Réforme de l'Islam

 

La nécessaire réforme de l’Islam pour se conformer aux Droits de l'Homme

Didier Bertin

27 AVRIL 2015 

 

I-INTRODUCTION

Au cours du temps les grandes religions ont dû s'adapter aux changements de mœurs et à l'évolution des connaissances puis tenir compte des règles des États démocratiques dans le domaine des droits de l’Homme au moins lorsque leurs activités étaient concentrées dans ces États.

Vatican II aura au moins permis certaines modernisations liturgiques et surtout l'abandon officiel de la haine antijuive résultant de l'accusation de déicide et aujourd'hui d'autres réformes morales et sociales pourraient être envisagées par le l’Église.

L’Islam et son acte fondateur le Coran ne peuvent non plus échapper à une nécessaire adaptation respectueuse des Droits de l’Homme au moins lorsqu'il est pratiqué et enseigné dans le monde occidental. Cette adaptation existe dans les faits par la distance prise à l’égard du Coran par un grand nombre de musulmans modérés et intégrés qui vivent dans les démocraties occidentales et notamment avec certains versets du Coran opposés aux droits de l'Homme.

Parmi les 1.6 milliard de musulmans ceux du moyen Orient, d'Afrique du Nord et d'Afrique sub-saharienne qui totalisent 320 millions de personnes semblent inclure les croyants qui ont une lecture à la lettre du Coran alors que de nombreuses populations d'Asie semblent pouvoir garder une certaine distance. 

De jeunes musulmans et des adolescents vivant dans les pays occidentaux, en recherche d'identité ou en situation d'échec social ou scolaire peuvent se laisser facilement convaincre par une lecture du Coran au pied de la lettre qui peut leur paraître enthousiasmante par ses aspects extrémistes qui facilite la tâche des recruteurs de soldats d'une guerre sainte d'un autre temps dans leurs propres pays ou ailleurs. Il s'agit en fait d'une guerre contre les droits de l'Homme et de la Femme dont l'idéologie sous-jacente présente certaines similitudes avec le fascisme amplifié par un prosélytisme expansionniste.

La réforme du Coran ou de sa place devient urgente malgré les déclarations de certains Imams qui prétendent que l'Islam est une religion de tolérance.

Le Coran est antisémite et antichrétien et plus généralement s'oppose à toutes les convictions qui ne sont pas celles de l'Islam. Pour montrer tout cela de la façon objective il était nécessaire d'en faire une étude détaillée.

Le terrorisme islamique prend sa source dans un certains nombre de versets coranique dont l'expression ou la place devraient être reconsidérée.

La réforme de l’Islam dans les pays occidentaux devrait passer par des négociations avec les responsables occidentaux de l’Islam et si nécessaire par la loi pour faire respecter l'ordre public et les droits de l’Homme. 

La tradition de la diplomatie à double langage de certains pays occidentaux en raison de la prise en compte d’intérêts économiques et pétroliers, a sa part de responsabilité dans la propagation du fanatisme et du terrorisme par des États qui sont en fait des propriétés familiales ou des dictatures auxquels on donne une respectabilité qu’ils ne méritent pas.

Une lecture minutieuse du Coran montre qu'il a été fait sur mesure pour les tribus de la péninsule arabique en tenant compte de leurs mœurs à l’époque de son écriture ou de sa révélation, pour les faire évoluer du polythéisme vers le monothéisme. Le Coran s’adresse plus particulièrement aux tribus arabophones de la Mecque et de ses alentours. Ainsi plusieurs versets indiquent que si le Coran est en langue Arabe c'est par soucis de clarté pour ses lecteurs.

De graves troubles à l'ordre public et à la paix en général dans les pays arabes et les démocraties occidentales sont directement issus du Coran par certains de ses composants comme :

- le refus de reconnaître la légitimité d'autres religions ou convictions,

- la volonté d'éliminer par la violence les adeptes ou partisans de ces religions ou convictions et en particulier les juifs et les chrétiens,

- les terribles châtiments mentionnés dans le Coran,

-le mauvais traitement réservé aux femmes et aux esclaves (tradition encore vivace sous plusieurs formes au moyen Orient)

-la nature païenne d'un paradis destiné à convaincre des personnes naïves de sacrifier leur vie.

La notion même de démocratie qui consiste à prendre en compte la volonté du peuple, n’est pas acceptable par les adeptes du Coran à la lettre qui y voit une remise en cause de l’omnipotence de Dieu et de ses règles divines sauf si cette démocratie est mise au service de l'Islam et que les droits de l'Homme et de la Femme en sont exclus.

Le Coran requiert une stricte application des ses règles par le peuple soumis (Islam) dont le caractère divin leur confère un rang supérieur à toute autre règle y compris dans le cadre de la vie civile. Le Coran s’étend à la gestion des affaires civiles et les régimes islamistes sont des théocraties même s'ils ont été portés au pouvoir par les urnes. La vraie démocratie est un système exprimant la volonté du peuple dans l'intérêt du peuple et défendant pour cela les droits à la liberté de chacun et plus généralement les droits de l'Homme. Le passage par les urnes ne garantit pas la démocratie et peut engendrer des dictatures.

Des organisations terroristes comme le Hamas (Parti de la ferveur), le Hezbollah (Parti de Dieu), Al Qaida et DAESH (prétendu État Islamiste d'Irak et du Levant), ont trouvé leur inspiration dans le Coran.

L'enseignement religieux de l'Islam dans les démocraties occidentales devrait être modifié en adaptant le sens ou la place des passages du Coran qui vont à l'encontre des principes de base de la démocratie, de la tolérance et des droits de l'Homme et incitent à la violence et à la haine. 

L'appel à la haine et au meurtre ne peut être enseigné à quiconque et particulièrement pas aux enfants et ne peut être justifié par le "sacré" que les autorités publiques utilisent pour s’abstenir de toute initiative dans le domaine de l'enseignement religieux.

Le Coran suivi à la lettre ne se contente pas d'encourager l'antisémitisme dans le monde ou d'envenimer le conflit Israélo-arabe mais vident aussi l'Orient des derniers Chrétiens par d'horribles massacres notamment par crucifixion ou décapitation et l'obligation pour eux de fuir.

Le Coran suivi à la lettre fait aussi à présent de nombreuses victimes parmi les musulmans car ceux qui estiment le suivre correctement n'hésitent plus à supprimer ceux dont ils pensent qu'ils ne le respectent pas suffisamment. Nous entrons ainsi dans un cercle infernal de la mort répandue sur la base des interprétations des uns et des autres. Le Coran nous ramène aux guerres de religion de l'Europe du XVIe et XVIIe siècle et devient le moteur d'une rétrogradation de la civilisation.

Le Coran suivi à la lettre remet en cause la notion d'État dans les pays arabes qui avaient été le résultat des accords Sykes-Picot du 16 Mai 1916. La désagrégation des États arabes pourrait rendre difficile toute forme de négociations et d'accords de paix en particulier  entre Israël et les Palestiniens en raison de la fragilité de ces derniers à constituer une nation pérenne au sens occidental.    

Par ailleurs si le Coran est particulièrement judéophobe, il ne remet pas en question contrairement à ce que pensent nombre de musulmans ainsi que l'ensemble des terroristes islamistes, la volonté divine qui unit le Peuple d'Israël à sa terre selon les versets 20 et 21 de la Sourate 5, les versets 87, 90, 93 de la Sourate 10 et le verset 104 de la Sourate 17.

Pour cette raison les chartres des mouvements terroristes islamistes qui considèrent la Palestine comme un Waqf (don pérenne à l'Islam) ne peuvent pas trouver leurs racines dans le Coran sur ce point et bâtissent leur conviction sur une déduction fondée sur les versets promouvant la haine des juifs et proférant la malédiction à leur encontre.

Par ailleurs nous avons trouvé des versions diverses du Coran dans lesquels les traducteurs incluent leurs interprétations et explications personnelles. Par exemple dans la traduction en anglais faite par Dar Es Salam publications, le verset 60 de la Sourate 8 est écrit de la façon suivante:: "And make ready against them all you can of power, including steeds of war (tanks, planes, missiles, artillery, etc.)   Threaten the enemy of Allah and your enemy, and others besides Whom, May you not know purpose whom Does Allah know...». Dieu ni le prophète n'ont pu au VIIe siècle conseiller l'usage de tanks, de missiles et de l'artillerie et l'usage abusif que fait cette publication de l'expression « etc. » ne correspond pas à des indications claires.

Nous avons donc choisi d'étudier le Coran des Éditions Dar Albouraq de Beyrouth (Liban) dont les commentaires figurent en bas de pages clairement séparés du texte du Coran et dont la traduction est présentée face au texte en Arabe qui semble être respecté.

II- ANALYSE COMPAREE EN CHIFFRES

Les textes fondateurs des trois principales religions monothéistes peuvent être classés en chiffres de la façon suivante :

Bible juive (Tanakh mot composé de Thora, Nevi'im et Ketouvim, c'est à dire les textes du Pentateuque, des Prophètes et autres écrits); l'Église catholique y a ajouté quelques compléments et l'appelle ancien testament ou livres deutérocanoniques : 590 764 mots environ.

Les quatre Évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean), et les actes des apôtres et Épîtres ou nouveau testament pour les chrétiens) : 184 759 mots environ.

Coran (texte fondateur de l'Islam) : 161 157 mots environ.

Le nouveau testament est pour les chrétiens un complément de la bible juive qui reste pour eux un texte fondateur.

Le Coran est pour les musulmans un document autosuffisant qui fait souvent référence et de façon très aménagée à certains passages de la bible juive, plus rarement aux évangiles ; il conteste le principe de la trinité devenu essentiel pour l'Église après les conciles de Nicée (325), de Constantinople (375) et de Chalcédoine (451). Le Coran constitue seul le texte fondateur de l'Islam.

Le Coran reconnait la Vierge Marie comme mère de Jésus mais Jésus comme simple messager de Dieu et non pas comme son fils.

Le caractère autosuffisant du Coran est illustré par la distinction qui y est faite entre les Juifs et les Chrétiens qui sont "les gens du Livre " (la Bible) et sont des mécréants par opposition aux musulmans qui sont le peuple du Coran et sont les croyants. Les musulmans ne font bien sûr pas partie des "gens du Livre" (Bible) contrairement à une idée fausse mais répandue.

Le Coran est divisé en 114 Sourates (Chapitres) qui comprennent       6 176 versets. Un verset peut être composé d'une ou plusieurs phrases ou morceaux de phrase et certains versets peuvent ne contenir que quelques mots qui n'ont pas de sens en eux mêmes et qui sont le début ou la fin d'une phrase répartie sur plusieurs versets. La notion de verset est très arbitraire et c'est pour cela qu'en termes quantitatifs nous avons préféré nous en tenir au nombre de mots.

Les premières sourates contiennent la plupart des versets du Coran ; ainsi 70% des versets sont contenus dans 38 des 114 sourates. Sur 114 Sourates 36 sont à notre avis spécifiques et ne répètent pas le contenu d'autres sourates ; celles-ci comprennent 3 740 versets c'est à dire 61% des versets du Coran.

Le problème est que l'aspect répétitif déjà noté dans les Sourates existe aussi selon nous dans les Versets et qu'en fait sur les                3740 versets des 36 Sourates retenues pour analyse, seuls approximativement 468 extraits de versets ne sont pas selon nous, des répétitions des mêmes affirmations et références contenus dans les autres 3 272 versets de ces 36 Sourates.

Le Coran répète par exemple de très nombreuses fois l'histoire de Noé, d'Abraham et le récit abrégé de l'exode et les malédictions et menaces envers les chrétiens mais surtout envers les juifs. Il incite au combat contre les mécréants jusqu'a que seul l'islam subsiste.

Ces 468 versets ne représentent que 7.6% des versets du Coran et les extraits retenus incluent 14 677 mots des 161 157 mots du Coran soit 9.1% du nombre de mots du Coran et représentent "à notre avis" la substance essentielle du Coran.

La base théologique du Coran est un emprunt restreint à la bible juive augmenté de nombreuses règles de vie au quotidien et d'instructions de conduites dont de nombreuses sont intolérantes voire violentes à l'égard des mécréants (non-musulmans) ; les références au nouveau testament n'ont pas à notre avis d'influence sur la théologie de l'Islam qui finalement s'oppose au Judaïsme comme au Christianisme. 

III-PRESENTATION DES VERSETS ESSENTIELS

         36 Sourates sur 114 et 468 extraits de versets sur 3 740       

Chacune, des 36 Sourates est précédée d'une analyse générale mais le sens de chacun des versets sélectionnés est très explicite et ne nécessite pas commentaires particulier. Nous nous sommes surtout astreints à choisir les versets les plus représentatifs et afin que ne soient pas confondus commentaires et texte du Coran, celui-ci est en lettres italiques. Nous avons tenté d'écarter les versets trop répétitifs afin de ne pas noyer l'essentiel de la doctrine. Les répétitions peuvent avoir un intérêt religieux (litanie) mais non analytique.

Les versets : ils sont supposés former un paragraphe contenant au moins une idée mais la même idée peut être répartie sur plusieurs versets.

On trouve souvent des versets qui ont le même sens et répètent comme une litanie qu'"Allah est omnipotent, pardonneur, omniscient, que Mahomet est son messager et qu'il faut suivre sa voie sous peine d'un châtiment douloureux car Allah est dur en châtiment". Il est intéressant de noter le caractère systématiquement judéophophique d'une grande partie du Coran.

La haine du christianisme est puissantemême si Jésus est reconnu comme le Messie mais le Saint esprit n’est pour le Coran que l’ange Gabriel qui révèle l’esprit de Dieu aux hommes. Toutefois un verset spécifie que le Judaïsme est encore plus haïssable que le christianisme.

Le Coran est intolérant, ilécarte bien sûr le Judaïsme et le Christianisme mais aussi ceux qu'il appelle les associateurs qui sont les païens mais qui pourraient en fait aujourd'hui regrouper les convictions religieuses ou philosophiques de tous les autres peuples du monde. Le Coran indique qu’il souhaite prédominer et voir les autres religions et convictions disparaitre.

Le Coran n’admet donc aucune autre vérité que la sienne et rejette toute autre conviction comme l’athéisme, l’agnosticisme, la démocratie et les de droits de l’Homme.  Les hommes ne peuvent avoir de droits que ceux qui lui sont arrogés par Dieu ; le fait que l'humanité s'arroge elle même des droits procèderait sans doute de sa part d'un manque d'humilité qui serait irrespectueux à l'égard de Dieu.

Les Sourates ne se rapportent le plus souvent que très peu à leur nom et développe toujours les idées qui caractérisent l’Islam dans tous les domaines. 

SOURATE 2 - Al-BAQARAH (LA VACHE)

286 versets - 50 Extraits de versets retenus :

Une grande partie des versets se rapportent à la nécessité de suivre les injonctions de Dieu et les risques encourus en ne les respectant pas : 39 premiers versets. A partir du verset 40, il est rappelé de combien de bienfaits le peuple d'Israël a bénéficiés en tirant des exemples de la Bible juive afin de démontrer à quel point il n'en était pas digne. A partir du verset 67, Dieu aurait demandé au peuple d'Israël de sacrifier une vache et le peuple d'Israël se serait montré selon le Coran réticent et irrespectueux mais finalement cela aurait été fait.  Mais au moment de ce sacrifice fait avec hésitation le Coran révèle qu'un assassinat aurait été commis dans une même famille. L'invention de cette histoire de vache et d'assassinat n'a pour but que de démontrer que le peuple d'Israël n'est pas respectueux à l'égard de Dieu et qu'il n'applique pas son commandement "tu ne tueras point." Ainsi à partir de cette illustration et puis ensuite en se référant au veau d'or le peuple d'Israël est déclaré ne pas être digne des tables de la loi remises à Moïse sur le mont Sinaï. Il est aussi reproché aux juifs de ne pas avoir écouté Jésus fils de Marie dont l’enseignement fondamental est pourtant rejeté par le Coran.

