LES DRUZES

LES DRUZES

DURZI (Singulier) – DURUZ (Pluriel)

Nom de la religion Druze: RELIGION DE L’UNITE DIVINE - DIN AL TAWHID

Autre nom des Druzes au titre de leur foi : MUWAHIDDUN (unitaires)

ISSU DE DIN AL TAWHID

Didier BERTIN - 28 FEVRIER 2012

Le nombre de Druzes est difficiles à déterminer en raison de leur  principe du secret de la foi, mais ils seraient environ  500 000 personnes.

Leur réputation de seigneurs de guerre prompts aux insurrections leur a donné dans l'histoire une importance bien supérieure à leur nombre.

Les Druzes, au delà de leur religion issue de l'Islam, forment une communauté spécifique et sont à présent  et généralement des citoyens loyaux des pays dans lesquels ils résident.

I-ORIGINE

 

Etre Druze  signifie que l’on partage la foi d'une branche très indépendante « issue » de l’Islam Chiite.

1-Les Druzes sont issus de la branche Chiite Ismaélienne

La Branche Chiite de l'Islam ne reconnait comme descendants du prophète que les descendants d'Ali cousin du prophète et mari de Fatima, fille du prophète.

Etre Ismaélien ne signifie pas que l’on est descendant d’Ismaël, fils de ‘Abraham et d’Agar et  les descendants d’Ismaël (12 tribus) sont souvent désignés comme Ismaélites. En revanche les Ismaéliens portent ce nom par référence à l’Imam « ISMAEL BEN JAFAR AL SADIQ » qui reviendra sur terre comme le rédempteur : Mahdi.

Le courant Ismaélien a éclaté en plusieurs courants. Les Druzes ont pour origine le courant Ismaélien fatimide mais ont développé des dogmes et traditions qui les écartent de l'Islam.



2-Les Druzes ont adopté des dogmes qui leur sont propres dont la transmigration des âmes et  que l'on peut retrouver dans d'autres religions ou philosophies.

 

II- FOI  ET RELIGION DRUZES

1-Caractéristiques

a- Les Druzes ont une libre liturgie et leurs lieux de cultes n'ont aucune particularité qui puisse les faire remarquer. Ceux sont des lieux de retraite: KHALWA.

b- Les Druzes ne suivent pas les cinq piliers de l'Islam mais sept commandements qui leur sont propres


Rappelons que les cinq piliers de l'Islam sont les suivants:

1-Nul autre que Dieu ne peut être adoré et Mouhammad est son prophète

2-Obligation de faire les  prières

3-Jeûne du Ramadan

4- Zakatt: taxe pour les pauvres

5- Pèlerinage à la Mecque: Hajj

Les sept commandements Druzes sont les suivants:

1-Vérité absolue entre les adeptes de l'Unité Divine

2-Entraide et protection entre les adeptes de l'Unité Divine

3-Renonciation à tout autre religion que celle de l'Unité Divine

4-Refus de toute obligation à l'égard de ceux qui n'appartiennent pas à la Religion de l'Unité Divine

5-Reconnaissance de l'Unicité de Dieu

6-Approbation des actions de Dieu

7-Secret de la foi comme étant un commandement de Dieu


Les points 1 et 7 se référent à la pratique ismaélienne de la dissimulation appelée TAQYA appliquée pour des raisons de sécurité face à l'hostilité extérieure. Les commandements de l'Unité Divine mettent l'accent sur l'Unité et la franchise entre adeptes, mais prônent la méfiance à l'égard des autres et recommandent la discrétion et le secret afin de s'en protéger. Ils forment ainsi une communauté fermée et rejettent le prosélytisme.

 


2-HISTOIRE ET FORME DU DOGME

 

DIEU s'est incarné en homme à différentes époques, et la dernière fois en prenant la forme du Calife fatimide « AL-HAKIM BI AMR ALLAH » (996-1021).

AL-HAKIM BI AMR ALLAH révéla qu’il était l’incarnation de Dieu en 1017 et est la référence de base de la foi druze.

La forme de la foi druze a été construite du vivant du Calife AL-HAKIM BI AMR ALLAH, par son Vizir MUHAMMAD AD  DARAZI , puis après la mort de celui-ci par « HAMZA IBN ALI IBN AHMAD », tous deux Ismaéliens.

