Géopolitique-Défense

GEOPOLITIQUE ET ECONOMIE PLANETAIRES AUJOURD'HUI  

 

III-DEPENSES DE DEFENSE

  

Par Didier BERTIN

Society for the Promotion of a European Human Rights Model

Association pour la Promotion d'un Modèle européen des Droits de l'Homme

20 JUILLET 2012

 

 

Table des Matières 

I-INTRODUCTION- page 7 

II-PIB - page 11

1-LES DEUX PUISSANCES MONDIALES PREDOMINANTES: ETATS UNIS ET CHINE ET LES 13 AUTRES PAYS AYANT UN PIB SUPERIEUR A MILLE MILLIARDS DE DOLLARS -page 11

2-LES QUATORZE PREMIERS PAYS - INDE EXCLUE -page 13

3- LES PAYS AYANT UN PIB COMPRIS ENTRE CENT ET MILLE MILLIARDS DE DOLLARS-page 13

4-LES CENT TRENTE QUATRE AUTRES PAYS DU MONDE DONT L'INDE-page 13

5-CAS PARTICULIER DES TROIS PREMIERES PUISSANCES ECONOMIQUES COMPAREES A LA QUATRIEME -    page 14

6-MONDE MEDIATIQUE ET MONDE REEL - PAGE 16

7-ILLUSTRATION DES ECARTS ENTRE MONDE MEDIATIQUE ET MONDE REEL -Page 17

8-LA LIMITE DU SENS DU PIB ET LES DANGERS DE SA CROISSANCE

Page 42 

III-DEPENSES DE DEFENSE -page 47

1-LES DEUX VERITABLES GRANDES PUISSANCES -Page 47

2-LES TROIS PUISSANCES SECONDAIRES -page 48

 3- LES AUTRES PAYS AYANT DES DEPENSES DE DEFENSE SUPERIEURES  A  QUARANTE MILLIARDS DE DOLLARS page 49

4- CAS PARTICULIER D'ISRAEL -page 52 

IV-PETROLE : RISQUE POUR LES  DEMOCRATIES -page 53

1- PRINCIPAUX IMPORTATEURS NETS -page 53

2-ORGANISATION DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS page 54

3- ECONOMIES DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS -page  55

4- REGIMES  DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS NETS

page 57

5-LES MEILLEURS CHOIX PRATIQUES EN MATIERE D'ENERGIE    

page 60 

V-DETTE PUBLIQUE -page 61

1- DONNEES ESSENTIELLES SUR LA DETTE PUBLIQUE-page 61

2-LE RISQUE DE SURENDETTEMENT CONCERNE SURTOUT  LES PAYS  LES PLUS RICHES -page 63

3-LE SURENDETTEMENT NE CONCERNE QUE  13.9% DE LA POPULATION MONDIALE VIVANT PRINCIPALEMENT DANS LES PAYS  LES PLUS RICHES -page 63

4-UNION EUROPEENNE, ZONE EURO ET SURRENDETTEMENT PUBLIC - page 66

5-CAS PARTICULIER DU JAPON -page 67

6- ATTITUDE FACE A LA DETTE PUBLIQUE-page 69 

VI-AUTRES OPTIONS ECONOMIQUES -page 70

1- LE RISQUE DU PROTECTIONISME -page 70

2- LES DEFIS ECONOMIQUES -page 71 

VII - DISPARITES SOCIALES PLANETAIRES-page 74

1-DEFINITION -page 74

2-CALCUL -page 75

3-L’INDICE GINI APPLIQUE A LA PLANETE -page 75

4-ANALYSE -page 80 

VIII-LES RAISONS POUR LESQUELLES  L'UNION EUROPEENNE N'EST PAS UNE GRANDE PUISSANCE

Page 87

1-UNION EUROPEENNE ET OTAN -page 88

2-CREATION ET TRAITES - ELARGISSEMENT ET INTEGRATION-page 90

3- LE PROBLEME DE L'APPLICATION DE LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX -page 91

4-LES CONTRAINTES DES PROCESSUS DECISIONNELS-page 94

5- INSTITUTIONS  -page 94

6-L'ORIENTATION POLITIQUE DE L'UNION EUROPEENNE -page 101

7-POLITIQUE INTERNATIONALE -page  104

8-LE CAS PARTICULIER DES ELECTIONS AU PARLEMENT EUROPEEN page 105

9-LES DISPARITES DES REVENUS MEDIANS DES MENAGES ENTRE LES PAYS DE L'UNION EUROPEENE -page 106

10-NOUVEAUX MEMBRES DE L'UNION EUROPEENNE-page 107

11-LES  LIMITES DE L'UNION EUROPEENNE-page 108

12-ILLUSTATION PARTICULIERE DE L'ANCRAGE A DROITE DE L'UNION EUROPEENNE -page 111

A- La déclaration de Prague du 3 Juin 2008  -page  111

B –Les dangereuses conséquences des déclarations de Prague et du Parlement européen -page 113 