Les piliers de l'Islam sont déjà mentionnés dans cette sourate : unicité de Dieu et le suivi des prophéties de Mahomet, le jeûne du Ramadan, la Salat (prières) et la zakat (impôt de solidarité) ainsi qu'une indication des aliments interdits (verset 173) ; le Hadj (pèlerinage) est mentionné dans le verset 196.

Malgré la référence faite à Jésus, Juifs et Chrétiens sont comme nous l’avons mentionné, désignés ensemble comme le peuple du livre (bible) et sont pour le Coran les mécréants à combattre ou à convertir.

La Bible est mentionnée à plusieurs reprises mais très ponctuellement et le Coran insiste surtout sur Abraham Ismaël et Isaac. Ismaël est à la première place après Abraham.

LePeuple d'Israël est maudit par Dieu du verset 159 au verset 178 et les pires malheurs sont promis à ceux qui n'écoutent pas le nouveau messager de Dieu. Cette malédiction marque les relations entre juifs et musulmans jusqu'à maintenant que seule une Réforme de l’Islam à l'instar de celle de Vatican II pour le christianisme, pourrait changer.

Dans les versets 190 et 191, il est recommandé de tuer les mécréants ce qui n'arrange les relations ni avec les Juifs, ni avec les Chrétiens et constitue un appel au meurtre qu'on ne peut imaginer de la part d'un Dieu miséricordieux ; toutefois les juifs sont l'objet d'une haine supérieure à celle des Chrétiens selon le verset 82 de la Sourate 5.

Dans le verset 193 sont menacés ceux qui s'associent (il s'agirait des polythéistes) car ils commettent un crime plus grave que le meurtre. Il en ressort qu'aucun habitant sur la terre en dehors des musulmans n'a droit au salut et qu'il peut craindre le pire.A partir du verset 221 des instructions sont données concernant les femmes qui bien sûr ont un rôle de deuxième ordre par rapport à celui des hommes. 

Extraits de versets : 

6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.

7. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.

10. Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.

11. Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! "

13. Et quand on leur dit : "Croyez comme les gens ont cru", ils disent : "Croirons-nous comme ont cru les faibles d'esprit ? " Certes, ce sont eux les véritables faibles d'esprit, mais ils ne le savent pas.

25. Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins ils diront : "C'est bien là ce qui nous avait été servi auparavant". Or c'est quelque chose de semblable (seulement dans la forme) ; ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement.

39. Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

40. Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples (de l'époque).

44. Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? Êtes-vous donc dépourvus de raison ?

51. Et [rappelez-vous], lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits ! Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes (à l'égard de vous mêmes en adorant autre qu'Allah).

67. (Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple : "Certes Allah vous ordonne d'immoler une vache". Ils dirent : "Nous prends-tu en moquerie ? " "Qu'Allah me garde d'être du nombre des ignorants" dit-il.

71. - Il dit : "Allah dit que c'est bien une vache qui n'a pas été asservie à labourer la terre ni à arroser le champ, indemne d'infirmité et dont la couleur est unie".Ils dirent : "Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité ! " Ils l'immolèrent alors mais il s'en fallut qu'ils ne l'eussent pas fait.

75. - Eh bien, espérez-vous [Musulmans], que des pareils gens (les Juifs) partageront votre foi ? Alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole d'Allah, la falsifièrent sciemment.
85. Quoique ainsi engagés, voilà que vous vous entretuez, que vous expulsez de leurs maisons une partie d'entre vous contre qui vous prêtez main forte par péché et agression. Mais quelle contradiction ! Si vos coreligionnaires vous viennent captifs vous les rançonnez alors qu'il vous était interdit de les expulser (de chez eux). Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d'entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l'ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils seront refoulés au plus dur châtiment, et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

87. Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse ; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres.

88. Et ils dirent : "Nos cœurs sont enveloppés et impénétrables" - Non mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité, leur foi est donc médiocre.

89. Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient déjà, - alors qu'auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, - quand donc leur vint cela même qu'ils reconnaissaient, ils refusèrent d'y croire. Que la malédiction d'Allah soit sur les mécréants !

99. Et très certainement Nous avons fait descendre vers toi des signes évidents. Et seuls les pervers n'y croient pas.

100. Faudrait-il chaque fois qu'ils concluent un pacte, qu'une partie d'entre eux le dénonce ? C'est que plutôt la plupart d'entre eux ne sont pas croyants.

101. Et quand leur vint d'Allah un messager confirmant ce qu'il y avait déjà avec eux, certains à qui le Livre avait été donné, jetèrent derrière leur dos le Livre d'Allah comme s'ils ne savaient pas !

105. Ni les mécréants parmi les gens du Livre, ni les Associateurs n'aiment qu'on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, alors qu'Allah réserve à qui Il veut sa Miséricorde. Et c'est Allah le Détenteur de l'abondante grâce.

111. Et ils ont dit : "Nul n'entrera au Paradis que Juifs ou Chrétiens". Voilà leurs chimères. - Dis : "Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques".

112. Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés.

113. Et les Juifs disent : "Les Chrétiens ne tiennent sur rien" ; et les Chrétiens disent : "Les Juifs ne tiennent sur rien", alors qu'ils lisent le Livre ! De même ceux qui ne savent rien tiennent un langage semblable au leur. Eh bien, Allah jugera sur ce quoi ils s'opposent, au Jour de la Résurrection.

116. Et ils ont dit : "Allah s'est donné un fils" ! Gloire à Lui ! Non ! Mais c'est à Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est à Lui que tous obéissent.

120. Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion. - Dis : "Certes, c'est la direction d'Allah qui est la vraie direction". Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur.

125. [Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci : "Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent.

133. Étiez-vous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu'il dit à ses fils : "Qu'adorerez-vous après moi" ? - Ils répondirent : "Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis".                  

140. Ou dites-vous qu'Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens ?(*) " - Dis : "Est-ce vous les plus savants, ou Allah ? " - Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu'il détient d'Allah ? Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

(*)Le mot juif (issu de la tribu de Juda) n'existait pas à l'époque d'Abraham et le christianisme n'est apparu qu'avec le Christ.

159. Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l'exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu'Allah maudit et que les maudisseurs maudissent.

161. Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes.

170. Et quand on leur dit : "Suivez ce qu'Allah a fait descendre", ils disent : "Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres." - Quoi ! Et si leurs ancêtres n'avaient rien raisonné(*) et s'ils n'avaient pas été dans la bonne direction ?

(*)La raison est souvent mentionnée dans le Coran alors que la religion fait appel à la foi.

171. Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

174. Ceux qui cachent ce qu'Allah à fait descendre du Livre et le vendent à vil prix, ceux-là ne s'emplissent le ventre que de Feu. Allah ne leur adressera pas la parole, au Jour de la Résurrection, et ne les purifiera pas. Et il y aura pour eux un douloureux châtiment.
190. Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs !
191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association (polythéisme) est plus grave que le meurtre.

193. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.

211. Demande aux enfants d'Israël combien de miracles évidents Nous leur avons apportés ! Or, quiconque altère le bienfait d'Allah après qu'il lui soit parvenu... alors, Allah vraiment est dur en punition.

213. Les gens formaient (à l'origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs ; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit.

216. Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.
217. -
Ils t'interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. - Dis : "Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d'Allah est de faire obstacle au sentier d'Allah, d'être impie envers celui-ci et la Mosquée sacrée, et d'expulser de là ses habitants. L'association est plus grave que le meurtre." Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion.

Versets sur les femmes : 222 à 228

222. - Et ils t'interrogent sur la menstruation des femmes. - Dis : "C'est un mal. Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures.

227. Mais s'ils se décident au divorce, (celui-ci devient exécutoire) car Allah est certes Audient et Omniscient.

228. Et les femmes divorcées doivent observer un délai d'attente de trois menstrues. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage.

                                        ------------------------------

246. N'as-tu pas su l'histoire des notables, parmi les enfants d'Israël, lorsqu'après Moïse ils dirent à un prophète à eux : "Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d'Allah". Il dit : "Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit ? " Ils dirent : "Et qu'aurions nous à ne pas combattre dans le sentier d'Allah, alors qu'on nous a expulsés de nos maisons et qu'on a capturé nos enfants ? " Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d'entre eux. Et Allah connaît bien les injustes. 

247. Et leur prophète leur dit : "Voici qu'Allah vous a envoyé Talout (*) pour roi." Ils dirent : "Comment régnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses ! " Il dit : "Allah, vraiment l'a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique." - Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

249. Puis au moment de partir avec les troupes, Talout (*)dit : "Voici : Allah va vous éprouver par une rivière : quiconque y boira ne sera plus des miens ; et quiconque n'y goûtera pas sera des miens ; - passe pour celui qui y puisera un coup dans le creux de sa main." Ils en burent, sauf un petit nombre d'entre eux.  Puis, lorsqu'ils l'eurent traversée, lui et ceux des croyants qui l'accompagnaient, ils dirent : "Nous voilà sans force aujourd'hui contre Goliath et ses troupes !"Ceux qui étaient convaincus qu'ils auront à rencontrer Allah dirent : "Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d'Allah, vaincu une troupe très nombreuse ! Et Allah est avec les endurants".

(*) Il semble qu'il y ait une confusion entre l'histoire de Gédéon qui battit les madianites et de Saül qui s'opposa aux philistins.

Versets sur le commerce : 276 et 282

276. Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n'aime pas le mécréant pécheur.

282. Ô les croyants ! Quand vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la en écrit ; et qu'un scribe l'écrive, entre vous, en toute justice ; un scribe n'a pas à refuser d'écrire selon ce qu'Allah lui a enseigné ; qu'il écrive donc, et que dicte le débiteur :qu'il craigne Allah son Seigneur, et se garde d'en rien diminuer. Si le débiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son représentant dicte alors en toute justice. Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes. 

SOURATE 3 - AL-IMRAN (LA FAMILLE D'IMRAN)

200 versets - 37 Extraits de versets retenus :

Imram est Amram le père de Moïse et est le petit fils de Lévy fils de Jacob. Le Coran accorde une grande importance à la famille d'Amram dans laquelle en plus de Moïse, il inclut de façon surprenante Marie, Jésus et Jean Baptiste.

Le Coran déclare aussi qu'Abraham et Ismaël sont allés à la Mecque pour y construire la Kaaba.

Le Coran fait une confusion voulue entre celui qui est soumis à Dieu qu’il appelle abusivement musulman (soumis) similairement à celui qui est soumis à Dieu par le Coran et désigne ainsi Abraham comme étant un musulman. De la même façon on pourrait désigner Moïse ou Jésus comme des musulmans ; si Abraham est musulman alors les Juifs et les Chrétiens le sont aussi puisque le respect du Coran ne serait plus alors une condition préalable à l'Islam et le mot musulman perdrait son sens.

Extraits de versets

3. Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Thora et l'Évangile

4. Auparavant, en tant que guide pour les gens. Et Il a fait descendre le Discernement. Ceux qui ne croient pas aux Révélations d'Allah auront, certes, un dur châtiment ! Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir.

7. C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à des interprétations diverses.

10. Ceux qui ne croient pas, ni leurs biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l'abri de la punition d'Allah. Ils seront du combustible pour le Feu,

12. Dis à ceux qui ne croient pas : "Vous serez vaincus bientôt ; et vous serez rassemblés vers l'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer ! "

Le Paradis musulman : verset 15

15. Dis : "Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah." Et Allah est Clairvoyant sur [Ses] serviteurs.

----------------------------

21. Ceux qui ne croient pas aux signes d'Allah, tuent sans droit les prophètes et tuent les gens qui commandent la justice, annonce-leur un châtiment douloureux.

45. (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : "Ô Marie, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part : son nom sera "al-Masih" "Hissa"*, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah".

*Jésus est reconnu comme le Messie dans le Coran fils de la vierge Marie : Al Masih

47. - Elle dit : "Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée ? " - "C'est ainsi ! " dit-Il. Allah crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : "Sois" ; et elle est aussitôt.

48. "Et (Allah) lui enseignera l'écriture, la sagesse, la Thora et l'Évangile (*)

(*) Nous comprenons que dans le Coran l'évangile est le complément de la Thora mais Marie ne pouvait pas connaître les évangiles qui ont été écrits de 65 à 110 après JC.

49. et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants !

50. Et je confirme ce qu'il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui était interdit. Et j'ai certes apporté un signe de votre Seigneur. Craignez Allah donc, et obéissez-moi.

51. Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc : voilà le chemin droit." 

52. Puis, quand Jésus ressentit de l'incrédulité de leur part, il dit : "Qui sont mes alliés dans la voie d'Allah ? " Les apôtres dirent : "Nous sommes les alliés d'Allah. Nous croyons en Allah. Et sois témoin que nous Lui sommes soumis.

55. (Rappelle-toi) quand Allah dit : "Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas.

56. Quant à ceux qui n'ont pas cru, Je les châtierai d'un dur châtiment, ici-bas tout comme dans l'au-delà ; et pour eux pas de secoureurs.

67. Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (Musulman). Et il n'était point du nombre des Associateurs.

69. Une partie des gens du Livre aurait bien voulu vous égarer. Or ils n'égarent qu'eux-mêmes ; et ils n'en sont pas conscients.

85. Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.

91. Ceux qui ne croient pas et qui meurent mécréants. Ils auront un châtiment douloureux, et ils n'auront point de secoureurs.

95. Dis : "C'est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d'Abraham, Musulman droit (*). Et il n'était point des associateurs".

(*) Pourtant le prophète ne révéla le Coran acte fondateur de l'Islam que 2 600 ans plus tard.

96. La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers.

97. Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison.

99. Dis : "Ô gens du Livre, pourquoi obstruez-vous la voie d'Allah à celui qui a la foi, et pourquoi voulez-vous rendre cette voie tortueuse, alors que vous êtes témoins de la vérité ! " Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

100. Ô les croyants ! Si vous obéissez à un groupe de ceux auxquels on a donné le Livre, il vous rendra mécréants après que vous ayez eu la foi. 

110. Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.

112. Où qu'ils se trouvent, ils sont frappés d'avilissement, à moins d'un secours providentiel d'Allah ou d'un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d'Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n'avoir pas cru aux signes d'Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé.

121. Lorsqu'un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient.

127. pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus. -
131. Et craignez le Feu préparé pour les mécréants.

139. Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

141. et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants.
152. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez désobéi après qu'Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez !

156. Ô les croyants ! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre : "S'ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués." Allah en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C'est Allah qui donne la vie et la mort. Et Allah observe bien ce que vous faites. 

157. Et si vous êtes tués dans le sentier d'Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d'Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu'ils amassent.

169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus.

185. Toute âme goûtera la mort. Mais c'est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n'est qu'un objet de jouissance trompeuse.

192. Seigneur ! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d'ignominie. Et pour les injustes, il n'y a pas de secoureurs ! 

SOURATE 4 - AN-NISA (LES FEMMES)

176 versets - 23 Extraits de versets retenus 

Cette sourate traite du sort des femmes et des orphelins. Le Coran introduit un partage équitable de l'héritage et le paiement d'une pension aux femmes divorcées. Un homme peut avoir jusqu'à quatre femmes.

Il indique que si la femme divorcée est jugée incapable c'est à l'homme d'être son tuteur (verset 5). Les hommes doivent avoir une descendance importante (verset 9). Le Coran fixe des règles sur les femmes épousables ou non.

L'homme a une autorité naturelle sur les femmes qu'il a le droit de punir notamment en les frappant (verset 34).