Le nom DRUZE (DURUZ) vient du nom du Vizir  MUHAMMAD AD  DARAZI.

MUHAMMAD AD DARAZI mit l'accent sur l'adoration du Calife AL HAKIM AMR ALLAH, incarnation divine,  au delà de celle du Prophète Muhammad et sur le dogme de la transmigration des âmes.

Les troubles provoqués par les affirmations de MUHAMMAD AD DARAZI amenèrent "probablement" le Calife AL-HAKIM BI AMR ALLAH à lui retirer son appui.

HAMZA IBN ALI IBN AHMAD prit la suite de MUHAMMAD AD DARAZI et établit la forme de la religion Druze dont il devint l'Imam.

HAMZA IBN ALI IBN AHMAD maintint le fondement de la religion druze: l'adoration  d'AL HAKIM AMR ALLAH l'incarnation divine.

DIEU, par la voix d’AL-HAKIM AMR ALLAH, a appelé les hommes à la rédemption. Dieu  reviendra sous la forme d’AL AKIM AMR ALLAH rétablir la primauté de la foi DRUZE qui est un principe que l'on retrouve dans le Mahdi des Chiites et des Ismaéliens.

Le retour d’AL AKIM AMR ALLAH sera selon les Druzes la dernière apparition divine incarnée. "La Religion Druze est donc l'ultime religion selon ses croyants."

Les Druzes croient en un seul Dieu, dont la nature n’est pas à la portée de la compréhension humaine et son incarnation n’implique pas de doute sur « son unicité » à l’inverse de la « trinité chrétienne » qui jette une ombre sur le monothéisme.


III- HISTOIRE

Jusqu’en 1918, les druzes ont subi la domination turque à laquelle ils s’opposaient "généralement. "

En 1859 et 1860 les Druzes et les Sunnites  se livrèrent à des massacres de chrétiens respectivement au Liban et à Damas qui amenèrent Napoléon III à organiser une intervention humanitaire d'août 1860 à juin 1861 pour aider le sultan turc à rétablir l'ordre dans la région.

Le nombre des chrétiens tués avait atteint 15 000 à 20 000 personnes . Cette intervention fut sans doute la première a but humanitaire.

 Un gouverneur turc chrétien (arménien) fut mis en place au  Liban assisté d'un conseil multi-religieux.

Beaucoup de Chrétiens préférèrent quitter Damas pour Beyrouth. De même beaucoup de Druzes quittèrent le mont Liban (Djebel Lubnan) pour se rendre en Syrie dans le Hauran  et le Djebel Druze d'où ils reprirent leurs soulèvements contre les turcs.

Bien que neutres pendant le conflit de 1914-18, les Druzes motivés par la haine des Turcs, se rallièrent à l'Emir Fayçal allié des anglais sur les conseils du Capitaine Lawrence.

Après le démantèlement de l'empire ottoman en 1918, les Druzes se retrouvèrent selon les frontières officielles en Syrie, au Liban et en Palestine.

En 1925, à la suite de désaccords, les représentants Druzes vinrent protester à Damas auprès des autorités françaises chargées de l'administration de la Syrie et du Liban; le Général Sarrail, haut commissaire français les fit prisonniers ce qui déclencha une insurrection générale contre les troupes françaises qui subirent de lourdes pertes.

Le Général Sarrail fut considéré comme responsable de cette insurrection et fut immédiatement rappelé en France.Le Général Gamelin  réussit à faire évacuer les troupes françaises du Djebel Druze.

A la veille de l'indépendance d'Israël, les "Druzes de Palestine", rejetés par les musulmans (comme les autres Druzes) prirent le parti  du nouvel Etat.

Fidèles à leur principe de loyauté à l'égard du pays dans lequel ils résident, ils sont devenus des citoyens israéliens dévoués et servent volontiers l'armée Israélienne parfois aux grades les plus élevés. Les Druzes sont généralement bien intégrés dans la société israélienne. Toutefois les Druzes du Golan se considèrent comme étant des citoyens syriens.

L'ambassadeur d'Israël en Libye, "s'il est nommé", devrait être druze selon des accords passés en 2012.

Malgré une avance incontestable des mœurs des Druzes par rapport à d'autres peuples du Moyen Orient , un film de 2010 a fait état de menaces de crime d'honneur sur une jeune femme Druze israélienne ayant manifesté en 2007 le désir de devenir mannequin.