IX - CONCLUSION GENERALE -page 137

ANNEXES 

1-DONNEES SUR LES  60 PREMIERS PAYS AYANT UN PIB SUPERIEUR A 100MILLIARDS DE DOLLAR ET SUR LE RESTE DU MONDE  - page 144 et 145

2-DONNEES SUR LES PAYS ENDETTES DE L'UNION EUROPENNE -page 146

3-DONNEES SUR LES PAYS DE LA ZONE EURO -page 147

4-DONNEES SUR LES PAYS DE L'UNION EUROPENNE -page 148

 

 

III-DEPENSES DE DEFENSE

 

Les dépenses de défense permettent d'acquérir un pouvoir de dissuasion utile lorsqu'il faut se faire entendre des dictatures qui asservissent leurs peuples ou des Etats terroristes et plus simplement se défendre. Un pays n'est pas une grande puissance s'il n'a aucune force de dissuasion. Ces dépenses en pourcentage du PIB sont une indication de la volonté d'un pays de se défendre ou donnent la mesure de son bellicisme, mais in fine c'est bien la valeur absolue des dépense militaires qui est un indicateur de la force de dissuasion d'un pays sur la scène internationale. 

La taille du  budget militaire en valeur absolue  dépend de celle de l'économie d'un pays, ce qui limite le nombre de grandes puissances. 

On pourrait distinguer trois groupes de pays :

  • Les deux grandes puissances mondiales.
  • Les puissances secondaires pouvant intervenir sur des théâtres d'opérations limités ou en complément de l'action des grandes puissances ou d'associations de puissances.
  • Les puissances annexes qui ne cherchent à s'imposer que localement et ont budget militaire élevé en proportion de leur PIB.

 

1-LES DEUX VERITABLES GRANDES PUISSANCES

DEPENSES DE DEFENSE ANNUELLES

 A-ETATS UNIS

% PIB

$ 000 000 000

4,6

693

 

Membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU

B-CHINE

PIB en Parité de Pouvoir d'achat compte de la sous-évaluation du Yuan

 

% PIB-ppa

$ 000 000 000

4,3

485

 

Membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU

 

C-AUTRES REFERENCES

Moyenne des dépenses de défense:  

Pays de l'Union Européenne:  12.8 Milliards de dollars par pays soit 1.8%  du budget des Etats Unis.

Moyenne  des autres pays du monde:  4.1 milliards de dollars par pays soit 0.6% du budget des Etats Unis.

 

2-LES TROIS PUISSANCES SECONDAIRES

Dépenses militaires supérieures à 60 milliards de dollars :

Il n'existe que 3 pays dans cette catégorie 

 

A- FRANCE :

% PIB

$ 000 000 000

2,6

73

Membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU

 

B-ROYAUME UNI

% PIB

$ 000 000 000

2,7

67

Membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU

 

Bien que les  dépenses de la France et du Royaume Uni ne représentent respectivement que 10.5% que 9.7% du celles des Etats Unis,  ces deux puissances, sont  seules capables d'intervenir efficacement  à l'extérieur et loin de leurs frontières.

Toutefois le Royaume Uni a choisi dans les faits de n'être qu'une  force d'appoint de celle des Etats Unis.

 

C-RUSSIE

% PIB

$ 000 000 000

3,9

74

Membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU

La Russie n'occupe que le 9e rang mondial  par la taille de son PIB et ses dépenses de défense sont équivalentes à celles de la France alors que ce pays doit défendre le plus grand territoire nationale du monde. Toutefois en tant que second exportateur mondial de pétrole et produits liés, de membre permanent du Conseil de sécurité et avec des leaders déterminés la Russie bénéficie d'un pouvoir de pression important sur la scène internationale .

 

3- LES AUTRES PAYS AYANT DES DEPENSES DE DEFENSE SUPERIEURES  QUARANTE MILLIARDS DE DOLLARS

A-ALLEMAGNE

% PIB

$ 000 000 000

1,5

54

 

Après sa défaite catastrophique de 1945, l'Allemagne a été contrainte de rompre avec sa longue tradition militariste prussienne ainsi que le reflète la modestie de ses dépenses de défense en pourcentage du PIB. L'Allemagne n'est donc qu'une grande puissance économique.