Mais rapidement la plupart des versets de cette sourate comme celle de la Sourate 2, portent sur la haine des juifs que l'on appelle aujourd'hui l'antisémitisme.

Dans le verset 17, l'incompatibilité entre le christianisme est l'Islam est clarifié malgré diverses références à aux évangiles.

De plus dans le verset 157 le Coran reconnaît que les Juifs n'ont pas tué le Christ mais il les accuse de se vanter de l'avoir fait, c'est à dire que quelque soient les faits une accusation est remplacée par une autre.

Extraits de versets

4. Et donnez aux épouses leur mahr (pension), de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur. 

7. Aux hommes revient une part de ce qu'ont laissé les père et mère ainsi que les proches ; et aux femmes une part de ce qu'ont laissé les père et mère ainsi que les proches, que ce soit peu ou beaucoup : une part fixée (voir verset 11).

9. Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient après eux une descendance faible, et qui seraient inquiets à leur sujet ; qu'ils redoutent donc Allah et qu'ils prononcent des paroles justes.

15. Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard. 

19. Ô les croyants ! Il ne vous est pas licite d'hériter des femmes contre leur gré. Ne les empêchez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de ce que vous aviez donné, à moins qu'elles ne viennent à commettre un péché prouvé. 

34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leur bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leur mari), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les.

46. Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens, et disent : "Nous avions entendu, mais nous avons désobéi", "Écoute sans qu'il te soit donné d'entendre". Mais Allah les a maudits à cause de leur mécréance ; leur foi est donc bien médiocre.

52. Voilà ceux qu'Allah a maudits ; et quiconque Allah maudit, jamais tu ne trouveras pour lui de secoureur.

56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage !

74. Qu'ils combattent donc dans le sentier d'Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d'Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense. 

77. "Ô notre Seigneur ! Pourquoi nous as-Tu prescrit le combat ? Pourquoi n'as-Tu pas reporté cela à un peu plus tard ? "

 Dis : "La jouissance d'ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. Et on ne vous lésera pas fût-ce d'un brin de noyau de datte.

84. Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.

144. Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ?

150. Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent : " Nous croyons en certains d'entre eux mais ne croyons pas en d'autres", et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance),

151. Les voilà les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.

153. Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : "Fais-nous voir Allah à découvert !  " Alors la foudre les frappa pour leur tort. Puis ils adoptèrent le Veau (comme idole) même après que les preuves leur furent venues. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Moïse une autorité déclarée. 

155. Nous les avons maudits à cause de leur rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : "Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables". Et réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu.

156. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie.

157. (*) et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ*, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah".... (**)  Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié ; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. 

(*) Le Coran reconnaît que les juifs n'ont pas tué le Christ mais que Dieu omnipotent l'a ramené à lui, Le Coran accuse les Juifs de se vanter d'avoir tué le Christ alors (**) qu'il reconnait qu'il ne l'on pas tué et que Dieu l'a ramené à lui ; ainsi on ne sort pas du cycle infernal de l'accusation

158. mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. 

160. C'est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu'ils obstruent le sentier d'Allah, (à eux-mêmes et) à beaucoup de monde,

161. Et à cause de ce qu'ils prennent des intérêts usuraires qui leur étaient pourtant interdits et parce qu'ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d'entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux.

Clarification concernant l'incompatibilité entre Islam et Christianisme

171. Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois". Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant.  C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. 

SOURATE 5 - AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE)

120 versets - 34 Extraits de versets retenus

Cette sourate est normalement réservée à la description des aliments autorisés, mais finalement les versets sur ce sujet sont limités et les idées de malédiction des juifs et chrétiens en leur promettant un dur châtiment, reviennent.

Toutefois le reproche aux chrétiens est plus précis et concerne la trinité qui remet en cause le monothéisme car selon le Coran, Jésus n'était qu'un messager. 

Le verset 33 est violent et évoque les mises à mort pratiquées à nouveau aujourd'hui par DAESH.  Que ceux qui ne croient pas en Allah soient tués ou crucifiés ou que leur main et leur jambe opposée soient coupées. C'est dans le verset 38 qu'il est dit que l'on doit couper les mains des voleurs et des voleuses.

Le verset 82 clarifie le degré de détestation des Juifs et des Chrétiens ; certes les Juifs et les Chrétiens sont haïs, mais les juifs encore plus. Le Coran va jusqu'à imaginer que les juifs disent de Dieu qu'il n'est pas généreux (verset 64) ce qui constitue une critique inacceptable pour le Judaïsme pour lequel Dieu est au centre de la religion et de sa liturgie ; le Coran ajoute que les Juifs David et Jésus auraient maudit leur propre peuple et donc ils se seraient maudits eux-mêmes ; la malédiction ne semble pas correspondre à l'enseignement de Jésus (verset 78).

Les versets 20 et 21 consacrent le lien indélébile au nom de la volonté divine entre le pays de Canaan et le peuple d'Israël. La contestation du retour du peuple d'Israël sur sa terre ne serait donc pas coranique. D'autres versets confirment ce lien entre Israël et sa terre. 

Extraits de versets

2. Et ne laissez pas la haine pour un peuple qui vous a obstrué la route vers la Mosquée sacrée vous inciter à transgresser. Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition !  

3. Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée, sauf celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte. Aujourd'hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion. 

 6. Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes ; passez les mains mouillées sur vos têtes ; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles.

12. Et Allah certes prit l'engagement des enfants d'Israël. 

13. Et puis, à cause de leur violation de l'engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison…

14. Et de ceux qui disent : "Nous sommes chrétiens", Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu'ils faisaient. 

17. Certes sont mécréants ceux qui disent : "Allah, c'est le Messie, fils de Marie ! " - Dis : "Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre? A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent. 

18. Les Juifs et les Chrétiens ont dit : "Nous sommes les fils d'Allah et Ses préférés." Dis : "Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés ? " En fait, vous êtes des êtres humains d'entre ceux qu'Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut.

20. (Souvenez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple : "Ô, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, lorsqu'Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu'Il n'avait donné à nul autre aux mondes.

21. Ô mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu'Allah vous prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants.

24. Ils dirent : "Moïse ! Nous n'y entrerons jamais, aussi longtemps qu'ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes".

25. Il dit : "Seigneur ! Je n'ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère : sépare-nous donc de ce peuple pervers". 

32. C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. 

33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

38. Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage.

43. Mais comment te demanderaient-ils d'être leur juge quand ils ont avec eux la Thora dans laquelle se trouve le jugement d'Allah ? Et puis, après cela, ils rejettent ton jugement. Ces gens-là ne sont nullement les croyants.

46. Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.  

47. Que les gens de l'Évangile jugent d'après ce qu'Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers.

51. Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.  

59. Dis : "Ô gens du Livre ! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu'on a fait descendre vers nous et à ce qu'on a fait descendre auparavant ? Mais la plupart d'entre vous sont des pervers.

63. Pourquoi les rabbins et les docteurs (de la Loi religieuse) ne les empêchent-ils pas de tenir des propos mensongers et de manger des gains illicites ? Que leurs actions sont donc mauvaises !

64. Et les Juifs disent : "La main d'Allah est fermée ! " Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit.  

66. S'ils avaient appliqué la Thora et l'Évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d'eux et de ce qui est sous leurs pieds.

68. Dis : "Ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'Évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur."." Et certes, ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d'entre eux en rébellion et en mécréance.

70. Certes, Nous avions déjà pris l'engagement des Enfants d'Israël, et Nous leur avions envoyé des messagers. Mais chaque fois qu'un Messager leur vient avec ce qu'ils ne désirent pas, ils en traitent certains de menteurs et ils en tuent d'autres.

72. Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : "En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! 

73. Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.  

75. Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent. 

78. Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. 

82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : "Nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. 

86. Et quant à ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos versets, ce sont les gens de la Fournaise. 

104. Et quand on leur dit : "Venez vers ce qu'Allah a fait descendre (La Révélation), et vers le Messager", ils disent : "Il nous suffit de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres." Quoi ! Même si leurs ancêtres ne savaient rien et n'étaient pas sur le bon chemin...?

116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah ? " Il dira : "Gloire et pureté à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. 

SOURATE 6 - AL-AN'AM (LES BESTIAUX)

165 versets - 14 Extraits de versets retenus

Il est question des bestiaux dans les versets 138, 142 et 145 notamment. Le reste sont des répétions des versets des autres sourates comme Dieu a choisi le prophète pour apporter aux hommes le livre de la vérité et ceux qui en doutent sont des mécréants qui auront un dur châtiment.

Dans le verset 146 il est dit que si la Cacherout (nourriture licite chez les juifs) est très restrictive en matière alimentaire c'est afin de punir les juifs.

Les versets 25, 39 et 125 mettent à jour un point essentiel Dieu étant omnipotent, ceux qui ne suivent pas le Coran ont été choisis par Dieu pour y être sourds et aveugles car Dieu donne la vérité à qui ils veut.

Les mécréants et les associateurs ont donc été égarés par Dieu et ainsi on peut déduire qu'ils ne commettent aucun méfait puisqu'ils suivent la voie que Dieu omnipotent a choisie pour eux.

Une telle omnipotence remet en cause le bien et le mal par l'absence du libre arbitre de l'Humanité. 

Extraits de versets

1. Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur.

4. Et il ne leur vient aucun des signes d'entre les signes de leur Seigneur, sans qu'ils ne s'en détournent. 

5. Ils traitent de mensonge la vérité quand celle-ci leur vient. Mais ils vont avoir des nouvelles de ce dont ils se moquent.

6. N'ont-ils pas vu combien de générations, avant eux, Nous avons détruites, auxquelles Nous avions donné pouvoir sur terre, bien plus que ce que Nous vous avons donné ?

7. Même si Nous avions fait descendre sur toi (Muhammad) un Livre qu'ils pouvaient toucher de leurs mains, ceux qui ne croient pas auraient certainement dit :"Ce n'est que de la magie évidente ! "

15. Dis : "Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour redoutable ".

25. Il en est parmi eux qui viennent t'écouter, cependant que Nous avons entouré de voiles leurs cœurs, qui les empêchent de comprendre (le Coran), et dans leurs oreilles est une lourdeur. Quand même ils verraient toutes sortes de preuves, ils n'y croiraient pas. Et quand ils viennent disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors : "Ce ne sont que des légendes des anciens".
39. Et ceux qui traitent de mensonges Nos versets sont sourds et muets, dans les ténèbres. Allah égare qui Il veut ; et Il place qui Il veut sur un chemin droit.

49. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves, le châtiment les touchera, à cause de leur perversité.

92. Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y croient et demeurent assidus dans leur Salat.
102.
Voilà Allah, votre Seigneur ! Il n'y a de divinité que Lui, Créateur de tout. Adorez-Le donc. C'est Lui qui a chargé de tout.
116. Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges.

125. Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. 

146. Aux Juifs, Nous avons interdit toute bête à ongle unique. Des bovins et des ovins, Nous leurs avons interdit les graisses, sauf ce que portent leur dos, leurs entrailles, ou ce qui est mêlé à l'os. Ainsi les avons-Nous punis pour leur rébellion. Et Nous sommes bien véridiques. 

SOURATE 7 - AL-A'RAF

206 versets - 35 Extraits de versets retenus 

Dans cette sourate il est rappelé encore une fois qu'il faut suivre l'enseignement Coranique et être humble. Le incroyants n'auront pour eux que l'enfer et les bienfaisants suivant le Coran le Paradis. 

L'orgueil n'ouvre pas les portes du Paradis et une expression de l'évangile qui portait sur les gens riches est appliquée aux orgueilleux qui n'entreront au Paradis que lorsque le chameau passera par le chas d'une aiguille.

Puis il est recommandé de croire le messager d'Allah car dans le passé nombreux furent ceux qui périrent ou furent punis parce qu'ils n'avaient pas cru le messager d'Allah.

D'Abord Adam avait désobéi et fut puni, puis le peuple de Noé fut puni alors que lui fut sauvé, puis le peuple vivant avec Lot et qui commettait des péchés furent détruits alors qu'il fut sauvé. Puis Pharaon qui ne voulut pas écouté Moïse fut puni.  Ensuite parmi le peuple d'Israël certains adorèrent le veau d'or et furent punis...

On doit donc comprendre qu'Il en sera de même de ceux qui ne suivront pas le Coran. Les châtiments ils sont particulièrement violents :

Verset 124. Je vais vous couper la main et la jambe opposées, et puis, je vous crucifierai tous" et DAESH a pu y trouver une source d'inspiration lorsqu'ils crucifièrent les chrétiens d'Irak. 

Extraits de versets

40. Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s'en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels.

71. Il dit : "Vous voilà, frappés de la part de votre Seigneur d'un supplice et d'une colère. Allez-vous vous disputer avec moi au sujet de noms que vous et vos ancêtres avez donnés, sans qu'Allah n'y fasse descendre la moindre preuve ? Attendez donc ! Moi aussi j'attends avec vous.

72. Or, Nous l'avons sauvé, (lui) et ceux qui étaient avec lui, par miséricorde de Notre part, et Nous avons exterminé ceux qui traitaient de mensonges Nos enseignements et qui n'étaient pas croyants.

80. Et Lot, quand il dit à son peuple : "Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n'a commise avant vous?

81. Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier."

82. Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire : "Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs" !

83. Or, Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés.

103. Puis, après [ces messagers,] Nous avons envoyé Moïse avec Nos miracles vers Pharaon et ses notables. Mais ils se montrèrent injustes envers Nos signes. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs. 104. Et Moïse dit : "Ô Pharaon, je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers,

105. Je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les Enfants d'Israël."

124. Je vais vous couper la main et la jambe opposées, et puis, je vous crucifierai tous." 

125. Ils dirent : "En vérité, c'est vers notre Seigneur que nous retournerons.

127. Et les notables du peuple de Pharaon dirent : "Laisseras-tu Moïse et son peuple commettre du désordre sur la terre, et lui-même te délaisser, toi et tes divinités ? " Il dit : "Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons."

128. Moïse dit à son peuple : "Demandez aide auprès d'Allah et soyez patients, car la terre appartient à Allah. Il en fait qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux". 

129. Ils dirent : "Nous avons été persécutés avant que tu ne viennes à nous, et après ton arrivée." Il dit : "Il se peut que votre Seigneur détruise votre ennemi et vous donne la lieutenance sur terre, et Il verra ensuite comment vous agirez".

132. Et ils dirent : "Quel que soit le miracle que tu nous apportes pour nous fasciner, nous ne croirons pas en toi".

133. Et Nous avons alors envoyé sur eux l'inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites, Mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent un peuple criminel.  

134. Et quand le châtiment les frappa, ils dirent : "Ô Moïse, invoque pour nous ton Seigneur en vertu de l'engagement qu'Il t'a donné. Si tu éloignes de nous le châtiment, nous croirons certes en toi et laisserons partir avec toi les enfants d'Israël".

135. Et quand Nous eûmes éloigné d'eux le châtiment jusqu'au terme fixé qu'ils devaient atteindre, voilà qu'ils violèrent l'engagement. 

136. Alors Nous Nous sommes vengés d'eux ; Nous les avons noyés dans les flots, parce qu'ils traitaient de mensonges Nos signes et n'y prêtaient aucune attention.

141. (Rappelez-vous) le moment où Nous vous sauvâmes des gens de Pharaon qui vous infligeaient le pire châtiment. Ils massacraient vos fils et laissaient vivre vos femmes. C'était là une terrible épreuve de la part de votre Seigneur.

142. Et Nous donnâmes à Moïse rendez-vous pendant trente nuits, et Nous les complétâmes par dix, de sorte que le temps fixé par son Seigneur se termina au bout de quarante nuits. Et Moïse dit a Aaron son frère : "Remplace-moi auprès de mon peuple, et agis en bien, et ne suis pas le sentier des corrupteurs".

