,9

2009

 

 

INSTABILITE DUE AUX NARCOTRAFICANTS

10 304

52

15

KAZAKHSTAN

1 390 000

3,6

2011

 

 

DICTATURE

10 000

27

16

QATAR

1 038 000

2,7

2011

1961

1 038 000

MONARCHIE   ABSOLUE

86 500

41

17

EQUATEUR

333 000

0.8

2007

2007

333 400

DEMOCRATIE   INSTABLE

4 335

47

 

TOTAL

39 267 000

100

 

69,20%

27 243 400

 

 

 

 

 

Parmi les 17  producteurs-exportateurs- nets de pétrole dans le monde, seuls la Norvège et le Canada sont de réelles démocraties qui ne fournissent ensemble que  10% des exportations.  

Quatre vingt dix pourcent des exportations de pétroles sont donc fournies aux grandes puissances occidentales par des régimes à risque. 

A- LES MONARCHIES ISLAMIQUES ABSOLUES

PAYS

BL/JOUR EXPORTS

%

ARABIA SAOUDITE

 7 635 000

19.4

EAU

 2 395 000

6.1

KOWEIT

 2 127 000

5.4

QATAR

 1 038 000

2.7

TOTAL

13   195 000

33.6

 

B-PAYS EXTREMISTES ET DICTATURES 

PAYS

BL/JOUR EXPORTS

%

IRAN

2   523 000

6.4

ALGERIE

1   694 000

4.3

KAZAKHSTAN

1   390 000

3.6

TOTAL

5   607 000

14.3

 

C-REGIMES PRECAIRES

PAYS

BL/JOUR EXPORTS

%

IRAQ

2   184 000

5.6

LYBIA

1   580 000

4.0

TOTAL

3   764 000

9.6

 

D-CAS PARTICULIER DE LA RUSSIE

PAYS

BL/JOUR   EXPORTS

%

RUSSIE

5 010 0000

12.7

 

La Russie n'est  pas complètement une démocratie en raison de:

  • menaces sur la liberté d'expression,
  • de son besoin d'un leadership fort  
  • de la détentions de biens trop importants par un nombre limité d'oligarques.

Le pourcentage de  prélèvements est particulierement bas et l'indice de répartition des revenus très insatstisfaisant, ce qui est défavorable à la grande majorité de la population. sont caricaturaux. La Russie peut utiliser ses exportations de gaz et de pétrole pour faire pressions sur ses acheteurs et sur les cours du marché mondial.

 

E-PAYS SUJETS A UNE INSTABILITE DUE A DES VIOLENCES INTERNES EXISTANTES OU POTENTIELLES

PAYS

BL/JOUR EXPORTS

%

NIGERIA

2   012 000

5.1

VENEZUELA

1   871 000

4.8

ANGOLA

1   851 000

4.7

MEXIQUE

1   511 000

3.9

EQUATEUR

   333 000

0.8

TOTAL

7   578 000

19.3

 

5-LES MEILLEURS CHOIX PRATIQUES EN MATIERE D'ENERGIE

La dépendance à l'égard du pétrole devrait  être réduite pour les raisons suivantes:

 

  1. -Le pétrole est un produit hautement polluant au niveau de son exploitation , de son transport et de sa consommation.
  2. En dehors de son utilisation comme source d'énergie, les produits  issus du  pétrole sont aussi polluants par leur quasi-indestructibilité.
  3. Le pétrole est une ressource limitée dont le cours devrait mécaniquement croître si l'on continue à l'utiliser.
  4. Le nombre de pays producteurs de pétrole est limité par rapport aux pays consommateurs et le marché est particulièrement déséquilibré.
  5. Quinze de ces dix sept  pays ne sont pas de réelles démocraties stables et peuvent chacun ou en association, pour toutes sortes de raisons, influencer le cours du pétrole avec des conséquences économiques et sociales lourdes pour les pays importateurs; ces pays dont les régimes sont instables et parfois bellicistes, pourraient aussi  constituer une menace l'un pour l'autre pouvant  influencer le cours du pétrole (Exemple: Iran/Arabie Saoudite).

 

Les sources d'énergie non pétrolières sont donc la solution pour se libérer de cette menace constante. En attendant de pouvoir utiliser des  ressources écologiques, l'énergie nucléaire est moyen peu polluant, efficace et rapide de s'affranchir du risque majeur que nous fait courir le pétrole. La gestion des déchets est un problème que nous devrons gérer au mieux en attendant l'utilisation de ressources non polluantes et cela de façon à en priorité échapper au risque pétrolier.

 

La France a une avance remarquable dans ce domaine et  le réacteur EPR qui devrait  permettre de produire plus d'électricité en consommant moins d'uranium, parait être une solution temporairement acceptable:15% d'uranium en moins pour une puissance  en progression de 10.34%.