 

B-ARABIE SAOUDITE

 

% PIB

$ 000 000 000

10

56

 

L'Arabie Saoudite prive son peuple d'un pourcentage disproportionné de ses ressources par la démesure de ses dépenses militaires. Ce budget militaire est destiné à écarter les appétits extérieurs sur ses ressources pétrolières et par suite sur celles des Etats Unis puisque l'Arabie est l'un de ses principaux fournisseurs et aussi à protéger les intérêts de la famille Royale qui règne sans partage.

L'Arabie Saoudite est un allié de longue date et un des fournisseurs de pétrole des Etats Unis; c'est une dictature ou de façon plus convenue une Monarchie islamiste absolue dont on ne peut être sûr de la pérennité.

En raison des menaces répétées  de l'Iran de fermer le détroit d'Ormuz par lequel passe un tiers du trafic pétrolier, les Etats Unis ont renforcé l'arment l'Arabie Saoudite.

C-JAPON

% PIB

$ 000 000 000

0,8

47

 

Plus que dans le cas de l'Allemagne le pourcentage du PIB octroyé aux dépenses militaires reflète une volonté de pacifisme après la défaite dramatique de 1945 du Japon que lui a valu sa tradition militariste. Le Japon reste du point de vue de la défense dans l'ombre des Etats Unis et n'est même pas membre de l'OTAN du fait de sa Constitution.En effet selonl'article 9 de sa constitution, le Japon a renoncé au recours à la guerre et de façon générale à tout moyen militaire pour régler des différends internationaux. Le Japon n'est donc qu'une grande puissance économique. 

D- INDE

% PIB

$ 000 000 000

2,5

46

 

L'inde a un immense territoire et une gigantesque population à défendre. La valeur absolue de ses dépenses militaires est  élevée pour un pays particulièrement pauvre et cela en raison de son différend sur le Cachemire avec le Pakistan qui leur a déjà valu trois guerres.  L'Inde et le Pakistan se menacent de l'arme atomique qu'ils possèdent chacun.

 

E-AUSTRALIE

% PIB

$ 000 000 000

3

45

L'Australie doit défendre un immense territoire habité par une petite population. 

 

F-TURQUIE

% PIB

$ 000 000 000

5,3

40

Le pourcentage du PIB indique que l'armée est une institution nationale qui représente traditionnellement un pouvoir relativement autonome. La Turquie doit faire face aux tensions avec le peuple Kurde qui n'a pas de pays et devrait subir les pressions de la Syrie et de l'Irak dont elle menace les ressources en eau par la construction de 22 barrages sur le Tigre et l'Euphrate, aussitôt que ces deux pays auront repris une existence stabilisée.

 

4- ISRAEL

% PIB

$ 000 000 000

7,3

18

 

 

Israël peut se trouver à tout moment au centre d'un conflit impliquant l'ensemble du Moyen Orient. Israël a dû faire face a de nombreux conflits et doit assurer sa sécurité.

Les dépenses militaires sont très élevées en pourcentage de son PIB mais en  en valeur absolue (16e rang mondial) sont restreintes aux besoins régionaux.

Leur montant  est lourd  pour un pays de moins de huit millions d'habitants, mais sont à la hauteur des celles de pays hostiles ou potentiellement hostiles; toutefois Israël à sa propre industrie militaire qui couvre une partie de ses besoins et génère de exportations.

Chiffres en USD 000 000 000:  Egypte: 8;   Syrie: 3.9;  Jordanie : 2.4; Liban: 1.3;  Iran:   12. Total sans l'Iran:15.6 et avec l'Iran: 27.6

La somme des dépenses militaires des pays frontaliers et de l'Iran de 27.6 milliards de dollars n'a qu' une signification très limitée compte tenu de l'absence de synergie entre ces pays.

L'avènement de gouvernements islamistes dans les pays arabes et en Turquie plus offensifs que dans le passé, amplifie le risque conflictuel  aggravé  par l'instabilité en Syrie.

En dépit d'un budget militaire limité de 18 milliards, Israël est une puissance militaire régionale prédominante en raison:

  • de son industrie militaire high tech
  • de son savoir-faire et de son expérience
  • des troupes mobilisables et efficaces

Hommes:  1 517 510 - Femmes: 1 446 132

  • de l'importance des transferts sans contrepartie qui pourraient alléger ou renforcer son effort de défense selon les besoins:      9 480 millions de dollars en 2010