144. Et (Allah) dit : "Ô Moïse, Je t'ai préféré à tous les hommes, par Mes messages et Ma parole. Prends donc ce que Je te donne, et sois du nombre des reconnaissants". 

145. Et Nous écrivîmes pour lui, sur les tablettes, une exhortation concernant toute chose, et un exposé détaillé de toute chose. "Prends-les donc fermement et commande à ton peuple d'en adopter le meilleur. Bientôt Je vous ferai voir la demeure des pervers. 

148. Et le peuple de Moïse adopta après lui un veau, fait de leurs parures : un corps qui semblait mugir. N'ont-ils pas vu qu'il ne leur parlait point et qu'il ne les guidait sur aucun chemin ? Ils l'adoptèrent [comme divinité], et ils étaient des injustes. 

149. Et quand ils éprouvèrent des regrets, et qu'ils virent qu'ils étaient bel et bien égarés, ils dirent : "Si notre Seigneur ne nous fait pas miséricorde et ne nous pardonne pas, nous serons très certainement du nombre des perdants".

151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".

152. Ceux qui prenaient le veau (comme divinité), bientôt tombera sur eux de la part de leur Seigneur, une colère, et un avilissement dans la vie présente. Ainsi, Nous rétribuons les inventeurs (d'idoles).
154. Et quand la colère de Moïse se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l'intention de ceux qui craignent leur Seigneur.

182. Ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements, Nous allons les conduire graduellement vers leur perte par des voies qu'ils ignorent.

196. Certes mon Maître, c'est Allah qui a fait descendre le Livre (le Coran). C'est Lui qui se charge (de la protection) des vertueux.

197. Et ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne sont capables ni de vous secourir, ni de se secourir eux-mêmes."

203. Quand tu ne leur apportes pas de miracles, ils disent : "Pourquoi ne l'inventes-tu pas ? " Dis : "Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé de mon Seigneur. Ces [versets coraniques] sont des preuves lumineuses venant de votre Seigneur, un guide et une grâce pour des gens qui croient.

204. Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah).

SOURATE 8- AL-ANFAL (LE BUTIN) (*)

75 versets (*) -19 Extraits de versets retenus

(*) Le Coran en tant que guide de Combat 

Le butin sont les biens pris au mécréants qui ont été vaincus, mais aussi lorsqu'une caravane est attaquée (verset 42).

Le Coran donne des règles sur le partage du butin de guerre ou de guerre sainte (verset 41).

On peut utiliser le recul comme tactique de combat. La violence est présente dans beaucoup de versets : Frappez donc au dessus des cous (verset 12).

Dans ce cas en frappant au dessus du cou on atteint le visage ; il sera indiqué ensuite qu'il faut frapper au cou ce qui pourrait correspondre à l'égorgement ou à la décapitationpratiqués parde nombreux fanatiques islamistes.

De plus le Coran dit : Ce n'est pas vous qui tuez les ennemis mais Allah (verset 17) déculpabilisant ainsi les croyants des crimes qu'ils commettent.

Allah est le meilleur en stratagèmes (verset 30) alors que pourtant l'omnipotence n'a pas besoin de stratagèmes.

Pour conserver le courage des croyant Allah les montre les mécréant moindre qu'ils ne sont en réalité (stratagème) verset 43 au lieu de simplement leur donner le courage nécessaire par son omnipotence.

Les anges arrachent les âmes des mécréants et les frappent (verset 50). On ne doit pas faire de prisonniers tant qu'il existe des mécréants (verset 67). Combattez jusqu'à qu'il ne subsiste plus que la religion d'Allah (verset 39) et un prophète ne devrait pas faire de prisonnier tant que sa religion ne domine pas. 

Extraits de versets

1. Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants.

12. Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

13. Ce, parce qu'ils ont désobéi à Allah et à Son messager." Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager... Allah est certainement dur en punition !

14. Voilà (votre sort) ; goûtez-le donc ! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).

15. Ô vous qui croyez quand vous rencontrez (l'armée) des mécréants en marche, ne leur tournez point le dos.

16. Quiconque, ce jour-là, leur tourne le dos, - à moins que ce soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, - celui-là encourt la colère d'Allah et son refuge sera l'Enfer. Et quelle mauvaise destination !

17. Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués.! Allah est Audient et Omniscient.

18. Voilà ! Allah réduit à rien la ruse des mécréants.

30. (Et rappelle-toi) le moment où les mécréants complotaient contre toi pour t'emprisonner ou t'assassiner ou te bannir. Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes. 

39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah.

41. Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse).

42. Vous étiez sur le versant le plus proche, et eux (les ennemis) sur le versant le plus éloigné, tandis que la caravane était plus basse que vous.

43. En songe, Allah te les avait montrés peu nombreux ! Car s'Il te les avait montrés nombreux, vous auriez certainement fléchi, et vous vous seriez certainement disputés à propos de l'affaire.

45. Ô vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez fermes, et invoquez beaucoup Allah afin de réussir.

50. Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant) : "Goûtez au châtiment du Feu.

59. Que les mécréants ne pensent pas qu'ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher (de les rattraper à n'importe quel moment).

60. Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît.

65. Ô Prophète, incite les croyants au combat. S'il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents ; et s'il s'en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas.

67. Un prophète ne devrait pas faire de prisonniers avant d'avoir prévalu [mis les mécréants hors de combat] sur la terre. 

SOURATE 9-AT TAWBAH (le désaveu ou le repentir)

129 versets - 18 Extraits de versets retenus

Cette sourate est redondante s’il on considère le contenu des autres : Allah est omniscient, omnipotent, pardonneur, dur en châtiment. Il faut suivre sa voie et les mécréants et les polythéistes n'ont d'espoir que l'enfer. Le Coran est généralement répétitif.

Il est dit qu'il est un devoir de tuer tous les associateurs (polythéistes) ce qui est de nouveau un appel au meurtre et tendez leur des embuscades (verset 5).  

Le verbe combattre est largement employé et l'Islam apparait être une religion de combat. Dans le verset 23 le Coran insiste sur le fait que la foi est supérieure à la famille et que l'on doit ne montrer aucune considération envers les pères et les frères qui n'ont pas la foi. C'est ainsi que même aujourd'hui les familles n'ont aucune influence sur leurs enfants conditionnés pour partir faire le djihad, cela résulte du Coran.

Faute d'arguments le Coran en invente, il Coran indique que les Juifs disent que UZAYR est le fils de Dieu (verset 30). UZAYR est un personnage inventé et le principe d'un fils de Dieu est opposé au strict monothéisme du Judaïsme au point qu’il ait engendré l'antijudaïsme de" l'Église". Uzayr serait peut-être le Prophète Ezra mais personne n'a jamais prétendu qu'il était le fils de Dieu. Le Coran abuse dans ce sens en disant que les rabbins, les prêtres et les moines sont aussi considérés comme des Dieux, ce qui est évidemment faux (verset 31) et le verset 33 réaffirme que l'Islam est la seule religion acceptable et apparaît en conséquence comme la religion de l'intolérance. Dans le verset 34, il est indiqué que les Rabbins et les moines dévorent les biens des gens.

Le Coran s'en prend ensuite aux bédouins versets 90, 97, 101) et décrits comme les plus hypocrites et les plus endurcis dans leur impiété, ce qui pourrait "peut-être" expliquer le mauvais sort qui leur a souvent été réservé dans les pays arabes jusqu'à aujourd'hui.

Le verset 101 est significatif aujourd'hui en ce qui concerne notamment l'opposition entre sunnites et chiites puisqu'il y est dit que les mosquées ne doivent pas être construites dans un esprit de discorde et de rivalité. Ce conflit va donc à l'encontre de l'esprit du Coran. 

Extraits de versets 

3. Et proclamation aux gens, de la part d'Allah et de Son messager, au jour du Grand Pèlerinage, qu'Allah et Son messager, désavouent les associateurs. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous.

Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne réduirez pas Allah à l'impuissance. Et annonce un châtiment douloureux à ceux qui ne croient pas.

5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

13. Ne combattrez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaqués les premiers ? Les redoutiez-vous ? C'est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants !

14. Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d'ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d'un peuple croyant.

23. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s'ils préfèrent la mécréance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés... ceux-là sont les injustes.

30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.

33. C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs.

34. Ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d'Allah. A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux,

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent.

41. Légers ou lourds, lancez-vous au combat, et luttez avec vos biens et vos personnes dans le sentier d'Allah. Cela est meilleur pour vous, si vous saviez.

89. Allah a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement. Voilà l'énorme succès !

90. Et parmi les Bédouins, certains sont venus demander d'être dispensés (du combat). Un châtiment douloureux affligera les mécréants d'entre eux.

97. Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu'Allah a révélés à Son messager. Et Allah est Omniscient et Sage.

98. Parmi les Bédouins, certains prennent leur dépense (en aumône ou à la guerre) comme une charge onéreuse, et attendent pour vous un revers de fortune. Que le malheur retombe sur eux ! Allah est Audient et Omniscient.

101. Et parmi les Bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout comme une partie des habitants de Médine. Ils s'obstinent dans l'hypocrisie. Nous les châtierons deux fois puis ils seront ramenés vers un énorme châtiment.

107. Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d'impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Allah et Son Envoyé et jurent en disant : "Nous ne voulions que le bien! " [Ceux-là], Allah atteste qu'ils mentent.

123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 

SOURATE 10 - YUNUS (JONAS)

109 versets - 8 Extraits de versets retenus 

 Cette sourate s'appelle Jonas et il n'est question de lui que dans le verset 98 qui montre que Dieu peut pardonner à ceux qui se repentent mais ce verset est une allusion qui ne peut être compris que de ceux qui connaissent l'histoire de Jonas.

Cette Sourate comme les autres, reprend les éternelles menaces contre ceux qui ne croient pas au Coran et qui disent que le prophète l'a inventé. Dans le verset 13 il est indiqué que Dieu n'hésitent pas à faire périr les générations qui n'ont pas cru ses messagers.

Comme les versets 20 et 21 de la Sourate 5, les versets 87, 90 et 93 confirment le lien entre le peuple d'Israël et la terre promise. Ces versets ont un poids particulier dans le conflit Israélo-palestinien et les partis religieux musulmans ne devraient pas appeler "Waqf" la Palestine (terre d'Islam) 

Extraits de versets

7. Ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et s'y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes [ou versets],

8. Leur refuge sera le Feu, pour ce qu'ils acquéraient.

13. Nous avons fait périr les générations d'avant vous lorsqu'elles eurent été injustes alors que leurs messagers leur avaient apporté des preuves. Cependant, elles n'étaient pas disposées à croire. C'est ainsi que Nous rétribuons les gens criminels.

37. Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.

87. Et Nous révélâmes à Moïse et à son frère : "Prenez pour votre peuple des maisons en Égypte, faîtes de vos maisons un lieu de prière et soyez assidus dans la prière. Et fais la bonne annonce aux croyants". 

88. Et Moïse dit : "Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Pharaon et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux".

90. Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d'Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l'eut atteint. Il dit : "Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis du nombre des soumis".
93. Certes, Nous avons établi les Enfants d'Israël dans un endroit honorable, et leur avons attribué comme nourriture de bons aliments. Par la suite, ils n'ont divergé qu'au moment où leur vint la science. Ton Seigneur décidera entre eux, au Jour de la Résurrection sur ce qui les divisait.
 

SOURATE 11 - HUD

 123 versets - 7 Extraits de versets retenus 

Hud serait Heber descendant de Sem, arrière petit fils de Noé est un personnage de la Genèse. Son nom contient la même racine que le mot "Hébreu" qui vient de nomade (celui qui passe).

Le Coran lui associe les Ad (peuple d'Arabie). Les Ad qui ne crurent pas Heber (messager de Dieu) périrent. 

Extraits de versets 

2. N'adorez qu'Allah. Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un annonciateur.

4. C'est à Allah que sera votre retour ; et Il est Omnipotent.

50. Et (Nous avons envoyé) au Aad, leur frère Hud, qui leur dit : "Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n'avez point de divinité à part Lui. Vous n'êtes que des forgeurs (de mensonges).

53. Ils dirent : "Ô Hud, tu n'es pas venu à nous avec une preuve, et nous ne sommes pas disposés à abandonner nos divinités sur ta parole, et nous n'avons pas de foi en toi.

58. Et quand vint Notre Ordre, Nous sauvâmes par une miséricorde de Notre part, Hud et ceux qui avec lui avaient cru. Et Nous les sauvâmes d'un terrible châtiment.

59. Voilà les Aad. Ils avaient nié les signes (enseignements) de leur Seigneur, désobéi à Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entêté.

60. Et ils furent poursuivis, ici-bas, d'une malédiction, ainsi qu'au Jour de la Résurrection. En vérité les Aad n'ont pas cru en leur Seigneur. Que s'éloignent (périssent) les Aad, peuple de Hud !                                                      

SOURATE 12 - YOUSOUF (JOSEPH)

111 versets - 21 Extraits de versets retenus 

Selon le verset 2 le Coran est en Arabe afin que tout le monde le comprenne et il était donc destiné à ceux qui parlent l'Arabe.

Le Coran reprend le récit de l'Histoire de Jacob c'est à dire Israël et de son fils Joseph et de ses onze frères qui ensemble constituent les 12 tribus d'Israël. Il explique comment les frères de Joseph se sont mal conduits à son égard et à l'égard de leur père Jacob.

Un commentaire est mentionné sur la perversité des femmes dont Joseph aurait été victime. Joseph fut inspiré par Dieu et prit de l'importance en Égypte où il fit venir sa famille pour la protéger de la famine. Les ancêtres de Jacob sont Abraham et Isaac comme le mentionne la bible. 

Extraits de versets

2. Nous l'avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.

4. Quand Joseph dit à son père : "Ô mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune ; je les ai vus prosternés devant moi".

5. "Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision à tes frères car ils monteraient un complot contre toi ; le Diable est certainement pour l'homme un ennemi déclaré. 

6. Ainsi ton Seigneur te choisira et t'enseignera l'interprétation des rêves.il étendra son bienfait sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme Il l'a fait auparavant sur tes deux ancêtres, Abraham et Isaac car ton Seigneur est Omniscient et Sage".

8. quand ceux-ci dirent : "Joseph et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.

9. Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n'importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers nous, et que vous soyez après cela des gens de bien".

10. L'un d'eux dit : "Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous êtes disposés à agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille".

19. Or, vint une caravane. Ils envoyèrent leur chercheur d'eau, qui fit descendre son eau. Il dit : "Bonne nouvelle ! Voilà un garçon ! " Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Allah cependant savait fort bien ce qu'ils faisaient.

20. Et ils le vendirent à vil prix : pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable. 

21. Et celui qui l'acheta était de l'Égypte, Il dit à sa femme : "Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu'il nous soit utile ou que nous l'adoptions comme notre enfant." Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l'interprétation des rêves. Et Allah est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas.

28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit : "C'est bien de votre ruse de femmes ! Vos ruses sont vraiment énormes !

29. Joseph, ne pense plus à cela ! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautive".

46. "Ô toi, Joseph, le véridique ! Éclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d'autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [l'interprétation exacte du rêve]".

47. Alors [Joseph dit] : "Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.

48. Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence].

49. Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir."

58. Et les frères de Joseph vinrent et entrèrent auprès de lui. Il les reconnut, mais eux ne le reconnurent pas.

59. Et il leur eut fourni leur provision.

88. Et lorsqu'ils s'introduisirent auprès de [Joseph,] ils dirent : "Ô al-Azize, la famine nous a touchés nous et notre famille ; et nous venons avec marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité. Certes, Allah récompense les charitables ! "

90. - Ils dirent : "Est-ce que tu es... Certes, tu es Joseph ! " - Il dit : "Je suis Joseph, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés. Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants".

99. Lorsqu'ils s'introduisirent auprès de Joseph, celui-ci accueillit ses père et mère, et leur dit : "Entrez en Égypte, en toute sécurité, si Allah le veut ! " 

SOURATE 14 - IBRAHIM (ABRAHAM)

52 versets - 5 Extraits de versets retenus

Dans le Coran Abraham est transformé en musulman et respecte la Salat 3 600 ans avant que le Coran ne soit écrit ou révélé. La chronologie n'est pas prise en compte et le temps semble être considéré comme une notion sans importance lorsqu'il s'agit de renforcer un récit. Abraham étant un personnage clef il est important qu'il soit musulman 2 600 ans avant que l'Islam n'existe. L'islam implique la soumission à Dieu selon les règles du Coran et ne peut pas exister sans le Coran. 

Le Coran n'a pas été révélé à Abraham qui est quand même et de façon erronée considéré comme musulman mais au prophète Mahomet et seulement à lui.Selon le Coran Abraham aurait établi une partie de sa descendance près de la maison sacrée d’Allah, c'est-à-dire la Kaaba. La Kaaba est un bâtiment cubique dans lequel le Prophète aurait placé la pierre noire en 605 avant que le Coran ne lui fut révélé. Cette pierre devait se trouver à proximité de la Kaaba puisqu'elle serait tombée du ciel pour indiquer à Adam et Ève où il fallait construire un autel. Mahomet aurait embrassé la pierre noire.

L'annonce faite par l'ange Gabriel à Mahomet disant qu'il sera le prophète fut faite en l'an 611 lorsqu'il fut âgé de 31 ans.

Le culte des pierres fait partie de la tradition préislamique des tribus de la région (polydémonistes et nabatéens...), mais les musulmans disent qu'ils ne vouent pas un de culte d'adoration à la pierre noire mais veulent seulement reproduire le geste du Prophète embrassant la pierre lors du pèlerinage. 

Il est à noter que la Bible ne mentionne pas de voyage d'Abraham à la Mecque. La Kaaba est devenue le centre de référence de l'Islam à la place de Jérusalem après le conflit qui opposa Mahomet aux juifs de Médine. 

Extraits de versets 

35. Et (rappelle-toi) quand Abraham dit : "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles.

36. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. Quiconque me suit est des miens.

37. Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - Ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? 

39. Louange à Allah, qui en dépit de ma vieillesse, m'a donné Ismaël et Isaac. Certes, mon Seigneur entend bien les prières.

40. Ô mon Seigneur ! Fais que j'accomplisse assidûment la Salat ainsi qu'une partie de ma descendance ; exauce ma prière, Ô notre Seigneur ! 

SOURATE 16 - AN-NAHL (LES ABEILLES)

128 versets - 12 Extraits de versets retenus 

Les mêmes idées sont répétées de sourate en sourate et nous en tenons à ce qui les diffère. Ce qui est notamment répété est que Dieu est à la fois miséricordieux et dur en châtiment, ce qui est paradoxal.

Il a créé l'homme (d'une goutte de sperme) verset 4, les bestiaux, l'eau, les montagnes, les rivières et les sentiers, les points de repère et les étoiles pour guider les hommes.

Il a créé les dattes et les vignes (verset 67) d'où l'on tire une boisson enivrante (pourtant interdite).  Il n'est mention des abeilles que dans le seul verset 68. Nous devons souligner les versets 57, 58 et 59 qui condamnent ceux qui voudraient se débarrasser des filles parce qu'ils désirent des fils.

Le verset 71 rend Dieu responsable de la répartition inéquitable des biens entre les hommes et le verset 93 indique que c'est par sa volonté que certains s'égarent et d'autres prennent le droit chemin rejetant par là même la notion de libre arbitre et rendant difficile la construction d'un modèle moral. 

Extraits de versets

4. Il a créé l'homme d'une goutte de sperme ; et voilà que l'homme devient un disputeur déclaré.

5. Et les bestiaux, Il les a créés pour vous ;

10. C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux.

15. Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez,

16. Ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident.

58. Et lorsqu'on annonce à l'un d'eux une fille, son visage s'assombrit et une rage profonde [l'envahit].

59. Il se cache des gens, à cause du malheur qu'on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l'enfouira-t-il dans la terre ? Combien est mauvais leur jugement !

67. Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour des gens qui raisonnent.

68. [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.

69. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent.

71. Allah a favorisé les uns d'entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu'ils possèdent de plein droit [esclaves] au point qu'ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d'Allah ?

93. Si Allah avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s'égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.

 

SOURATE 17 - AL-ISRA (LE VOYAGE NOCTURNE)              

111 versets - 8 Extraits de versets retenus 

L'accusation de corruption et de transgression du peuple d'Israël au verset 4 est violente. Les versets 8 et 10 illustrent le caractère très aléatoire de la miséricorde. Le verset 17 indique que Dieu a exterminé de nombreuses générations pour les punir.

Le verset 30 explique l'inégalité entre hommes par la volonté de Dieu.

Le verset 33 indique que l'on peut tuer un homme si l'on est en droit de le faire et de façon juste, ce qui laisse de nombreuses raisons de commettre un meurtre.

Le verset 104 confirme encore le lien entre le peuple d'Israël et la terre promise et le rassemblement de tout le peuple d'Israël sur cette terre dans le futur. 

Extraits de versets 

4. Nous avions décrété pour les Enfants d'Israël, (et annoncé) dans le Livre : "Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d'une façon excessive".

8. Il se peut que votre Seigneur vous fasse miséricorde. Mais si vous récidivez, Nous récidiverons. Et Nous avons assigné l'Enfer comme camp de détention aux infidèles.

10. et à ceux qui ne croient pas en l'au-delà, Nous leur avons préparé un châtiment douloureux.

17. Que de générations avons-nous exterminées, après Noé ! Et ton Seigneur suffit qu'Il soit Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur les péchés de Ses serviteurs.

21. Regarde comment Nous favorisons certains sur d'autres. Et dans l'au-delà, il y a des rangs plus élevés et plus privilégiés. 

30. En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qu'Il veut ou les accorde avec parcimonie. Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.   

33. Et ; sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi).

104. Et après lui, Nous dîmes aux Enfants d'Israël : "Habitez la terre". Puis, lorsque viendra la promesse de la (vie) dernière, Nous vous ferons venir en foule. 

SOURATE 19 - MARYAM (MARIE)

 98 versets - 15 Extraits de versets retenus

La sourate commence à évoquer Zacharie et sa femme Élisabeth stérile qui a pourtant donné naissance à Jean Baptiste appelé Yahya dans le Coran. Dans un deuxième temps il est expliqué comment Marie, vierge devint enceinte par la volonté de Dieu et donna naissance à Jésus appelé Issa dans le Coran. Le Coran suit l'évangile sur ce point et présente Jésus et Jean Baptiste comme des cousins mais restreint le rôle de Jésus à celui de messager de Dieu et ne le reconnaît pas en tant que fils de Dieu.

Il est rappelé que le Coran a été présenté dans une langue facile à comprendre pour ceux qui en sont destinataires, c'est à dire l'Arabe (verset 97). Le verset 98 indique que de nombreuses générations qui ne l'ont pas suivi en ont péri. 

Extraits de versets

7. "Ô Zacharie, Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme".

8. Et [Zacharie dit] : "Ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ?"

9. [Allah] lui dit : "Ainsi sera-t-il ! Ton Seigneur a dit : "Ceci m'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien".

12. ..."Ô Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora) ! " Nous lui donnâmes la sagesse alors qu'il était enfant,

17. Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d'un homme parfait.

19. Il dit : "Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur".

22. Elle devient donc enceinte [de l'enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.

27. Puis elle vint auprès des siens en le portant [le bébé]. Ils dirent : "Ô Marie, tu as fait une chose monstrueuse !

30. Mais [le bébé] dit : "Je suis vraiment le serviteur d'Allah. Il m'a donné le Livre et m'a désigné Prophète.

33. Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant".

34. Tel est Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent.

88. Et ils ont dit : "Le Tout Miséricordieux S'est attribué un enfant ! " 89. Vous avancez certes là une chose abominable !

97. Nous l'avons rendu (le Coran) facile [à comprendre] en ta langue, afin que tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux, et que, tu avertisses un peuple irréductible.

98. Que de générations avant eux avons-Nous fait périr ! En retrouves-tu un seul individu ? Ou en entends-tu le moindre murmure ? 

 SOURATE 21- AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)

112 versets - 16 Extraits de versets retenus 

Dieu a brisé les cités et les hommes qui n'ont pas crû en lui malgré ses messagers dont il est à nouveau fait la liste. L'enfer est promis à tous ceux qui prétendent qu'il existe d'autres divinités.

Les montagnes ont été construites solidement pour ne pas qu'elles ne s'écroulent et créent des défilés pour guider les hommes (verset 31) et le ciel est un toit protégé (verset 32).

La liste des messagers et des personnes privilégiées par Dieu comprend Moïse et son frère Aaron qui ont reçu le livre du discernement : la Thora. Puis il est rappelé qu'Abraham (Abram à cette époque) a brisé les idoles de son peuple et il reçu Isaac et Jacob qui furent des gens de bien. Lot eu la capacité de juger et Noé fut sauvé. David et Salomon eurent un bon jugement.

Job, Ismaël, Zacharie, Jean Baptiste, la vierge Marie et son fils Jésus ne sont pas oubliés.

Ceux qui n'aiment pas Dieu seront le combustible du feu de l'enfer. 

Extraits de versets

6. Pas une seule cité parmi celles que Nous avons fait périr avant eux n'avait cru [à la vue des miracles]. Ceux-ci croiront-ils donc ?
29. Et quiconque d'entre eux dirait : "Je suis une divinité en dehors de Lui". Nous le rétribuerons de l'Enfer. C'est ainsi que Nous rétribuons les injustes.

31. Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne s'ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu'ils se guident.

32. Et Nous avons fait du ciel un toit protégé et cependant ils se détournent de ses merveilles.

48. Nous avons déjà apporté à Moïse et Aaron le Livre du discernement (la Thora) ainsi qu'une lumière et un rappel pour les gens pieux,

62. (Alors) ils dirent : "Est-ce toi qui as fait cela à nos divinités, Abraham ? "

72. Et Nous lui donnâmes Isaac et, de surcroît Jacob, desquels Nous fîmes des gens de bien.

74. Et Lot ! Nous lui avons apporté la capacité de juger et le savoir, et Nous l'avons sauvé de la cité où se commettaient les vices ; ces gens étaient vraiment des gens du mal, des pervers.

76. Et Noé, quand auparavant il fit son appel. Nous l'exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse,

78. Et David, et Salomon, quand ils eurent à juger au sujet d'un champ cultivé où des moutons appartenant à une peuplade étaient allés paître, la nuit. Et Nous étions témoin de leur jugement.

83. Et Job, quand il implora son Seigneur : "Le mal m'a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux" !

85. Et Ismaël, Idris et Zul-Kifl qui étaient tous endurants ;

89. Et Zacharie, quand il implora son Seigneur : "Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers".

90. Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse. Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous.

91. Et celle [la vierge Marie] qui avait préservé sa chasteté ! Nous insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fîmes d'elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l'univers.

98."Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous vous y rendrez tous. 

SOURATE 22 - AL-HAJJ (LE PÈLERINAGE)

78 versets - 9 Extraits de versets retenus 

Le verset 5 explique comment Dieu intervient à chaque étape de la reproduction humaine.

 Dans le verset 16 il est dit qu'Allah guide qui il veut supprimant ainsi le libre arbitre et la culpabilité de l'homme dans ses choix ; un homme qui fait un mauvais choix a en fait été guidé par Dieu dans cette voie ce qui est surprenant et pourtant dans le verset 17- Dieu reproche leur choix à ceux qui n'ont pas suivi sa voie dont les juifs, les chrétiens et autres infidèles. Le verset 16 contredit donc le verset 17.

Ceux que Dieu n'a pas voulu guider subiront pourtant le châtiment de l'Enfer avec moult détails sur leurs tortures (vêtement de feu et eau bouillante sur la tête qui feront fondre leurs ventres et leurs peaux).

Au paradis les croyants auront des bracelets d'or et de perles et des habits de soie. Seuls les versets 26 et 27 parlent de la Kaaba et du pèlerinage (Hajj). Dans le verset 65, il est dit que Dieu pourrait faire tomber le ciel sur la terre mais qu'il le retient jusqu'à présent. 

Extraits de versets : 

5.Ô hommes ! Si vous doutez au sujet de la Résurrection, C'est Nous qui vous avons créés de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adhérence puis d'un embryon [normalement] formé aussi bien qu'informe pour vous montrer [Notre Omnipotence] et Nous déposerons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu'à un terme fixé. Puis Nous vous en sortirons [à l'état] de bébé, pour qu'ensuite vous atteigniez votre maturité.

16. C'est ainsi que Nous le fîmes descendre (le Coran) en versets clairs et qu'Allah guide qui Il veut.

17. Certes, ceux qui ont cru et les Juifs, les Sabéens [adorateurs des étoiles], les Nazaréens, les Mages et ceux qui donnent à Allah des associés, Allah tranchera entre eux le jour de Jugement, car Allah est certes témoin de toute chose.

19. Voici deux clans adverses qui disputaient au sujet de leur Seigneur. A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de feu, tandis que sur leurs têtes on versera de l'eau bouillante.

20. qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux.

23. Certes Allah introduit ceux qui croient et font de bonnes œuvres aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Là, ils seront parés de bracelets d'or, et aussi de perles ; et leurs vêtements y seront de soie.
26.
Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant] : "Ne M'associe rien ; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent".

27. Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné.

65. N'as-tu pas vu qu'Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par son ordre ? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. 

SOURATE 23 - AL-MUMINUNE (LES CROYANTS)

118 versets - 8 Extraits de versets retenus 

La plupart des versets sont déjà inscrits dans les autres sourates et encore un fois répétés. Bienheureux sont les croyants qui iront au paradis et qui limitent notamment leur activités sexuelles avec leurs femmes et leurs esclaves.

Extraits de versets

1. Bienheureux sont les croyants,

2. ceux qui sont humbles dans leur Salat,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s'acquittent de la Zakat,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer ;

10. Ce sont eux les héritiers,

11. qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement. 

SOURATE 24 - AN-NUR (LA LUMIÈRE)

64 versets - 4 Extraits de versets retenus

                                                                            

Cette sourate impose cent coups de fouets aux fornicateurs (même si aucun des deux n'est marié) et la lapidation de la femme adultère si son acte est corroboré par quatre témoins.

Si un mari accusateur est un menteur il sera simplement maudit et subira un châtiment dans l'au delà mais rien sur la terre.

Le verset 31 est à la base du port du voile pour les femmes musulmanes. Il est questions de cacher les atours de la femme et de rabattre le voile sur la poitrine.

Il n'est pas question dans ce verset du voile sur le visage et les cheveux ; le port du voile sur le visage et la tête est suggéré dans le verset 59, sourate 33.

Les femmes ne doivent pas frapper du pied pour laisser deviner ce que pourraient être leur parure. 

Extraits de versets

2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition.

6. Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses (*), sans avoir d'autres témoins qu'eux mêmes, le témoignage de l'un d'eux doit être une quadruple attestation par Allah qu'il est du nombre des véridiques,

(*) La peine étant la lapidation

23. Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes [qui ne pensent même pas à commettre la turpitude] et croyantes sont maudits ici-bas comme dans l'au-delà ; et ils auront un énorme châtiment,

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. 

SOURATE 25 - AL FURQANE (LE DISCERNEMENT)

77versets - 6 Extraits de versets retenus 

Le prophète paraît se défendre contre de multiple attaques qu'il a subies de la part de gens qui ne partageaient ni sa foi, ni son opinion (versets 4, 5, 41et 60).

Le Coran se présente comme un règle de conduite que tout le monde doit admettre et n'envisage pas d'en tolérer d'autres. Le Coran est donc intolérant et ne convient donc pas à la civilisation occidentale contemporaine. Ceux qui ne veulent pas suivre le Coran sont menacés du pire (verset 11).

Ce qui est appelé discernement dans le Coran est un devoir d'acceptation inconditionnel et "sans discernement." 

Extraits de versets

1. Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers.

2. Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S'est point attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions.

4. Les mécréants disent : "Tout ceci n'est qu'un mensonge qu'il (Muhammad) a inventé, ou d'autres gens l'ont aidé". Or, ils commettent là une injustice et un mensonge.

5. Et ils disent : "Ce sont des contes d'anciens qu'il se fait écrire ! On les lui dicte matin et soir !"

41. Et quand ils te voient, ils ne te prennent qu'en raillerie : "Est-ce là celui qu'Allah a envoyé comme Messager?

60. Et quand on leur dit : "Prosternez-vous devant le Tout Miséricordieux", ils disent : "Qu'est-ce donc que le Tout Miséricordieux? Allons-nous nous prosterner devant ce que tu nous commandes ? " - Et cela accroît leur répulsion. 

SOURATE 27 - AN-NAML (LES FOURMIS)

93 versets - 13 Extraits de versets retenus 

Les 15 premiers versets parlent encore de l'exode. Dans le verset 18 une fourmi alerte les autres qu'elles pourraient être écrasées sous les pieds des soldats de Salomon.

Puis il est question de la Reine de Saba dont le peuple n'a pas foi en Dieu. Salomon se fit le porte parole de Dieu et aurait fait selon le Coran, venir la Reine pour qu'elle se soumette à Dieu.

Dans le verset 54 il est rappelé l'hostilité de Dieu envers l'homosexualité démontrée par la destruction de Sodome et Gomorrhe.

Extraits de versets 

18. Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : "Ô fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s'en rendre compte" !

22. Mais elle n'était restée (absente) que peu de temps et dit : "J'ai appris ce que tu n'as point appris ; et je te rapporte de Sabaa" une nouvelle sûre :

23. J'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique.

24. Je l'ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu d'Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés.

29. La reine dit : "Ô notables ! Une noble lettre m'a été remise.

30. Elle vient de Salomon ; et c'est : "Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

36. Puis, lorsque [la délégation] arriva auprès de Salomon, celui-ci dit : "Est-ce avec des biens que vous voulez m'aider? Alors que ce qu'Allah m'a procuré est meilleur que ce qu'Il vous a procuré.

37. Retourne vers eux. Nous viendrons avec des armées contre lesquelles ils n'auront aucune résistance et nous les en expulserons tout humiliés et méprisés.

43. Or, ce qu'elle adorait en dehors d'Allah l'empêchait (d'être croyante) car elle faisait partie d'un peuple mécréant.

44. On lui dit : "Entre dans le palais". Puis, quand elle le vit, elle le prit pour de l'eau profonde et elle se découvrit les jambes. Alors, [Salomon] lui dit : "Ceci est un palais pavé de cristal". - Elle dit : "Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même : Je me soumets avec Salomon à Allah, Seigneur de l'univers".

54. [Et rappelle-leur] Lot, quand il dit à son peuple : "Vous livrez-vous à la turpitude [I 'homosexualité] alors que vous voyez clair".

55. Vous allez aux hommes au lieu de femmes pour assouvir vos désirs ? Vous êtes plutôt un peuple ignorant.

SOURATE 29 - AL-ANKABUT (L'ARAIGNÉE)

69 versets - 5 Extraits de versets retenus 

Cette sourate répète le sens des sourates précédentes et notamment l'histoire de Noé, d'Abraham, d'Isaac, Jacob et de Lot. Ceux qui ne croient pas en Dieu vivent dans une maison aussi fragile que celle de l'araignée (verset 41) d'où le nom de cette sourate. 

Extraits de versets

14. Et en effet, Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu'ils étaient injustes.

16. Et Abraham, quand il dit à son peuple : "Adorez Allah, et craignez-Le : cela vous est bien meilleur si vous saviez".

26. Lot crut en lui. Il dit : "Moi, j'émigre vers mon Seigneur, car c'est Lui le Tout Puissant, le Sage".

27. Nous lui donnâmes Isaac et Jacob, et plaçâmes dans sa descendance la prophétie et le Livre. Nous lui accordâmes sa récompense ici-bas, tandis que dans l'au-delà, il sera parmi les gens de bien.

41. Ceux qui ont pris les protecteurs en dehors d'Allah ressemblent à l'araignée qui s'est donné maison. Or la maison la plus fragile est celle de l'araignée. Si seulement ils savaient ! 

SOURATE 33 - AL-AHZAB (LES COALISÉS)

73 versets - 7 Extraits de versets retenus 

En 627 éclata la guerre de la tranchée qui opposales tribus arabes Quraych de la Mecque, la tribu juive Banu Qurayza de Médine et d'autres tribus arabes polythéistes comme les Banu Ghatafan à Mahomet et à ses partisans réfugiés à Médine depuis 622. Ces tribus furent appelés les "Coalisés" auxquels la Sourate 33 doit son nom.  Tous les hommes de la tribu Juive des Banu Qurayza furent exécutés bien qu'ils se fussent rendus et leurs femmes et enfants furent vendus.

Les sourates traitent généralement peu du sujet relatif à leur intitulé.

Le verset 4 fait allusion à la répudiation aisée des épouses. Il est recommandé que les enfants adoptés gardent le nom de leur père pour ne pas être confondus avec les autres enfants (verset 5). 

Le verset 6 est étonnant car il est dit que le prophète a plus de droits sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux mêmes; or le prophète n'est qu'un être humain et le messager de Dieu qui est le seul à avoir des droits sur les croyants et il y a là une contradiction théologique.

En fait l'Islam a d'une certaine façon divinisé le prophète qui a plus de pouvoirs qu'un humain au point qu'ilest interdit de le représenter ; tout ceci semble paradoxal compte tenu du strict respect du monothéisme que veut imposer l'Islam.

Le Prophètedéconseille la fuite et encourage le combat (verset 16). Vous hériterez des biens des gens du livre, tués ou prisonniers alliés à ceux qui ne voulaient pas suivre le Coran (verset 26 et 27).

Le verset 59 est très clair quant au port du grand voile que les femmes doivent utiliser pour se dissimuler.

Extraits de versets

4. Allah n'a pas donné à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant] : "Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère ". Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants.

Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction. 

5. Appelez-les du nom de leurs pères : c'est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés. Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos cœurs font délibérément. Allah, cependant, est Pardonneur et Miséricordieux.

6. Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-mêmes. Les liens de consanguinité ont [dans les successions] la priorité [sur les liens] unissant les croyants.

16. Dis : "Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est la mort (sans combat) ou le meurtre (dans le combat) que vous fuyez ; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps)".

26. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre(*) qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs ; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.

(*) Dans ce cas la tribu juive Banu Qurayza

27. Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée.

59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. 

SOURATE 34 - SABA

54 versets - 4 Extraits de versets retenus

Le verset 5 envisage un supplice douloureux pour ceux qui tentent de rendre vains les versets du Coran et mettent en cause l'omnipotence de Dieu dont la résultante logique devrait être l'impossibilité que les versets soient rendus vains.Toutefois pour éviter toute tentative la menace d'un supplice douloureux répétitive dans le Coran est une fois de plus réitérée. Les versets 15 et 16 montrent que malgré les bienfaits dont ils bénéficiaient les gens de la tribu de Sabba se détournèrent de Dieu déchainant sa colère. Le verset 49 indique que le Coran est la seule vérité caractérisant encore l'intolérance de l'Islam.

Extraits de versets

5. Et ceux qui s'efforcent de rendre vains Nos versets, ceux-là auront le châtiment d'un supplice douloureux.

15. Il y avait assurément, pour la tribu de Saba un Signe dans leurs habitats ; deux jardin, l'un à droit et l'autre à gauche. "Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur".

16. Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l'inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.

49. Dis : "La Vérité [l'Islam] est venue. Et le Faux [la mécréance] ne peut rien commencer ni renouveler". 

SOURATE 35 - FATIR (LE CRÉATEUR)

 45 versets - 5 Extraits de versets retenus 

Le Coran est attaché aux anges qui selon la légende volent dans le ciel et sont là dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Puis revient la litanie sur ceux qui ont mécru et qui auront un dur châtiment et les autres une grosse récompense.

Puis revient aussi souvent le fait que le Prophète ait été traité de menteur, on peut se demander si l'importance apportée aux moqueurs au point de les mentionner dans le Coran ne dissimule pas un certain doute. 

Dans le jardin d'Éden les gens porteront des bracelets d'or, des perles et des vêtements de soie qui paraissent aussi terrestres que les descriptions des paradis païens et ils ne ressentiront ni fatigue ni lassitude.

Extraits de versets

1. Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent.

7. Ceux qui ont mécru auront un dur châtiment, tandis que ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres auront un pardon et une grosse récompense.

25. Et s'ils te traitent de menteur, eh bien, ceux d'avant eux avaient traité (leurs Messagers) de menteurs, cependant que leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, les écrits et le Livre illuminant.
33. Les jardins d'Éden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles ; et là, leurs vêtements sont de soie.

35. C'est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent". 

SOURATE 37 - AS-SAFFAT (Les RANGÉES)

182 versets - 14 Extraits de versets retenus 

Les étoiles sont là pour décorer le ciel afin de le protéger du diable. Les serviteurs d'Allah vivront dans un paradis où ils mangeront des fruits couchés sur des lits face à face et boiront une eau blanche savoureuse entourés de belle femmes aux grands yeux.

On voit là une problématique bien terrestre que devait rencontrer les tribus d'Arabie : le manque d'eau, le manque de nourriture, la recherche du plaisir charnel.

Le nombre de versets d'une sourate est arbitraire ainsi le morceau de phrase " Même s'ils disaient" constitue à lui seul un verset même s'il n'a en lui même, aucune signification.

Extraits de versets

1. Par ceux qui sont rangés en rangs.

4. "Votre Dieu est en vérité unique,

6. Nous avons décoré le ciel le plus proche d'un décor : les étoiles,

7. afin de le protéger contre tout diable rebelle.

40. sauf les serviteurs élus d'Allah,

41. Ceux-là auront une rétribution bien connue ;

42. Des fruits, et ils seront honorés,

43. Dans les Jardins du délice,

44. Sur des lits, face à face.

45. On fera circuler entre eux une coupe d'eau remplie à une source

46. Blanche, savoureuse à boire,

47. Elle n'offusquera point leur raison et ne les enivrera pas.

48. Et Ils auront auprès d'eux des belles aux grandes yeux, au regard chaste,

167. Même s'ils disaient : (*)

(*) Exemple de verset qui n'et une partie de phrase n'ayant pas de sens en lui-même) 

SOURATE 38 - SAD (SAD)

 88 versets - 6 Extraits de versets retenus 

Cette sourate répète les mêmes idées que les précédentes et fait toujours référence au même petit nombre de personnages bibliques. Dans le verset 7 le Christianisme est accusé de polythéisme. 

Extraits de versets

2. Ceux qui ont mécru sont plutôt dans l'orgueil et le schisme !

3. Que de générations avant eux avons-Nous fait périr, qui ont crié, hélas, quand il n'était plus temps d'échapper ?

4. Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent : "C'est un magicien et un grand menteur,

5. Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante".

6. Et leurs notables partirent en disant : "Allez-vous en, et restez constants à vos dieux : c'est là vraiment une chose souhaitable.

7. Nous n'avons pas entendu cela dans la dernière religion (le Christianisme) ; ce n'est en vérité que pure invention ! 

SOURATE 39 - AZ-ZUMAR (LES GROUPES)

75 versets - 5 Extraits de versets retenus 

Il a été ordonné à chacun d'être le premier musulman et pourtant Abraham avait été mentionné comme le premier des musulmans et ceux qui ne le seront pas seront punis par un châtiment terrible.

Le Coran est en langue arabe pour qu'il soit clair et s'il avait été dans une autre langue son sens aurait pu être tortueux et il s'adresse donc aux locuteurs de la langue arabe.

L'Islam comme le christianisme sont prosélytes mais le christianisme accepte la diversité des langues pour s'adresser au plus grand nombre.

Pourtant les musulmans du moyen orient et d'Afrique ne représentent que 320 millions d'habitants sur 1 600 millions de musulmans soit 20% du total. Par ailleurs ceux qui parlent l'arabe ne le lisent pas nécessairement et les dialectes locaux sont multiples.

Donc le Coran a été diffusé auprès de populations dont on ne peut être sûr de leur compréhension. Près d'un milliards de musulmans vivent en Asie en en excluant le moyen orient. 

Extraits de versets

11. Dis : "Il m'a été ordonné d'adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte,

12. Et il m'a été ordonné d'être le premier des Musulmans.

13. Dis : "Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible".

27. Nous avons, dans ce Coran, cité pour les gens des exemples de toutes sortes afin qu'ils se souviennent.

28. Un Coran [en langue] arabe, dénué de tortuosité, afin qu'ils soient pieux ! 

SOURATE 40 - GAFIR (LE PARDONNEUR)

 85 versets - 3 Extraits de versets retenus 

Cette sourate répète encore les mêmes affirmations que dans les précédentes : les mécréants n'ont pas cru les messagers de Dieu et ont été punis. Puis les mêmes figures bibliques sont évoquées Moise, Noé, ... 

Extraits de versets

22. Ce fut ainsi, parce que leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, mais ils se montrèrent mécréants. Allah donc les saisit, car Il est fort et redoutable dans Son châtiment.

23. Nous envoyâmes effectivement Moïse avec Nos signes et une preuve évidente,

31. Un sort semblable à celui du peuple de Noé, des Aad et des Tamud, et de ceux [qui vécurent] après eux". Allah ne veut [faire subir] aucune injustice aux serviteurs. 

SOURATE 41- FUSSILAT(LES VERSETS DÉTAILLÉS)            

54 versets - 2 Extraits de versets retenus 

Une autre langue que l'arabe est source d'erreur et cette langue a été choisie pour le Coran. La Thora a été donnée à Moïse dans une autre langue que l'arabe et il y eut controverse.

Tout se passe comme si l'Arabe était la langue universelle du monde, à moins comme cela est plus probable qu'il ne s'adresse qu'aux tribus arabes de la Mecque et de Médine. Il est possible que lorsque Mahomet parle des juifs il n'ait en tête que les tribus de la Mecque et de Médine.

Par ailleurs on peut trouver choquant et paradoxal qu'un prophète se permette de juger la langue que Dieu a choisie pour transmettre la Thora à Moïse.

Si Dieu est omnipotent il ne doit être l'objet d'aucune critique même de la part du prophète auquel le Coran a été révélé. 

Extraits de versets

44. Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que l'arabe, ils auraient dit : "Pourquoi ses versets n'ont-ils pas été exposés clairement? Quoi ? Un [Coran] non-arabe et [un Messager] arabe !"

45. Nous avons effectivement donné à Moïse le Livre. Puis, il y eut controverse là-dessus. 

SOURATE 42 - ACHOURA (LA CONSULTATION)

53 versets - 3 Extraits de versets retenus 

Encore une fois le verset 7 confirme le caractère local du Coran par la langue : l'Arabe et la désignation de la mère des cités : la Mecque et ses alentours. 

Le verset met en cause encore une fois le libre arbitre de l'être humain car Dieu est omnipotent et guide seulement qui il veut vers le droit chemin, ce qui reviendrait à dire que ceux qui s'égarent sont des victimes de Dieu.

Le verset 13 désigne encore et encore les mêmes figures bibliques : Noé, Abraham, Moïse et Jésus. 

La référence à Jésus est pourtant surprenante car son enseignement est à l'opposé en de très nombreux points essentiels à celui de l'Islam.  

Extraits de versets 

7. Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un Coran arabe, afin que tu avertisses la Mère des cités (la Mecque) et ses alentours et que tu avertisses du jour du rassemblement, sur lequel il n'y a pas de doute : Un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente.

8. Et si Allah avait voulu, Il en aurait fait une seule communauté. Mais il fait entrer qui Il veut dans Sa miséricorde. Et les injustes n'auront ni maître, ni secoureur.

13. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. 

SOURATE 43 - AZZUKHRUF (L'ORNEMENT)

89 versets - 1 Extrait de verset retenu

Encore une fois le caractère local du Coran est confirmé par le choix de sa langue.

Extrait du verset 3

3. Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez.

 SOURATE 47 - MOUHAMMAD

38 versets - 3 Extraits de versets retenus

Ceux qui ont mécru ont suivi le faux mais dans les sourates précédentes il est dit que Dieu choisi ceux qu'il veut guider.

Au combat il faut frapper les mécréants au cou ce qui leur laisse peu de chance de vie et est assez violent ; mais les prisonniers peuvent être libéré contre une rançon et on voit là poindre la notion de prise d'otages (verset 4).

L'attaque au cou des hommes est bien mentionnée dans le Coran et la décapitation est un supplice qui connaît un développement intense actuellement avec DAESH qui la pratique souvent.

Au verset 15 nous avons de nouveau une description du paradis avec des ruisseaux d'une eau jamais malodorante qui illustre le problème de l'eau pour les tribus d'Arabie, des ruisseaux de lait qui ne tourne jamais (problème de la conservation du lait), des ruisseaux d'un vin délicieux  (dont la consommation n'est pourtant pas licite), des ruisseaux de miel et des fruits (on devine que dans le désert il n'est pas facile de faire pousser des fruits). 

Extraits de versets

3. Il en est ainsi parce que ceux qui ont mécru ont suivi le Faux et que ceux qui ont cru ont suivi la Vérité émanant de leur Seigneur. C'est ainsi qu'Allah propose leurs exemples aux gens.

4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-les au cou. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux.

Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

15. Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié.

Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu'un pardon de la part de leur Seigneur. [Ceux-là] seront-ils pareils à ceux qui s'éternisent dans le Feu et qui sont abreuvés d'une eau bouillante qui leur déchire les entrailles ?

 SOURATE 48-AL-FATH (LA VICTOIRE ECLATANTE)

29 versets - 6 Extraits de versets retenus 

Les mécréants (Juifs et chrétiens) ne méritent que la fournaise ardente. Ceux qui n'ont pas combattu ne méritent pas une part du butin et Dieu promet victoires et butins abondants. Dieu demande que vous soyez durs envers les mécréants. 

Extraits de versets 

1. En vérité Nous t'avons accordé une victoire éclatante,

13. Et quiconque ne croit pas en Allah et en Son messager... alors, pour les mécréants, Nous avons préparé une fournaise ardente.
15. Ceux qui restèrent en arrière diront, quand vous vous dirigez vers le butin pour vous en emparer
 ; "Laissez-nous vous suivre".

18. Allah a très certainement agréé les croyants et Il les a récompensés par une victoire proche

19. Ainsi qu'un abondant butin qu'ils ramasseront.

29. Muhammad est le Messager d'Allah et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux.

[Allah] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. 

SOURATE 55 - AR-RAHMAN (LE TOUT MISERICORDIEUX)

78 versets - 9 Extraits de versets retenus 

Dieu est miséricordieux, il a pourtant créé l'enfer pour punir les criminels, les mécréants ; il est fait allusion ensuite aux herbes et aux arbres qui se prosternent puis à la création des hommes et à la balance qui garantit le poids dans les transactions commerciales. 

Extraits de versets

1. Le Tout Miséricordieux.

2. Il a enseigné le Coran.

6. Et l'herbe et les arbres se prosternent.

7. Et quant au ciel, Il l'a élevé bien haut. Et Il a établit la balance,

8. Afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée :

9. Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée.

16. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
43. Voilà l'Enfer que les criminels traitaient de mensonge.

44. Ils feront le va-et-vient entre lui (l'Enfer) et une eau bouillante extrêmement chaude. 

SOURATE 56 - AL-WAQI'A (L'ÉVÉNEMENT)

96 versets - 33 Extraits de versets retenus

Plus de détails sur le paradis païen proposé par le Coran 

Quand le jour du jugement arrivera il y aura trois catégories de personnes qui seront jugés et qui sont les suivantes :

1-Les premiers à avoir suivre les ordres de Dieu : Ils seront accoudés dans des lits d'or et de pierreries et seront servis par de jeunes garçons en liqueur, fruits et chair d'oiseau et ils auront à leurs services des "houris aux grands beaux yeux", c'est à dire de belles jeunes femmes éternellement vierges. 

2-Les gens de droite qui sont ceux qui ont respecté le Coran ; ils auront des jujubes et des bananes à volonté et autres fruits et seront sur "des lits surélevés avec des femmes gracieuses et vierges."

3-Les gens de gauche c'est à dire les mécréants, les idolâtres qui souffriront d'un souffle brûlant et d'une eau bouillante à l'ombre d'une fumée noire. Ils ne pourront manger qu'un arbre épineux et boire de l'au bouillante. 

Extraits de versets

1. Quand l'événement (le Jugement) arrivera,

7. alors vous serez trois catégories :

8. les gens de la droite - que sont les gens de la droite ?

9. Et les gens de la gauche - que sont les gens de la gauche ?

10. Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà)

11. Ce sont ceux-là les plus rapprochés d'Allah

12. dans les Jardins des délices,

15. Sur des lits ornés [d'or et de pierreries],

16. S'y accoudant et se faisant face.

17. Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes,

18. Avec des coupes, des aiguières et un verre [rempli] : d'une liqueur de source

20. Et des fruits de leur choix,

21. et toute chair d'oiseau qu'ils désireront.

22. Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux,

23. Pareilles à des perles en coquille.

24. en récompense pour ce qu'ils faisaient.

27. Et les gens de la droite ; que sont les gens de la droite ?

28. [Ils seront parmi] : des jujubiers sans épines,

29. Et parmi des bananiers aux régimes bien fournis,

30. Dans une ombre étendue

31. [Près] d'une eau coulant continuellement,

32. Et des fruits abondants

34. Sur des lits surélevés,

35. C'est Nous qui les avons créées à la perfection,

36. Et Nous les avons faites vierges,

37. Gracieuses, toutes de même âge,

38. Pour les gens de la droite.

41. Et les gens de la gauche ; que sont les gens de la gauche ?

42. ils seront au milieu d'un souffle brûlant et d'une eau bouillante,

43. À l'ombre d'une fumée noire

52. vous mangerez certainement d'un arbre de Zaqqoum.

53. Vous vous en remplirez le ventre,

54. Puis vous boirez par-dessus cela de l'eau bouillante.

 

IV-LES NECESSAIRES REFORMES DU CORAN AFIN DE RENDRE L'ISLAM COMPATIBLE AVEC LES DROITS DE L'HOMME

On ne peut tolérer que sous couvert du "Sacré", on puisse enseigner dans le monde civilisé :

 (i) un antisémitisme particulièrement violent,

(ii) un antichristianisme puissant venant en second rang derrière l'antisémitisme et plus généralement

(iii) la haine des autres

(iv) l'appel à la violence et au meurtre

(v) l'utilisation du supplice

(vi) la prise d'otages

(vii) la prise de butins

(viii) le rejet des valeurs humanistes au titre d'une omnipotence divine supposée.

Ces règles inspirent directement les mouvements extrémistes islamistes qui ne font qu'appliquer le Coran à la lettre pour commettre ce que nous voyons comme des actes de terrorisme et qu'ils voient comme des actes de piété religieuses. Il est étonnant que la violence soit un acte de piété mais le Coran n'enseigne pas l'amour et la paix mais l'intolérance et la violence. 

C'est l'ignorance du Coran qui amène de nombreuses personnes à assimiler par simplification l'Islam aux religions du livre. Le Coran s'oppose aux gens du livre. Sur ce faux argument il est facile de convaincre les populations occidentales que les terroristes ne respectent pas le Coran alors qu'ils le respectent à la lettre.

Certains imams et musulmans modérés font la part des choses au titre de leurs convictions personnelles et passent sous silence les versets anachroniques et violents qui desservent l'Islam ; ils préfèrent souligner des règles de bons sens et notamment le respect du strict monothéisme audibles pour un public occidental alors que les faits sont têtus. Ces imams et des leaders politiques occidentaux pourraient permettre de normaliser l'islam pour en faire une religion acceptable en occident. mais cela passe nécessairement par une modification des textes virulents.

Par ailleurs le Coran fait un principe de la supériorité de l'homme sur la femme et mentionne clairement l'obligation dégradante du point de vue occidental, du port du voile malgré l'humiliation qu'il représente pour les femmes et pour l'ensemble des autres femmes qui doivent en subir la vision.

Par de nombreux versets le Coran a un caractère local qui concerne la Mecque et ses alentours et par la langue arabe définie dans le Coran comme la seule langue intelligible et claire qui permette le raisonnement et la compréhension.

Le Coran indique que la Thora donnée à Moïse n'ayant pas été écrite en Arabe a produit de nombreuses de controverses. Cette remarque est du propre point de vue du reste du Coran, une critique inacceptable à l'égard de Dieu dans sa manière de s'adresser à ses prophètes.

L'omnipotence de Dieu est portée à son paroxysme au point que le libre arbitre de l'être humain est exclu du Coran dans de nombreux versets. L'absence de libre arbitre rend impossible la détermination des notions de bien et de mal pour fonder une morale qui est la bases des religions et paradoxalement Dieu est responsable du bien comme du mal.

Les versets que nous allons mentionner ne peuvent être enseignés dans les pays occidentaux qui prendraient la responsabilité de la transmission de la haine et de la violence de génération en génération. Ce qui a été possible pour l'Église avec Vatican II devrait l'être aussi pour l'Islam en particulier lorsque l'ordre public s'en trouve menacé comme nous pouvons le voir aujourd'hui.

Aux réponses diplomatiques et dilatoires des Imams et leaders musulmans nous devons réagir avec une connaissance claire du Coran qui seule permet de poser les questions qui s'imposent et c'est le but de cet ouvrage.

Il appartient bien sûr aux Imams les plus ouverts de trouver le mode d'expression le plus adapté des versets du Coran pour neutraliser les versets les plus dangereux. La solution pourrait aussi être comme en Tunisie de séparer le laïque du religieux. 

1-ANTIJUDAISME 

Il n'est pas acceptable que sous couvert du "sacré" l'antisémitisme soit officiellement enseigné dans les institutions musulmanes et en particulier celles se trouvant dans des pays démocratiques favorables au principe des droit de l'Homme.

Il est aussi intolérable de dire que Dieu ait maudit les enfants d'Israël et cela à plusieurs reprises et qu'ils sont des falsificateurs.

Il est mensonger et contraire aux règles du Judaïsme de prétendre que tous les enfants d'Israël créateurs qui appliquent strictement le monothéisme aient demandé à voir Dieu à découvert, aient dit que Dieu a la main fermée, tuent les messagers de Dieu, sont les ennemis les plus acharnés des croyants et prétendent que Dieu a un fils nommé Uzayr (Ezra selon certains traducteurs).

Ces mensonges n'ont pour but que d'attiser la haine et la violence contre les Juifs ce qui ne peut être toléré au nom du sacré et l'Islam n'est pas seul sacré. Il est invraisemblable de dire qu'Abraham, haute figure de l'Histoire juive, était musulman 2600 ans avant que le Coran qui est le fait générateur de l'Islam, n'ait été révélé.

Le verset 157 de la Sourate 4 le Coran lève l'accusation des Juifs d'avoir tué le Christ mais les accusent de se vanter de l'avoir fait et maintient ainsi le cycle infernal d'une accusation contre les Juifs. 

Extraits de versets à reconsidérer

SOURATE 2

44. Commanderez-vous (les Juifs) aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? Êtes-vous donc dépourvus de raison ?

67. (Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple : "Certes Allah vous ordonne d'immoler une vache". Ils dirent : "Nous prends-tu en moquerie ? "

75. - Eh bien, espérez-vous [Musulmans], que des pareils gens (les Juifs) partageront votre foi ? Alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole d'Allah, la falsifièrent sciemment.

88. Et ils dirent : "Nos cœurs sont enveloppés et impénétrables" - Non mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité, leur foi est donc médiocre.

SOURATE 3

67. Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (Musulman). Et il n'était point du nombre des Associateurs.
95. Dis : "C'est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d'Abraham, Musulman droit. Et il n'était point des associateurs".
 

SOURATE 4

46. Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens, et disent : "Nous avions entendu, mais nous avons désobéi", "Écoute sans qu'il te soit donné d'entendre". Mais Allah les a maudits à cause de leur mécréance ; leur foi est donc bien médiocre.

153. Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : "Fais-nous voir Allah à découvert ! " Alors la foudre les frappa pour leur tort.

155. (Nous les avons maudits) à cause de leur rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : "Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables". Et réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance.

156. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie.

157. et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"."... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié ; mais ce n'était qu'un faux semblant ! 

SOURATE 5

13. Et puis, à cause de leur violation de l'engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux.

64. Et les Juifs disent : "La main d'Allah est fermée ! " Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit.

70. Certes, Nous avions déjà pris l'engagement des Enfants d'Israël, et Nous leur avions envoyé des messagers. Mais chaque fois qu'un Messager leur vient avec ce qu'ils ne désirent pas, ils en traitent certains de menteurs et ils en tuent d'autres.

82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : "Nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. 

SOURATE 17 

4. Nous avions décrété pour les Enfants d'Israël, (et annoncé) dans le Livre : "Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d'une façon excessive".

 

2-ANTICHRISTIANISME

Les Chrétiens ne sont pas épargnés par le Coran et Dieu les châtieraient en particulier pour leur péchés. Il est intolérable pour le Coran que le Christ soit le fils de Dieu et que les chrétiens croient en la Trinité ; comme les juifs les chrétiens sont des gens du Livre et donc des mécréants qui méritent un châtiment.

Les moines comme les Rabbins dévorent le bien des gens et les empêchent d'accéder à la vérité d'Allah. Mais les Juifs restent les plus haïs des gens du livre selon le Coran. 

SOURATE 2

120. Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion.

SOURATE 5

30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ? 

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent. 

34. Ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d'Allah. A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux, 

73. Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.  

SOURATE 6

1. Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur.

SOURATE 9

30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ? 

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent. 

34. Ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d'Allah. A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux, 

3-VERSETS A LA FOIS ANTIJUIFS ET ANTICHRETIENS

Le Coran est surtout antisémite mais reste un ennemi farouche du christianisme, Juifs et Chrétiens qui y sont appelés gens du Livre sont maudits par Dieu selon le Coran et sont des mécréant à combattre.

Juifs et Chrétiens sont qualifiés de pervers pour la plupart et veulent égarer les musulmans. Il est indiqué dans le Coran que les musulmans ne doivent pas avoir d'amis Juifs ou Chrétiens. 

SOURATE 2

89. Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient déjà, - alors qu'auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, - quand donc leur vint cela même qu'ils reconnaissaient, ils refusèrent d'y croire. Que la malédiction d'Allah soit sur les mécréants !

SOURATE 3

85. Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.

91. Ceux qui ne croient pas et qui meurent mécréants, il ne sera jamais accepté d'aucun d'eux de se racheter même si pour cela il (donnait) le contenu, en or, de la terre. Ils auront un châtiment douloureux, et ils n'auront point de secoureurs.

99. Dis : "Ô gens du Livre, pourquoi obstruez-vous la voie d'Allah à celui qui a la foi, et pourquoi voulez-vous rendre cette voie tortueuse, alors que vous êtes témoins de la vérité ! " Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

100. Ô les croyants ! Si vous obéissez à un groupe de ceux auxquels on a donné le Livre, il vous rendra mécréants après que vous ayez eu la foi. 

110. Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleurpour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.

112. Où qu'ils se trouvent, ils sont frappés d'avilissement, à moins d'un secours providentiel d'Allah ou d'un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d'Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n'avoir pas cru aux signes d'Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé. 

SOURATE 5

51. Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. 

59. Dis : "Ô gens du Livre ! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu'on a fait descendre vers nous et à ce qu'on a fait descendre auparavant ? Mais la plupart d'entre vous sont des pervers.

68. Dis : "Ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'Évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur."." Et certes, ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d'entre eux en rébellion et en mécréance. 

SOURATE 9

30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ? 

4-INTOLERANCE A L'EGARD DE TOUTES LES CONVICTIONS AUTRES QUE CELLES DE L'ISLAM

Nous pouvons constater que la haine est encouragée non seulement envers les juifs et les Chrétiens mais envers tous ceux qui ne suivent pas le Coran. Le Coran est la seule vérité et les autres convictions ne sont pas tolérées.

Il y est dit que ceux qui ne croient pas au Coran seraient comme du bétail incapable de raisonner et que les mécréants serviront de combustibles pour le feu. Ce souhait aura été réalisé pour les juifs par le Nazis au cours de la seconde guerre mondiale.

Le verset 11 et 13 interdit aux "croyants" toutes réflexions et toutes tentatives de réformes et en conséquence ils doivent se comporter comme du bétail parce qu'ils doivent se priver de penser alors qu'au verset 171 ceux sont les "mécréants" qu'on appelle du bétail ce qui est paradoxal.

Le verset 39 de la Sourate 8 est explicite : il faut combattre les mécréant jusqu'à qu'il ne reste plus que la religion d'Allah. Comme dans la plupart des fanatismes sectaires il est conseillé de ne respecter ni son père ni ses frères s'ils ne croient pas dans la religion d'Allah.

SOURATE 2

6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.

7. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.

11. Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! "

13. Et quand on leur dit : "Croyez comme les gens ont cru", ils disent : "Croirons-nous comme ont cru les faibles d'esprit ? " Certes, ce sont eux les véritables faibles d'esprit, mais ils ne le savent pas.

39. Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

159. Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l'exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu'Allah maudit et que les maudisseurs maudissent.

171. Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

SOURATE 3

10. Ceux qui ne croient pas, ni leurs biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l'abri de la punition d'Allah. Ils seront du combustible pour le Feu,

12. Dis à ceux qui ne croient pas : "Vous serez vaincus bientôt ; et vous serez rassemblés vers l'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer ! "

56. Quant à ceux qui n'ont pas cru, Je les châtierai d'un dur châtiment, ici-bas tout comme dans l'au-delà ; et pour eux pas de secoureurs. 

SOURATE 4

56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage !

144. Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ?

SOURATE 8

39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah.

SOURATE 9

23. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s'ils préfèrent la mécréance à la foi.

SOURATE 10

13. Nous avons fait périr les générations d'avant vous lorsqu'elles eurent été injustes alors que leurs messagers leur avaient apporté des preuves. Cependant, elles n'étaient pas disposées à croire. C'est ainsi que Nous rétribuons les gens criminels. 

SOURATE 21

98.  "Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous vous y rendrez tous.

SOURATE 22

16. C'est ainsi que Nous le fîmes descendre (le Coran) en versets clairs et qu'Allah guide qui Il veut. 

5- VIOLENCE ET EXPANSIONNISME

L'islam ne désire pas seulement propager ses idées mais les imposer et pour cela le Coran en fait une religion de combat. Le verset 216 de la Sourate 2 affirme que le combat est prescrit. Le prophète lui même a participé à l'anéantissement d'une partie des mécréants (verset 121, Sourate 3). Il ne faut pas se laisser battre afin qu'Allah anéantisse les mécréants. Si vous êtes tués en vous battant pour Allah vous serez récompensés.

Allah est redoutable en force et sévère en punition et nous sommes donc très loin d'une religion de paix et d'amour.

Le verset 33 de la Sourate 5 dit que la récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées.

La récompense des combattants d'Allah réside aussi dans le butin qu'ils s'approprieront après avoir combattu les mécréants et dont les règles de partage sont fixées par le Coran. Il s'agit bien du vol des biens de ceux qui ne partagent pas les mêmes convictions. 

Le Coran allège la conscience des croyants puisqu'il y est dit que Dieu étant omnipotent les mécréants tués le sont en fait par Allah (verset 17, Sourate 8). Le verset 67 de la sourate 8 est clair et dit qu'un prophète ne doit pas faire de prisonniers tant que tous les mécréants ne sont pas vaincus.

Le verset 4 de la Sourate 47, indique qu'il faut frapper au cou et semble ainsi introduire la notion de décapitation.

SOURATE 2

191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. ...S'ils vous combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

216. Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

SOURATE 3

121. Lorsqu'un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient.

127. pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus.

131. Et craignez le Feu préparé pour les mécréants.

139. Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

141. et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants.

152. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche...,

157. Et si vous êtes tués dans le sentier d'Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d'Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu'ils amassent.

SOURATE 4

74. Qu'ils combattent donc dans le sentier d'Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d'Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense.

84. Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. 

SOURATE 5

33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays.

Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment, 

SOURATE 8 

12. Et ton Seigneur révéla aux Anges :"Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

17. Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués.

39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah.

41. Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse)... 

60. Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. 

65. Ô Prophète, incite les croyants au combat. S'il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents ; et s'il s'en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas.

67. Un prophète ne devrait pas faire de prisonniers avant d'avoir prévalu [mis les mécréants hors de combat] sur la terre. 

SOURATE 9

14. Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d'ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d'un peuple croyant.

SOURATE 33

16. Dis : "Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est la mort (sans combat) ou le meurtre (dans le combat) que vous fuyez ; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps)". 

SOURATE 47

4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-les aux cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. 

6-VOCATION LOCALE DU CORAN

Le Prophète n'avait semble-t-il pas une réelle notion d'un Islam universaliste que ses successeurs lui ont donnée.

Le Coran a été révélé afin d'avertir la mère des cités : la Mecque et ses alentours (verset 92, sourate 6) et six autres versets indiquent que le Coran a été écrit en Arabe afin que les gens concernés le comprennent bien. Le Coran s'adresserait donc au gens parlant et lisant naturellement l'Arabe et habitant à la Mecque et ses alentours.

SOURATE 6

92. Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour.

SOURATE 12

2. Nous l'avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.

SOURATE 39

28. Un Coran [en langue] arabe, dénué de tortuosité, afin qu'ils soient pieux !

SOURATE 41

44. Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que l'arabe, ils auraient dit : "Pourquoi ces versets n'ont-ils pas été exposés clairement? Quoi ? Un [Coran] non-arabe et [un Messager] arabe ?" 

SOURATE 42 -Verset 7

Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un Coran arabe, afin que tu avertisses la Mère des cités (la Mecque) et ses alentours et que tu avertisses du jour du rassemblement, 

7-ABSENCE DE LIBRE ARBITRE PERMETTANT LA DIFFERENCIATION ENTRE LE BIEN ET LE MAL

Le désir ardent d'être une religion fortement monothéiste à l'instar du Judaïsme avec un Dieu omnipotent sans l'ombre d'un doute, paraît avoir fait passer le Coran à coté de la notion de libre arbitre de l'être humain nécessaire à la construction d'une morale établissant la sur la différence entre le bien et le mal.

Sans libre arbitre de l'être humain, Dieu devient responsable des bonnes et des mauvaises actions. Ainsi dans le verset 93 de la sourate 16 il est dit qu'Allah laisse s'égarer qui il veut. Dieu guide sur le bon chemin qui il veut.

SOURATE 16

93. Si Allah avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s'égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.

SOURATE 42

8. Et si Allah avait voulu, Il en aurait fait une seule communauté. Mais il fait entrer qui Il veut dans Sa miséricorde. Et les injustes n'auront ni maître, ni secoureur. 

8-SITUATION DES FEMMES ET PORT DU VOILE DANS LE CORAN

Le Coran établit de nombreuses règles concernant les femmes et notamment la supériorité de l'homme sur la femme (Verset 34 de la Sourate 4) en qu'en cas de désobéissance des femmes les hommes doivent les frapper. En ce qui concerne l'habillement elles doivent porter un voile sur la poitrine et ramener sur elles leur grand voile, ce qui semble correspondre à un voile intégrale. 

SOURATE 4

34.  Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leur bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah.  Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les.

SOURATE 24

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures.

SOURATE 33

59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles. 

 

V- CONCLUSION

Le monothéisme juif a été utilisé pour valider l'authenticité de celui du Christianisme sur la base de racines communes et de celui de l’Islam puisque les deux nouvelles religions se proclament du Dieu d'Israël. 

Pourtant le christianisme et l’Islam se sont offert des Dieux très divergents de celui d’Israël. Chaque religion peut légitimement créer son propre Dieu de façon notamment à pouvoir à prétendre que ses croyants sont le peuple élu de leur propre Dieu. Il existe en fait un Dieu différent pour chacune des trois grandes religions dites monothéistes. 

Le besoin du christianisme et de l'Islam de se référer au Dieu d'Israël a constitué et constitue encore un facteur de troubles graves car les deux nouvelles religions veulent concurrencer Israël sur son propre terrain par besoin de références sérieuses et de légitimité à l'égard du monothéisme.

Le Judaïsme est par nature non prosélyte alors que le Christianisme et l'Islam le sont, et se voit souvent reproché d'être fermé aux autres et donc son héritage et ses racines lui ont été pris malgré lui. Cet entêtement à revendiquer le Dieu d'Israël à amener le Christianisme et l'Islam sur le terrain d'une féroce concurrence, du dénigrement du Judaïsme, de la haine et de la violence (Djihad, Reconquista, Inquisition, antisémitisme, Shoah, terrorisme islamiste...). Mais le dieu d'Israël est unique et intangible et se prête mal aux actions prosélytes des deux nouvelles religions car l'intangible est un défi pour l'intellect de l'humain.  

Le caractère intangible du Dieu d’Israël a amené les deux nouvelles religions à faire des aménagements pour imaginer un Dieux accessible à l'esprit humain et faciliter le prosélytisme ayant pour cible l'expansion et la domination. L'expansion et la domination que les antisémites reprochent avec perversité au Judaïsme sont paradoxalement les caractéristiques du Christianisme et de l'Islam.

Ces deux nouvelles religions ne se contentent pas de prétendre détenir la vérité mais veulent l'imposer aux autres. Le Christianisme a largement utilisé l'anthropomorphisme dans la représentation de son Dieu, a engendré une vaste iconographie puis a noyé le monothéisme dans une trinité dont l'existence même est qualifiée par le christianisme de mystérieuse. 

L’Islam s'est détaché de la Bible juive et se contente de références plus ou moins déformées ou adaptées dans le Coran.

L'Islam appelle "gens du livre" et mécréant les juifs et les chrétiens qui se réfèrent à la Bible et non au seul Coran.  L'Islam emploie aussi à une sorte de mantra qui mêle indissociablement Dieu et son prophète qui n'est un messager humain et plus puisque sa représentation est interdite. Cette indissociable association peut constituer l'apport anthropomorphique si utile au prosélytisme. 

 Faute d'avoir su s'assumer et de savoir créer ses propres Dieux, le Christianisme puis l'Islam ont créé un esprit de concurrence qui a été une des grandes sources de l'antijudaïsme appelé aujourd'hui antisémitisme et qui a donné lieu à des immenses drames dans l'Histoire, qui continuent encore aujourd'hui.

Les chrétiens ont accusé les juifs de déicide alors que cela est un non-sens lorsque l'on se réfère à un Dieu éternel et montre à quel point l'aspect anthropomorphique du Dieu des chrétiens est important. Il aura fallu attendre la Shoah pour que l'Église lève "de façon maladroite" (Vatican II 1965) l'accusation de déicide envers les juifs.

C’est à présent au tour de l’Islam de faire l'effort de lever la malédiction de son Dieu envers les juifs et aussi la condamnation du christianisme et les menaces qui en découlent contre les juifs, les chrétiens et tous les individus dans le monde qui ont d'autres convictions que celles inscrites dans le Coran.

Les droits de l'Homme sont devenus une référence nécessaire pour permettre la survie de l'Humanité et les convictions religieuses et autres doivent s'y plier.

La résurgence de l'esprit djihadiste sous une forme terroriste relance plus que jamais l'antisémitisme en dépit de l'anéantissement récent des deux tiers des juifs européens. 

L'Islam deviendrait incompatible avec les valeurs humanitaires s'il ne se réformait pas. Le Coran suivi à la lettre met en cause la sécurité des juifs dans le monde, envenime le conflit Israélo-arabe, détruit en Orient la présence chrétienne et les traces des riches civilisations préislamiques.

Un ensemble de fanatiques islamistes a décidé qu'il respectait le Coran mieux que beaucoup d'autres musulmans et s'est arrogé le droit de massacrer en nombre ces autres musulmans. Il faut agir par la force pour mettre fin dans l'urgence aux actions meurtrières fanatiques mais en même temps à la source.

Pour agir à la source il semble qu'il y ait deux solutions :

1-La solution théologique

Celle-ci consiste à supprimer du Coran les versets les plus virulents et qui semblent être liés à des évènements liés à la période et au lieu de la révélation du Coran et qui n'auraient donc pas un caractère universel. Bien sûr à cette époque les droits de l'Homme n'existait pas.

Les grandes batailles du Prophète contre les coalisés de la Mecque peuvent expliquer l'orientation guerrière et violente du Coran ; les divergences avec les tribus juives de Médine peuvent expliquer l'antijudaïsme du Coran ; le choix de la langue arabe comme seule langue reconnue et permettant le raisonnement confirme l'aspect local de l'Islam (la Mecque et ses alentours).

2-La Séparation des domaines civil et religieux

Cette solution consiste comme dans les démocraties modernes à séparer le domaine religieux du domaine laïque et à restreindre la religion aux seuls lieux de culte et à la vie privée.

L'État gère les affaires civiles et la place du citoyen dans la société sans relation avec le domaine religieux qui ne détient aucun pouvoir dans la vie civile.

Les droits de l'Homme et de la Femme ne se réfèrent pas aux directives coraniques sont appliqués et garantis par l'État.  Cette voie est la plus conciliatrice et est particulièrement efficace puisque la Tunisie qui la choisie récemment voit se déchainer contre sa population la colère des fanatiques islamistes.  Ces terroristes préféreraient que l'économie tunisienne s'écroule plutôt que de voir l'Islam mis de coté.

Toutefois la Tunisie est une nation contrairement à la plupart des pays arabes et a puisé sa modernité dans ses échanges avec les États évolués. De nombreux États arabes semblent être sur le chemin de la désagrégation car la notion même d'État inspirée en Orient des accords Sykes-Picot de 1916 ne semble pas convenir au monde arabe qui doit se trouver une organisation plus adaptée et plus pérenne pour pouvoir continuer à dialoguer avec le monde extérieur sur une base fiable.